Budget voyage : bilan de 8 mois sur la route

Vous aimez ? Alors partagez !

Je ne considère pas notre vie nomade comme étant finie, loin de là. Mais pour 4 mois notre rythme et donc nos dépenses changent. Le moment de faire le point de notre budget voyage pendant nos 8 premiers mois, nos erreurs, nos économies, nos faiblesses : combien ça coûte de voyager en Europe pendant 8 mois en tant que famille de 3 personnes ?

  • Hébergement : 30% du budget total

Le logement à la nuit le plus cher fût une nuit d’hôtel à Messine, 78€ la chambre, mais avec lait chaud à volonté pour le biberon. Cependant l’hébergement qui pèse le plus sur notre budget, correspond aux deux semaines à Istanbul pour 353€, puisqu’en général nous avons choisi des appartements à 400€ le mois.
D’un autre côté nous avons fait 3 semaines de housesitting en Écosse, ainsi que du couchsurfing en Grèce, en France et à Manchester.

Notre jardin pendant nos 3 semaines de housesitting en Écosse - avril 2014
Notre jardin pendant nos 3 semaines de housesitting en Écosse – avril 2014
  • Transport : 28,13% du budget total

La grosse surprise au moment de faire ces calculs, je pensais que le transport représentait pas loin de 50% de nos dépenses… On y trouve tous les billets d’avions, de train, de bateaux, etc. Mais aussi les bus, les trams, les taxis.
Sur les trois premiers vols, Nine avait moins de 2 ans et ne nous coûtait pas grand chose en billet d’avion. Ensuite, nous avons privilégié le train, gratuit jusqu’à 4 ou 5 ans selon les pays.
Les destinations qui nous sont revenues les plus chères sont la France et le Royaume-Uni, avec 3€ d’écart entre les deux. La Grèce est le pays le plus économique pour se déplacer, c’est également là que nous avons trouvé le service de bus le plus efficace.

Dernier coup d'oeil sur la Grèce, lors du départ de notre ferry Patras-Brindisi - décembre 2013
Dernier coup d’oeil sur la Grèce, lors du départ de notre ferry Patras-Brindisi – décembre 2013
  • Visite, tourisme : 2,2% du budget total

Un budget ridicule, presque honteux quand on voit l’argent disparu dans des cafés.
Mais nous avons profité au maximum des gratuités (lors de la fête nationale grecque par exemple) et de la carte étudiante de mon namoureux. Nous avons visité en famille tous les musées gratuits qui nous entouraient, que ce soit les superbes musées britanniques ou le petit musée associatif sur les vieux métiers siciliens. Nous avons même fait tous les zoos et aquariums à notre portée !

Exposition gratuite d'illustrations jeunesses (ici Lucia Scuderi) à Cefalu (Sicile) - janv. 2014
Exposition gratuite d’illustrations jeunesses (ici Lucia Scuderi) à Cefalu (Sicile) – janv. 2014
  • Et le reste alors ?

Beaucoup beaucoup de choses à manger. Les courses de tous les jours, quelques très rares restaurants, de la street food (vive les bureks, les kebabs, les fish’n chips…) et du café.
Trop de paquets de couches. Un livre en guise de souvenirs dans chaque pays. Des cartes postales de temps en temps et les timbres qui vont avec. Une baby-sitter, de nouveaux pantalons, une paire de chaussures, quelques cadeaux de Noël et d’anniversaire. Des bidules, des trucs, certains encore dans nos bagages, pour beaucoup seulement dans un coin de notre tête.

Petits poissons frits au nom imprononçable - Zagreb, septembre 2013
Petits poissons frits au nom imprononçable – Zagreb, septembre 2013
  • Si c’était à refaire…

Je pense que nous nous y prendrions de la même façon, car certaines erreurs sont incontournables. Zagreb nous est revenu très cher car il nous a fallu plus d’une semaine avant de comprendre qu’il fallait fuir les supermarchés (aux prix scandaleux). D’ailleurs on conseille de gonfler le budget moyen de la première destination avant de partir, pour prendre le temps de se roder. Mais au milieu de notre séjour, en Sicile, nous avons mis presque deux mois à comprendre qu’il fallait acheter les produits pour bébé en magasin spécialisé pour les payer moins cher qu’au supermarché. On apprend au fur et à mesure !

Rayon café d'un supermarché sicilien - février 2014
Rayon café d’un supermarché sicilien – février 2014
  • Ce que nous avons économisé : 2576€ en 8 mois

Le budget qui me surprend vraiment, c’est l’argent que nous n’avons pas dépensé. Difficile à évaluer, les chiffres sont approximatifs. Mais en choisissant de faire du couchsurfing à Manchester, nous avons économisé trois nuits d’hôtels, soit environ 150€.
Il ne s’agit quasiment que d’économies réalisées sur l’hébergement car c’est la seule chose que je négocie à chaque fois. A deux reprises, des logements annoncés à plus de 900€ pour un mois nous ont été laissés à 400€ car hors-saison.
Mais il y a aussi les échanges, au lieu de prendre des cours d’italien, j’ai trouvé un tandem, me permettant de pratiquer deux à trois fois par semaine (alors que j’aurai eu du mal à payer une heure de cours par semaine). J’ai donné des conseils touristiques pour baisser un prix. Et de temps à autre, j’ai pu profiter de la notoriété grandissante du blog pour échanger un article contre un rabais. Je le signale en dernier, car c’est finalement ce qui fonctionne le moins bien pour nous.

Bilan, nous sommes partis 237 jours et nous avons un budget moyen de 42,27€/jour pour trois personnes.
Dans le détail la destination la plus chère est la Tunisie avec une moyenne de 66,62€/jour, c’est également l’endroit où nous sommes restés le moins longtemps (une semaine). La destination la plus économique est la France, avec une moyenne de 28€/jour car nous n’avons pas eu à payer notre hébergement une seule fois pendant un mois.

Ce n’est pas un budget facile à tenir, ce n’est pas agréable de compter chaque centime, mais c’est pour le moment notre seule solution pour vivre la vie que nous avons choisi et qui nous correspond le mieux. Et pour ceux qui se posent la question du financement de cette vie, la réponse est .

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Merci pour tous ces renseignements qui donnent de bonnes idées à tous ceux qui veulent faire un tel périple. Les retours d’expériences de ce type sont très utiles !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.