Astuces pour économiser en voyageant, même avec des enfants

Vous aimez ? Alors partagez !

La semaine dernière je vous donnais quelques astuces pour économiser afin de partir en voyage. L’autre solution de partir plus souvent est également de savoir économiser en voyageant et sans rien perdre des plaisirs du séjour ! C’est possible même avec des enfants.
On en sait quelques choses, en 8 mois de voyage, nous avons économiser 2580€. Et il ne s’agit d’économies que sur ce que nous pouvions calculer réellement.

économiser en voyageant

Réduire les frais de transports
Pour des vols de 2 ou 3h, regardez les compagnies low cost. Pour le train, réservez le plus tôt possible. Et si vous partez en voiture, ne reste-t-il pas une place ou deux à proposer sur un site de covoiturage ?
En cas de réservation en ligne, pensez à bien lire chaque option pré-cochée. Ainsi en cas de paiement par carte bancaire, la plupart des banque vous offre déjà une assurance voyage.
Côté enfant, certains pays offrent la gratuité dans les trains jusqu’à 5 ou 7 ans, renseignez-vous avant de payer.

Négocier le prix de votre hébergement
Nous utilisons principalement airbnb et comme nous restons toujours plusieurs nuits, je tente systématiquement de négocier. Et ça marche ! Si vous êtes d’accord pour partager le lit avec votre enfant, ne cochez que 2 adultes et signalez la présence de votre enfant (et son âge) dans votre mail. Le propriétaire vous demandera peut-être de changer ou probablement pas.
Pour les hôtels, des réductions sont souvent disponibles à partir de la 3e nuit : demandez !

Ne pas payer d’hébergement
Trois solutions : faire du couchsurfing (dormir chez l’habitant), du housesitting (garder une maison contre le logement gratuit) ou de l’échange de maison.
Certains préfèrent une version un peu plus complexe mais parfois plus rentable : mettre leur propre appartement en location sur airbnb (ou un site équivalent) et aller où ils veulent (comme faire du camping sauvage…).

Diminuer les restaurants et flâner dans les supermarchés
Un conseil à adapter en fonction de votre destination. En Croatie, le moins cher est d’opter pour de la street-food en vente dans les boulangerie. En Europe Occidentale le supermarché reste la solution la moins chère pour préparer un sandwich à toute la famille. Au Japon, les supérettes proposent des déjeuners vraiment pas chers, chauds et typiquement locaux.
Aller dans les supermarchés ne diminuera en rien votre expérience de la vie locale, cela ne vous donnera même pas forcément plus de boulot. Par contre vous pourrez mettre des sous de côté et manger des trucs vraiment surprenant !

Rayon fromage d'un supermarché japonais
Rayon fromage d’un supermarché japonais

Visiter gratuitement
Prévoyez dans vos affaires la carte étudiante (voir même lycéenne) de l’aîné et un peu de souplesse dans votre emploi du temps. Demandez si un tarif « famille » existe si vous avez au moins 2 enfants.
Certains musées prévoient une journée gratuite ou à tarif réduit. Et certains pays ont tous leurs musées nationaux gratuits (le Royaume-Uni par exemple).
Je ne dis pas de ne visiter que les sites gratuits, mais plutôt de ne pas les négliger sous prétexte qu’ils sont gratuits. À Athènes, nous sommes allés sur l’Acropole lors de la fête nationale (= plus de monde, mais totalement gratuit).

Vérifier vos frais bancaires avant le départ
Tous les cas de figure sont possibles. Mais gardez en tête que pour un retrait dans un distributeur hors zone euro votre banque prend souvent un montant fixe (environ 3€) + un pourcentage (de 2 à 3%). C’est souvent la même chose pour un règlement par carte en magasin.
L’idéal est donc de retirer un certain montant à l’arrivée et de tout payer en espèce.

Un cas de besoin il y a encore des cabines téléphoniques un peu partout, ici en Malaisie
Un cas de besoin il y a encore des cabines téléphoniques un peu partout, ici en Malaisie

Éteindre son téléphone portable à l’étranger
Il y a les frais pour l’envoi et la réception de textos et de coups de téléphone. Il y a les frais pour la connexion internet, qui parfois tourne par défaut alors que le téléphone est au fond du sac. Renseignez-vous ou plus simplement éteignez-le.
Si vous optez pour cette seconde option, changez votre répondeur avant le départ en annonçant votre date de retour.

Limiter l’achat de souvenirs
Les plus beaux souvenirs sont ceux qui s’imprimeront dans votre esprit.
Sinon pour notre fille, nous avons opté pour une solution simple et efficace, des cartes postales. Ça marche aussi pour les proches qui aimeraient avoir une surprise de votre part à chacun de vos voyages.

Et vous, comment faites-vous pour limiter les frais lors d’un voyage ?

14 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour Tiphanya !!
    Après une nuit d’insomnie en tant que garde-malade (la gastro a fat son entrée chez nous….), j’ai eu une grande idée (venant d’une sédentaire, j’entends) !! J’aimerais faire un tour de France de 3 semaines en été. On prend une caravane, des tentes, des vélos, on dort chez des gens qui veulent bien nous accueillir (mais comment les trouver, à voir), on échange, ils nous font voir un bout de leur région… Tu vois l’esprit ?
    Si tu as le temps, tu crois que tu pourrais écrire un petit article pour savoir quels pistes suivre pour organiser ce « tour de France » ? Merci beaucoup d’avance !!

    1. Ce sera avec plaisir, je le note et j’essaye de faire ça prochainement ! Surtout que ça va pas mal dans mes idées pour profiter des prochains mois.

  2. Eteindre son téléphone portable à l’étranger, ça c’est un vrai bon conseil! Ca m’est arrivé (une fois, mais pas deux!) de ne pas le faire, et bonjour la note au retour, avec toutes les mises à jour qui se font maintenant en automatique sur nos (très) chers smartphone… Pour les autres astuces, je les connaissais toutes un peu en tant que voyageurs sans bébé. Il va maintenant falloir qu’on les teste avec bébé 🙂 Le couchsurfing, avec un enfant, ça se fait tout de même, vous avez testé?
    A bientôt,
    Lydia

    1. Faire des économies est sensiblement la même chose avec ou sans enfant. Mais on ne pense pas forcément à la carte lycéenne/collégienne pour obtenir des réductions et on peut croire à tord qu’au moins au resto on a la paix. Mais à quel prix ?
      Pour le couchsurfing, on a testé à deux reprises, sans soucis. Mais comme le but est que toute la famille en profite, je ne cherche que des familles avec des enfants de l’âge de ma fille et c’est aussi pour ça que nous ne l’avons fait que deux fois (j’en parle si ça t’intéresse).

  3. Super idée !
    Nous c’est un peu pareil, on fait nos propres courses ça réduit les budgets resto etc et on peut du coup se le permettre pour nous faire plaisir !
    On prépare nos voyages par nous même ainsi nous pouvons faire du gratuit / du payant en se renseignant des bons plans au préalable ! 😉
    Merci pour toutes ces petites astuces 😉

    1. S’organiser seul permet de gagner des sous la plupart du temps. Mais finalement les meilleurs bons plans, je les ai toujours trouvé en arrivant et en commençant par un tour à l’office de tourisme !

  4. Éteindre son téléphone portable à l’étranger, c’est super important. Malheureusement, il y a quelques années, j’avais totalement oublié de l’éteindre et j’avais eu une facture bien sallée …

    1. En général on pense à ne pas téléphoner, mais il y a les mises à jour et les coups de téléphone que l’on reçoit. Cela devient vite très dangereux pour le porte-monnaie !

    1. Et les courses au supermarché peuvent être tout aussi fun voir plus que la lecture d’un menu au resto ! Le rayon petits pots pour les bébés est également très intéressant, comme ceux à la viande de cheval disponible en Italie.

  5. J’ai déjà testé airbnb et le couchsurfing,il ne me reste plus que le house sitting! Il faut juste définir des dates de départ et le tour est joué! Merci pour ces conseils: après j’avoue, j’ai du mal à me limiter sur les souvenirs:p Mon truc quand je pars avec une compagnie low cost: comme le bagage est payant je ne prends qu’un sac eastpack du coup pas de risque, à part les cartes postales, rien de plus ne peut rentrer :p

    1. Je n’ai pas utilisé de low cost depuis longtemps, j’avoue. Mais c’est vrai que tout de suite côté souvenirs tu es limité. Pour le housesitting, il vaut mieux ne pas avoir de date trop précise, sinon c’est l’horreur pour trouver quelque chose, il y a une part d’aventure. Nous cherchions une place dans le sud de l’Europe, on a fini en Ecosse…

  6. Bonjour,
    Ah tiens je vais ajouter ton article en lien avec le mien. 😉
    A Taïwan, même chose qu’au Japon, on trouve de petites échoppes partout et de la nourriture vraiment à bas prix ! Il serait dommage de se priver et de ne pas découvrir des saveurs différentes. 🙂
    Pour économiser, on peut aussi choisir le jour du départ. Un départ en milieu de semaine permet parfois de faire de véritables économies !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.