Manchester : City-trip en famille

Vous aimez ? Alors partagez !

Manchester est surtout connu pour son club de foot et son passé industriel. Difficile de placer la ville sur une carte ou de citer un seul atout touristique, une seule vraie raison de s’y arrêter. Et pourtant, nous avons vraiment apprécié notre visite et regretté d’avoir seulement programmé un city-trip en famille de 2 jours.

Manchester (2)
Le site internet de l’office de tourisme propose plusieurs articles invitant les familles à profiter de Manchester et à faire le tour des musées. N’ayant aucune attente envers cette ville, j’ai décidé de me concentrer sur les sites ayant des activités pour les enfants vraiment sympas. Sur mon petit carnet se trouvaient donc les horaires du Manchester Museum, du Musée des sciences et de l’industrie et de la Manchester Art Gallery.
Après discussion avec un couchsurfeur, j’y ajoute la bibliothèque John Rylands, qui, m’a-t-il dit, évoque l’univers d’Harry Potter.

Un programme chargé, sans aucune obligation de tout faire. Car même si Google map m’a permis de situer chaque site, ce n’est qu’avec la carte distribuée gratuitement à l’office de tourisme que je me penche sur la question des distances, des transports et de notre planning.

Manchester est une ville que l’on peut découvrir à pied. Les musées municipaux et nationaux sont gratuits, invitant ainsi à en franchir le seuil, même pour une petite heure. Et puisque nous arrivions par la garde de Piccadily (la principale gare), l’itinéraire de notre première journée était tout trouvé.

Manchester (5)
Traverser le quartier chinois, découvrir l’arche totalement en rénovation et finalement être ébloui par l’hôtel de ville contrastant totalement avec la ville tout en brique. Entrer dans l’hôtel de ville, se croire dans un château, commencer à prendre conscience de la place de Manchester dans l’état de la science aujourd’hui.
Puis revenir sur nos pas, entrer dans la galerie d’art et réclamer la ceinture à outils. Destiner aux enfants jusqu’à 6 ans, elle comprend des jumelles, une loupe, des échantillons de couleurs. Les mains sont occupées et la découverte de la galerie ressemble à une chasse : nous cherchons les lions, les vaches et les bateaux partant vers des ports lointains. Puis finalement nous nous transformons en artiste, en laissant derrière nous des motifs en tissus sur le sol et des sculptures de papiers.

Manchester Art Gallery
Manchester Art Gallery

Rejoindre le musée des sciences oblige à changer de quartiers et d’ambiances, à comprendre que Manchester est une ville aux facettes multiples. La bibliothèque John Rylands est sur notre chemin, l’employé de l’accueil propose un jeu de piste, une chasse au dragon. Faisant fi de l’âge conseillé pour ce jeu, il nous offre la possibilité de nous amuser, de découvrir chaque salle, de trouver une maman dragon au cœur de l’impressionnante salle de lecture. Il ne manque effectivement que des bougies flottant au plafond pour se croire au cœur de Poudlard.

L'un des dragons de la bibliothèque John Rylands
L’un des dragons de la bibliothèque John Rylands

Le musée des sciences (MOSI pour les intimes) qui rassemble cinq bâtiments nous écrase par sa taille. La journée a déjà été longue, alors je conduis ma petite famille dans l’histoire des égouts de la ville ainsi qu’au cœur d’un atelier de tissage.
C’était enfin le moment de s’affaler dans l’un des canapés du salon de thé ! Puis de rentrer tranquillement.

Pour notre deuxième journée, je voulais découvrir le quartier indé de la ville. Faire du lèche-vitrine devant les charity shops, puis s’extasier devant les boutiques de goodies geek. Anticiper notre visite du Doctor Who Experience, hésiter à vider le porte-monnaie et se venger sur un fish’n chips. Même le thé à un goût de poisson !

Manchester (4)
Le Manchester Museum est un peu à l’écart du centre ville, au cœur du quartier universitaire. Le décor change, vive les épaules de papa pour faire voyager une petite fille qui attend avec impatience de voir le tigre du musée. A l’entrée, nous déposons nos sacs dans un casier et prenons des feuilles invitant les enfants à dessiner pendant leur visite. Le tigre est saisi en plein bond. Ma fille s’installe au sol pour dessiner. Le vivarium avec tout son vert et sa température tropicale contraste avec le sérieux des salles précédentes. Mon namoureux s’évade le temps de faire le tour des salles dédiés à l’archéologie.
Chaque goûter est l’occasion de découvrir les spécialités locales et rien ne vaut des scones, de la crème et de la confiture pour reprendre des forces, surtout si un chocolat chaud accompagne le tout.

Manchester est une ville surprenante, captivante et riche, à visiter en famille pour en profiter pleinement. C’est l’une des raisons pour laquelle je conseille le Royaume-Uni pour un premier voyage en famille.

L'une des statues à l'intérieur de l'hôtel de ville de Manchester
L’une des statues à l’intérieur de l’hôtel de ville de Manchester

J’espère que je vous ai donné envie de laisser de côté Londres pour essayer une autre facette de l’Angleterre.

3 commentaires Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.