Dans mon sac de maman-voyage #4 Gourmandises

Vous aimez ? Alors partagez !

Depuis que je suis maman, mon sac a grossi. Impossible de sortir sans quelque chose à manger pour Nine, surtout quand l’heure du retour à la maison est incertain. C’est encore plus important en voyage puisque je ne sais pas où se trouve la prochaine boulangerie.

Des gourdes réutilisables Squiz
Coup de cœur pour ces gourdes mignonnes et très pratiques. Accessoirement elles sont aussi écologiques et économiques. Testées par Nine (2 ans ½) et par sa tata (18 ans), le résultat est le même : choix de sa gourde préférée, réflexion sur le contenu et fierté de manger dans une belle gourde.
Nous les avons rempli de compote maison pour l’une et de yaourt pour l’autre. Mais il paraît que les soupes s’y plaisent aussi et qu’il est possible de les chauffer au bain-marie.
Je pourrais vanter la démarche écologique (mais tout est ), l’échange très intéressant que j’ai eu avec les deux créateurs ou même l’aspect financier (certaines semaines en France ma fille mange 2 compotes à boire par jour!). Mais ce qui me plaît, c’est le poids (quasi inexistant) et toutes les possibilités et la liberté que cela nous apporte dans notre vie nomade
J’ai testé le passage au lave-vaisselle, l’écrasage de tout mon poids sur une gourde pleine, l’ouverture de la gourde par Nine : validé et adopté. Je vous les conseille sans hésitation.

Une gourde à emporter partout.
Une gourde à emporter partout.
Le remplissage se fait efficacement par le bas.
Le remplissage se fait efficacement par le bas.

Des noix, des amandes et des fruits secs
Ma fille pense que les noix et les fruits secs sont des bonbons. Aucun risque que je la contredise. Du coup, j’essaye d’en acheter de plus en plus régulièrement. J’ai craqué sur un gros sachet chez Hema et je regrette déjà de ne pas en avoir pris deux.
Et pour gagner de la place, je les range maintenant dans le sachet d’emballage des gourdes squiz (un ziplock bag).

L’album Jinju ma meilleure amie
La série des albums Jinju met en avant une petite coréenne qui s’adapte petit à petit à la vie parisienne. Dans cet album, elle invite sa meilleure amie Noémie à dormir à la maison. Bien entendu sur la table, spécialités coréennes et baguettes sont au menu.
Nine l’adore, on le lit, on le relit et je suis toujours incapable de prononcer le nom des plats coréens !

Un thermos
L’objet qui m’a beaucoup manqué pendant cette première année de nomadisme. J’avais laissé mon thermos derrière nous et dans certains pays « froids » (comme en Écosse) il m’a terriblement manqué. Je l’ai acheté cet été et depuis que je l’ai la météo ne m’a permis de le tester qu’une seule fois. Mais je ne le quitte plus !

Découvrez mes précédents sélections plus littéraires ou plus quotidiennes.

Merci à Nine qui a installé le décor autour des gourdes squiz afin d’illustrer cet article.

11 commentaires Ajoutez les votres
    1. Pour nous c’est vraiment bien pour les produits laitiers puisqu’elle est accro mais que ce n’est pas si facile que ça a trouvé quand on sort de france.

  1. C’est marrant c’est le deuxième blog qui me parle des gourdes Squiz… Ca a l’air d’être la mode ! Faudra que je m’y intéresse un peu plus, pour l’instant on n’a pas trop eu besoin. Ma fille boit de l’eau en promenade ! Pour les pique nic, on prend les compotes « prêtes »… mais en général on est sur du frais, l’avantage étant que ma fille mange de tout et a toujours un super appétit ! Ah, les fruits secs … Nine a l’air d’être comme ma fille sur ce point ! Quoique nous n’ayons pas encore trop essayé les noix et amandes… au profit des abricots secs, raisins secs… ! En tout cas, pas de bonbons, c’est sûr. Cela m’a énervé d’ailleurs l’autre jour quand la boulangère en a donné un à ma fille… que j’ai eu un mal fou à reprendre ! Le plus tard possible…

    1. Le problème des fruits, c’est qu’ils sont souvent trop gros pour être mangé intégralement sur un goûter. D’où notre intérêt pour les compotes à boire et idéalement les produits laitiers aussi.
      Pour les bonbons, nous avons choisi de ne pas les interdire à 100% car j’ai vu comment certains enfants deviennent absolument incapable de se contrôler. Ils ont un interdit strict à la maison et du coup lors d’anniversaire, ils sont incapables de décrocher du stand bonbon. Donc elle en mange, la sucette est notre meilleure amie en avion (car elle n’en a jamais en dehors de l’avion) pour éviter les oreilles douloureuses. Mais on préfère acheter du raisin sec (qui marche aussi très bien) que des bonbons.

  2. Elles ont l’air bien pratique ces gourdes Squiz… En plus avec un avantage écologique. Elles résistent bien à tout ? Sacha a tendance a mordiller le goulot des gourdes de compote jetables. Est-il bien dur sur ces gourdes ?

    Avec les enfants, nos sacs deviennent des sacs de Mary Poppins. C’était déjà le cas avant, seuls le type d’objets rencontrés dans le sac a changé.

    1. J’ai l’impression que le goulot est plus costaud que sur les gourdes jetables. Je viens de mordre sérieusement la mienne, elle s’est un peu déformée (et je n’ai pas testé plus car j’y tiens quand même). Par contre le côté mignon peut peut-être convaincre ton fils d’en prendre soin…

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.