Dans ma bibliothèque #1

Vous aimez ? Alors partagez !

Version littéraire mais toujours familiale des articles Dans mon sac de maman voyageuse. Voici mes lectures, mes réflexions, mes évasions et celles de ma fille.

La piste fauve, reportage dans l’Afrique de l’Est des années 50
En 1953 Joseph Kessel a passé plusieurs mois en Afrique. C’est une véritable découverte pour lui et le lecteur en profite allégrement grâce à ses yeux grands ouverts et ses observations très précises. C’est une grande galerie de personnes d’une autre époque qui s’offre à nous. Une lecture enthousiasmante, dépaysante. Tellement d’hommes et de femmes dont la vie semble si incroyable, si impossible. Tous blancs malheureusement, mais cela n’empêche pas Kessel de témoigner de cette entre-deux dans lequel la région se trouve. Encore colonisé, mais déjà énormément transformé.
Et il y a ce voyage, dans une réserve protégée, la source de ce fantastique roman qu’est le lion. On y retrouve certains personnages, certaines scènes dans la réalité africaine que Kessel a côtoyé.
Je n’ai maintenant qu’une envie, me plonger dans d’autres récits du même auteur. Et découvrez mes précédents coups de coeur en récit de voyage ici.

Zéro déchet, entre simplicité de vie et éveil écologique
En découvrant le livre à sa sortie, j’étais très curieuse de ce qu’il contenait. Puis j’ai vu une vidéo de l’auteur, Béa Johnson et j’ai conclu qu’elle n’avait rien à m’apprendre. Française, mariée à un américain, elle vit dans une maison hyper luxueuse en Californie. Trop loin de moi. Et puis Emma a fait un article très intéressant et je me suis donc plongée dans le livre.
J’ai énormément appris et réfléchi sur ma façon de consommer et de jeter. Mais surtout, c’est un livre qui supprime l’idée que seul les hippies/jeunes/artistes peuvent être écolo. C’est le genre de livre qu’il faudrait donner à tous ceux qui sont trop à la mode, chic, riche, bien pensant pour faire autre chose que de payer pour se donner une conscience écologique.
Maintenant j’ai envie de m’essayer à la fabrication de papier maison et nous avons déjà testé la recette des tortillas pour déjeuner des burritos. Un régal !

Yoganimo, Mon premier livre de yoga, apprendre à respirer et se concentrer
Si je suis du genre rat de bibliothèque qui n’aime pas le sport, Nine est rat de bibliothèque qui court, danse, saute partout. J’avais besoin de quelque chose pour bouger ensemble.
J’ai choisi ce titre en particulier (parmi la prolifération d’ouvrage sur le même thème) pour son enchaînement pour dire bonjour au soleil. Par la suite, j’ai été conquise pas la simplicité de son contenu et par les illustrations très clairs.
Ce livre va droit au but. Plusieurs positions ont été adoptés pour permettre à Nine de se concentrer ou de se calmer. Un succès total et un achat que je ne regrette pas une minute.

Et vous, vous lisez quoi en ce moment ?

NB : En cliquant sur la couverture, vous pourrez commander le livre. En agissant ainsi, vous payez le même prix que n’importe où ailleurs (le prix du livre est fixe en France), mais moi je touche une petite commission.

10 commentaires Ajoutez les votres
  1. Excellente idée un livre sur le yoga. Je vais essayer d’en trouver un à la médiathèque dans un premier temps pour voir si ma fille accroche. Elle déborde d’énergie en ce moment, c’est épuisant !

    1. C’est quand même drôle de voir que face au trop plein d’énergie de nos filles, nous pensons toutes les deux « yoga ». Chez nous en tout cas, dire bonjour au soleil le matin a un effet positif sur toute la journée (cette séquence est dans l’extrait en format électronique à découvrir sur amazon, si je ne me trompe pas).

  2. Bonjour Tiphanya

    J’ai lu un excellent récit sur le thème 0 déchets : « No impact man ». de Colin Beavan.
    Il s’agit du témoignage d’un journaliste new-yorkais qui teste pendant 1 an de n’avoir aucun impact sur la planète. Ce livre est placé sur le ton de l’humour, et l’on suit toute la famille dans ce nouveau défi. J’ai adoré car il rapporte de bonnes idées, une belle énergie.

    Sinon, je suis en train de lire « musique, musicothérapie et développement de l’enfant » !

    1. J’ai entendu parlé de « no impact man », vu plusieurs documentaires, mais comme j’essaye d’avoir surtout des livres d’occasion, je n’ai pas encore réussi à le lire. Mais je suis vraiment curieuse car lui aussi à pousser l’expérience très loin avant de trouver son équilibre à la fin de l’année;

        1. Depuis la publication de l’article, j’ai lu « no impact man » et c’est mon livre préféré. Il est parfait pour apprendre à réfléchir, à se poser les bonnes questions, à agir dans une direction qui nous conviendra (selon notre vie, notre environnement, etc). Un incontournable selon moi.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.