Mois après mois : novembre 2017

Vous aimez ? Alors partagez !

L’inconvénient à publier mon bilan du mois d’octobre en retard est que j’ai l’impression que je viens juste d’en écrire un. Pourtant novembre est bel et bien terminé et nous avons les deux pieds, la tête et même les mains totalement dans les préparations de Noël. Après tout, il y a de la neige sur les toits que j’aperçois depuis ma fenêtre.

Mais au lieu d’anticiper le mois à venir, le moment est venu de se poser sur le mois de novembre qui est passé à toute allure.

Balades et visites de novembre

C’est au Cambodge que nous avons commencé le mois de novembre. Nous étions du côté de Battambang et je m’en souviens bien car pour les gens du coin c’était une semaine froide. Il ne faisait que 25°C et tout le monde avait sorti les t-shirts à col roulé et les pulls… Nous avons ensuite découvert Phnom Penh en pleine fête de l’eau. Il y avait du monde absolument partout. En soirée de nombreuses rues autour de notre hôtel était interdite à la circulation. Des feux d’artifice ont été tirés plusieurs soirs de suite, le Palais Royal était fermé à la visite, de délicieux pop-corns étaient en vente dans chaque rue…

Dans les rues de Battambang
L’un des bateaux défilant sur le Tonle Sap à l’occasion de la Fête de l’eau
Façade du Palais Royal à Phnom Penh, illuminée pour la fête de l’eau

Le jour de l’anniversaire de Nine, nous avons voyagé de Phnom Penh à Kampot. Mais hors de question de lui offrir une journée de voiture pour ses six ans. Nous avons donc fait halte à la réserve animalière de Phnom Tamao. Son moment préféré de cette journée est pourtant bien différent, puisqu’il s’agit de l’instant où tout le personnel de notre hôtel The Magic Sponge lui a chanté an happy birthday en apportant un gâteau avec une bougie.

L’un des 150 ours recueillis à Phnom Tamao

Et donc nous avons passé nos derniers jours au Cambodge à Kampot et à Kep, dans un rythme bien calme et avec même une mini randonnée dans le parc naturel de Kep (le temps de saluer quelques singes et papillons de mille couleurs).

Le retour ne s’est pas fait en direct vers la France, car nous nous sommes posés deux jours à Kuala Lumpur. C’est d’ailleurs le seul article déjà en ligne de notre voyage, probablement car c’est celui qui me demandait le moins de travail pour trier toutes mes photos…

Kuala Lumpur et sa folie des grattes-ciel

De retour à Mulhouse nous avons immédiatement repris nos petites habitudes, un café par-ci avec des copains, beaucoup de travail pour moi, des haltes régulières à la bibliothèque et des sorties en fonction de l’agenda locale.
J’ai beaucoup apprécié la petite exposition Des gorilles et des hommes qui se tenaient à l’université. Plus qu’une présentation des gorilles, c’est surtout une belle sensibilisation au métier de chercheurs. On découvre l’attente, le voyage jusqu’au lieu d’observation, les prélèvements d’échantillon et même le travail de laboratoire. Cette exposition est itinérante, alors peut-être finira-t-elle par passer chez vous…

Exposition des Gorilles et des hommes à Mulhouse

Dans un genre différent se tenait également à Mulhouse le festival Mots et Motifs. Toutes les animations étaient gratuites, ce qui a permis à Nine de prendre une bonne dose de spectacles avec deux séances de contes (avec l’une des conteuses les plus extraordinaires du secteur) et un spectacle avec expérience sensorielle (on devait ponctuellement mettre un cache sur les yeux).

Je vous en reparlerai plus en détail bientôt, mais fin novembre le marché de Noël de Mulhouse a ouvert. On y a déjà fait plusieurs promenades dont une sortie nocturne, quand tous les chalets sont fermés, que les enfants dorment, mais que Nine était bien trop énervée pour envisager de se poser dans son lit. Il y a quelques choses de magiques à se promener ainsi dans les rues éclairées mais désertées.

Rue piétonne éclairée à Mulhouse pour Noël

Mes gourmandises de novembre

J’ai décidé d’ajouter une rubrique dans ce bilan, une rubrique gourmande, pour partager des recettes ou des adresses savoureuses, au fil de nos découvertes. Le tout en ayant décidé de surveiller ma ligne, je ne suis pas à une contradiction près.

J’adore les personnes qui sont prêtes à se lancer dans des projets un peu fou et à y mettre toute leur énergie. Ainsi à Kampot nous avons rencontré un toulousain qui y a ouvert un glacier (avec un copain). Ce sont les meilleures glaces que nous ayons mangé au Cambodge, pour une raison simple : ils y mettent du vrai lait, de vrais fruits et du vrai sucre. Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à vous faire plaisir. La boutique s’appelle Wonderland et elle est juste à côté du vieux marché.

La vie, le quotidien, l’IEF

En ce moment Nine découvre Charlie et la chocolaterie. Je lui lis un à trois chapitres tous les soirs (ils n’ont pas tous la même taille). J’adore Roald Dahl. Lire ses textes à Nine, c’est se préparer à assister à l’expression de nombreuses émotions. Elle explose de rire, se cache sous son lit, trépigne d’impatience. Ce n’est pas du tout une lecture qui favorise le sommeil… Mais quoi de plus fantastique de redécouvrir le livre avec elle.

Et en plus les créations de M. Wonka donne envie de cuisiner. Nous avons fait d’abord une expérience de chimie avec de l’eau et du sucre (sur le thème de la densité). L’objectif était d’obtenir un arc en ciel, mais dans l’ensemble c’était plutôt un échec (et c’était totalement ma faute).
Alors nous avons enchaîné avec un autre type d’arc en ciel, en suivant la recette des carrés de licornes dans un vieux numéro du magazine Papillote. En gros nous avons mélangé du chocolat blanc, du beurre, de la pâte de chamallow, du sucre et de la crème fraîche et nous avons obtenu les bonbons les plus beaux que nous ayons fabriqués nous même !
Enfin j’ai imprimé un fichier pour réfléchir aux caractères et spécificités physiques des différents personnages (désolé je n’ai pas gardé le lien). Nous ne le ferons qu’à la fin de notre lecture.
D’ici quelques jours nous allons faire une autre expérience de chimie sur la dissolution du chocolat en poudre. J’adore Charlie et la Chocolaterie et les sciences !

Cuisiner des carrés de licornes pour jouer à être M. Wonka

Autant dire que notre vie sans école se porte bien. Nine a également rencontré l’un des vendeurs du marché de Noël pour discuter avec lui de nougats et des 13 desserts de Noël. Elle vous prépare un article pour bientôt.

Le blog

Je ne regrette pas une seule seconde d’avoir créé mon blog voyage Avenue reine Mathilde, car il me permet de sortir de ma timidité et de rencontrer des personnes incroyables. Et vous savez, je ne mors pas, donc si vous avez envie de papoter par mail, ou même si vous êtes de passage en Alsace, n’hésitez pas à me contacter.

Ce mois-ci le livret sur la Laponie a été beaucoup consulté. Et je vous comprends, la saison invite à faire découvrir ce bout du monde aux enfants, à rêver de village du Père Noël et d’aurores boréales.
Les autres articles :
Le Cambodge, la misère comme atout marketing, je sais ce n’est pas un sujet gai, mais je vous invite à le lire si vous préparez un voyage en Asie du Sud-Est ;
City-trip en famille à Metz, la ville fêtait la St Nicolas ce week-end et elle mérite qu’on s’y arrête pour un week-end ou un peu plus ;
Chasse aux trésors de l’Avent est un petit fichier pour se promener les yeux ouverts en attendant Noël.

Et prochainement sur le blog vous pourrez découvrir un peu plus du Cambodge, ainsi que nos balades sur les marchés de Noël autour de Mulhouse et à Paris. Pour ne rien louper, n’hésitez pas à me suivre sur facebook et twitter.

Passez tous une belle période de l’Avent et à bientôt !

6 commentaires Ajoutez les votres
  1. Hé bien, voilà un mois de novembre bien rempli ! Vous avez l’air d’en avoir bien profité, c’est chouette. Et j’aime bien ta nouvelle rubrique culinaire 😉 Y’a pas de secret, les meilleures glaces (pâtisseries, gâteaux etc…) sont ceux dont les recettes sont les plus naturelles…
    Aurélie Articles récents…Où manger en solo à NYC ?My Profile

  2. C’est vrai qu’ils ont l’air bons ces bonbons! Charlie, c’est le livre que j’ai lu à mes élèves l’an dernier, puis on a poursuivi avec Georges (oui car les livres de Roald Dahl ont vite été rebaptisés par le prénom du héros ) :p Et même s’il n’y avait pas d’images, j’avais 55 élèves qui m’écoutaient bouche ouverte (+ quelques adultes :p)
    aurelie@travelingaddress Articles récents…Vitrines de noël des grands magasins parisiensMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge