Dans ma bibliothèque #Afrique

J’abandonne le format d’article Dans mon sac de maman voyageuse pour ne vous parler que de lectures. Je vous propose ci-dessous des livres sur l’Afrique, au sens large.

La piste fauve, reportage dans l’Afrique de l’Est des années 50
En 1953 Joseph Kessel a passé plusieurs mois en Afrique. C’est une véritable découverte pour lui et le lecteur en profite allégrement grâce à ses yeux grands ouverts et ses observations très précises. C’est une grande galerie de personnes d’une autre époque qui s’offre à nous. Une lecture enthousiasmante, dépaysante. Tellement d’hommes et de femmes dont la vie semble si incroyable, si impossible. Tous blancs malheureusement, mais cela n’empêche pas Kessel de témoigner de cette entre-deux dans lequel la région se trouve. Encore colonisé, mais déjà énormément transformé.
Et il y a ce voyage, dans une réserve protégée, la source de ce fantastique roman qu’est le lion. On y retrouve certains personnages, certaines scènes dans la réalité africaine que Kessel a côtoyé.
Je n’ai maintenant qu’une envie, me plonger dans d’autres récits du même auteur et pas seulement des livres sur l’Afrique.

La petite fille aux singes, l’enfance incroyable de Jane Goodall
Le Dr Jane Goodall a eu une vie fantastique que j’ai découverte dans une autobiographie publiée par l’école des loisirs. Une vie sans ligne droite mais avec de belles rencontres et des opportunités qu’elle a su saisir au bon moment. Jusqu’à devenir la célèbre primatologue qu’elle est aujourd’hui.
Dans cet album, seule son enfance est présentée, dans un livre écrit pour les petits curieux. Le texte est simple, sobre, juste et est assortie d‘illustrations pleines de poésie.
Le plus dur pour Nine est le passage du récit d’enfance illustré à la photo de Jane, jeune femme tendant la main à un chimpanzé. Pas facile de prendre conscience de la transition entre histoire et réalité.

L’oeil du loup – de l’Alaska à l’Afrique jusqu’à la France
J’aime beaucoup ce récit de Pennac. J’aime beaucoup Pennac en général. Alors que nous venions de terminer les aventures de Nils Holgersson (un roman qui nous a occupé pendant plus de 2 mois), Nine et moi avions envie d’un texte court. J’ai donc sorti L’oeil du loup de ma bibliothèque et nous l’avons dévoré.
Dans un zoo, un garçon et un loup se font face. L’un après l’autre ils vont se raconter leur vie jusqu’à ce moment de rencontre. Nous suivons d’abord le loup, qui a grandi libre en Alaska. Puis c’est Afrique, le petit garçon au nom de continent, qui nous entraîne dans un long voyage. Afrique jaune, Afrique grise et Afrique verte défilent, de même que les amitiés.
Quel plaisir de lire ce texte à voix haute. Je le conseille vraiment à tous ceux qui cherchent un titre à partager avec leurs enfants.

10 commentaires Ajoutez les votres
  1. Excellente idée un livre sur le yoga. Je vais essayer d’en trouver un à la médiathèque dans un premier temps pour voir si ma fille accroche. Elle déborde d’énergie en ce moment, c’est épuisant !

    1. C’est quand même drôle de voir que face au trop plein d’énergie de nos filles, nous pensons toutes les deux « yoga ». Chez nous en tout cas, dire bonjour au soleil le matin a un effet positif sur toute la journée (cette séquence est dans l’extrait en format électronique à découvrir sur amazon, si je ne me trompe pas).

  2. Bonjour Tiphanya

    J’ai lu un excellent récit sur le thème 0 déchets : « No impact man ». de Colin Beavan.
    Il s’agit du témoignage d’un journaliste new-yorkais qui teste pendant 1 an de n’avoir aucun impact sur la planète. Ce livre est placé sur le ton de l’humour, et l’on suit toute la famille dans ce nouveau défi. J’ai adoré car il rapporte de bonnes idées, une belle énergie.

    Sinon, je suis en train de lire « musique, musicothérapie et développement de l’enfant » !

    1. J’ai entendu parlé de « no impact man », vu plusieurs documentaires, mais comme j’essaye d’avoir surtout des livres d’occasion, je n’ai pas encore réussi à le lire. Mais je suis vraiment curieuse car lui aussi à pousser l’expérience très loin avant de trouver son équilibre à la fin de l’année;

        1. Depuis la publication de l’article, j’ai lu « no impact man » et c’est mon livre préféré. Il est parfait pour apprendre à réfléchir, à se poser les bonnes questions, à agir dans une direction qui nous conviendra (selon notre vie, notre environnement, etc). Un incontournable selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *