Zakynthos, le coeur de l’île de Zante

Argassi, là où nous posons nos bagages pour le moment, est très probablement une ville autonome pendant la saison estivale. Mais pour les habitants du coin qui y vivent à l’année, ce n’est rien qu’un village. D’ailleurs en novembre, quatre établissements sont ouverts : deux épiceries, le collectif qui presse les olives et le café à côté du collectif.
La vraie ville se trouve à 6km. C’est d’ailleurs la seule ville de l’île. Zakynthos.

zakynthos (6)
C’est là que nous avons acheté un beau gâteau au chocolat pour les deux ans de Nine, que nous avons retiré un paquet en provenance direct de la France, que l’on trouve des distributeurs automatiques en état de marche et que nous faisons nos courses si nous ne voulons pas payer trois fois le prix français.

zakynthos (1)
Mais c’est aussi une ville portuaire surprenante. Le temps se calcule selon les arrivées des bateaux au port, se signalant alors bruyamment. Des pêcheurs amarrent leur barque au quai et y vendent directement, sans mettre un pied au sol, leur butin du matin. Les églises font douter de la nationalité grecque de l’île et me donnent encore plus envie de visiter la Toscane.

zakynthos (4) zakynthos (5)
Les supermarchés ont des noms néerlandais (Spar) ou français (Carrefour). Les parcs de jeux pour enfants sont soit inexistants, soit dans un état déplorable. L’agence pour l’emploi se repère par la foule qui se presse devant ses portes… et sur le trottoir d’en face. Les magasins qui vendent de tout (du paquet de couches à la casserole, en passant par des cahiers et des fleurs en plastique) sont systématiquement des enseignes chinoises avec des employés souvent grecs mais aussi quelques fois asiatiques. Les jeunes femmes se signent en passant devant les églises (même à vélo) et embrassent l’icône en y entrant.

zakynthos (3)
Une ville où les maisons s’habillent de couleurs vives, où chaque rue partant de la mer débouche sur la montagne, où il fait bon se promener.

zakynthos (2)

7 commentaires Ajoutez les votres
  1. Photos sympas d’un endroit où je suis allé dans les années 1980 et qui m’avait bien plu. Ce qui est bien en Grèce, c’est que chaque île possède une caractéristique particulière, et qu’il y fait toujours beau !!!

    1. Malheureusement si tu jettes un oeil sur notre bilan à Argasi, tu verras que nous avons eu quasiment un mois de pluie en continue ! Difficile quand on a réservé un studio dans le but de se promener tous les jours.
      Mais la région est effectivement très belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *