Visiter Tunis en famille

Vous aimez ? Alors partagez !

Choisir d’aller à Tunis en famille sans réserver un séjour tout inclus est à la fois la pire idée que j’ai eu et probablement le meilleur moyen de découvrir la ville.

Il est plus simple et probablement plus économique de réserver vos vacances en Tunisie grâce à une agence de voyage qui s’occupe de tout. C’est en fait la solution à suivre pour toute personne ne cherchant que soleil, plage et mer bleue.
Pour les autres, un peu de ténacité et de flegme seront nécessaires.

Se loger

Dar el Màa. Un B&B tenu par une française à l’extérieur de Tunis, mais à 5 minutes à pied du TGM (sorte de train de banlieue) vous conduisant en vingt minutes au cœur de la capitale tunisienne. Une très bonne adresse pour un séjour en famille.
Le lit pour bébé est génial : il y a une porte ! Ma fille était ravie d’ouvrir la porte et d’aller s’installer toute seule en faisant quelques coucous (alors que le reste du temps, elle a un lit simple sans bord et s’installe aussi toute seule). Il y a aussi un frigo accessible aux clients pour garder le lait au frais et l’enfant a une vraie place prévue au petit déjeuner.
En six mois de voyage, c’est le meilleur matelas que nous ayons eu. Le tout avec une chambre en angle proposant à la fois vue sur la plage (avec une belle terrasse) et vue sur la piscine et le petit jardin.
Seul inconvénient : le chien de garde (on avait peur de le croiser non-attaché à chacun de nos retours) et le perroquet. C’est sympa un perroquet qui aboie. Malheureusement, c’est tellement drôle que notre fille refusait de manger pour lui accorder toute son attention !

Le petit déjeuner à Dar el-Màa
Le petit déjeuner à Dar el-Màa
La piscine (non sécurisée) et le jardin de Dar el-màa
La piscine (non sécurisée) et le jardin de Dar el-màa

Visiter

La ville de Tunis peut se visiter en deux jours avec des enfants. La médina est incontournable pour toute la famille. Une autre halte très prisée des famille (avec jeunes enfants) est le zoo. Le prix d’entrée est dérisoire (environ 25 centimes d’euro pour les enfants et pour 40 centimes pour les plus de 14 ans). Et si le parc est relativement petit, on y trouve de nombreux animaux. Nous avons eu la chance de voir une lionne avec ses deux petits, mais je crois que ma fille a préféré les ratons laveurs et les paons. Ces derniers se baladaient un peu partout avec un certain panache.

La médina au coeur de Tunis
La médina au coeur de Tunis

En dehors de Tunis, Carthage me semble un excellent choix pour allier culture et plein air. La ville est accessible en TGM (le même qui passe au Kram où se trouve le B&B ci-dessus). Pour environ 5€ le ticket, il est possible d’avoir accès à une dizaine de sites archéologiques dans la ville, ainsi qu’au musée de Carthage. Impossible de tout faire avec des enfants, mais deux sites peuvent être prévus sur une journée, si vous emmenez avec vous de quoi déjeuner. Carthage est vraiment pauvre en restaurants et autres commerces. Nous avons du nous approvisionner au seul vendeur de sandwich installé à la gare…
A noter également à Carthage : le musée océanographique. Situé à côté des ports puniques, sur deux étages il propose des informations sur le milieu marin en Méditerranée et surtout des aquariums.

L'entrée du musée océanographique de Carthage
L’entrée du musée océanographique de Carthage

Se nourrir

Pour les touts petits, il est facile de trouver de la nourriture pour bébé de marques occidentales (mais je ne peux en dire plus, n’étant plus concernée), ainsi que des couches dans les supermarchés.
On conseille souvent de laisser les enfants se nourrir de frites en voyage pour avoir la paix. Évitez de le faire en Tunisie, ce sont les plus mauvaises frites que j’ai goûté, très grasses, avec des huiles toujours trop vieilles. Il est vrai que les couscous et les soupes de pois chiches sont épicés. Mais le Kram est spécialisé dans la pizza, la Goulette compte de nombreux restaurants de poisson. Si c’était à refaire, je bannirai les frites et demanderai de la semoule sans la sauce épicée à la place.

L’eau du robinet nous a été déconseillée. Il est facile d’acheter n’importe où des bouteilles d’eaux.

Coup de coeur gourmand de ma fille : « Lablabi » [photo par Drmaik at en.wikipedia. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons]

Se déplacer

Vive le porte-bébé, les enfants qui marchent tout seul et les épaules courageuses des papas. Le système de bus nous a semblé un peu compliqué (personne n’arrivait à nous dire où prendre le bus…). Par contre le tram et le TGM permettent de raccourcir certains trajets, même si la ville de Tunis peut se découvrir à pied à l’exception de son musée le Bardo.
Une autre solution est de prendre le taxi. Attention, en vous voyant, le chauffeur va immédiatement couper son compteur et vous proposer un prix (en euros) pour votre destination. Essayez d’avoir une idée du tarif (auprès de votre hôtel par exemple) avant de vous lancer. Ainsi pour nous rendre à l’aéroport, le chauffeur nous a annoncé 15€, lorsque nous sommes montés en voiture, là où le compteur devrait afficher 6 à 8 DT (soit 3 à 4€). Il a fallu batailler un peu pour obtenir qu’il relance le compteur et lui promettre de payer en plus 1DT par bagage (tarif normal). Nous avons également du lui mentir sur l’heure de l’avion pour éviter les détours inutiles et refuser sa proposition de faire une halte au supermarché pour acheter à manger pour le bébé… Fatigant, mais malgré tout bien utile et économique quand on arrive de France.

Tunis sous la pluie, passage du TGM

Bilan

Ils ont aussi une conscience forte de l’impact du tourisme sur le pays. Nous avons souvent entendu « bienvenue en Tunisie », « merci de visiter notre pays » et bien sûr « il faudra dire à vos amis que c’est bien la Tunisie ! »

Un Gaijin au Japon pour ses conseils et enfin Christine, française qui a choisit la Tunisie comme pays d’adoption et qui m’a aidé à préparer notre séjour. Pour tout ce qui se passe du côté du désert tunisien, jeter un œil à son blog.

6 commentaires Ajoutez les votres
    1. Merci, je vais aller lire ça.
      Moi je suis frustrée, depuis que nous avons quitté la Sicile, nous n’avons plus fait une seule brioche à la mascarpone !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.