Sortir et manger en famille à Gien et ses environs – Loiret

Vous aimez ? Alors partagez !

Article initialement rédigé en 2014, dernière mise à jour faite en août 2018

Gien, sans s, est une petite ville en bord de Loire, au sud du Loiret, à quelques pas du Berry, du Gâtinais, de la Sologne et du Cher, collée entre deux centrales nucléaires. Ville de mon enfance, ville de notre pause pour nos 4 mois en France.

Gien, ville de mon enfance

Rien n’a changé pendant les 12 dernières années. Enfin c’est l’impression générale : la maison de la presse est toujours à la même place de même que les supermarchés. Mais le musée de la chasse est fermée pour travaux, la librairie n’est plus qu’une toute petite boutique sur les quais et surtout mon regard et mes attentes ont évolué.

Première déception, il n’y a qu’un seul salon de thé, à côté de la maison de la presse justement. Un lieu tout petit qui me semble vieillot. J’y suis entrée une seule fois pour regarder les chocolats en vente. Et j’ai été tellement assaillie de paroles par le propriétaire que je n’ose y retourner.
Par contre un restaurant « japonais » a ouvert dans la rue piétonne. Tenu par une sympathique famille d’origine chinoise, on y trouve le café le moins cher de la ville à mon avis.

camping pour famille à Gien
La Loire et le camping de Gien – mai 2014

Aujourd’hui je délaisse les itinéraires trop connues, je choisis les bords de Loire, je garde mon appareil photo dans mon sac en permanence. J’ai déjà choisi mon café préféré, celui dans lequel jeunes et retraités se côtoient sans gêne, dans la rue piétonne.
Nous avons des vélos, un siège bébé et même une pompe qui fonctionne sur nos vélos. Il ne manque qu’un panier que j’espère coudre moi-même. Dans notre chambre sont affichés les horaires des piscines de la région, les dates des vides-greniers et des foires aux bestiaux. Sur mon bureau j’ai le guide vélo et le guide enfant du Loiret. Ainsi samedi dernier nous avons assisté à un concert de taiko (tambours japonais).

entre Gien et Nevoy... - mai 2014
À la croisée des chemins, quelque part entre Gien et Nevoy… – mai 2014

J’ai toujours en tête des adjectifs peu flatteurs pour décrire Gien, mais j’essaye de réprimer cette idée première, de me sentir touriste et étrangère, curieuse et un peu aventurière.

Où manger en famille à Gien

Puisque nous vivons ici, nous sortons peu au restaurant. Je suis plus une adepte des cafés que des restaurants. Cependant nous avons une adresse que nous aimons beaucoup. Et si depuis mon enfance les propriétaires ont changé, c’est une adresse qui a un charme particulier grâce au lieu et qui fait toujours de bonnes choses.

Fleur de Sel est une crêperie à 50m du centre ville et 5m des bords de Loire. Pour moi les crêperies sont idéales pour déjeuner avec des enfants, l’ambiance est en général décontractée et il est facile de trouver quelque chose à manger qui plaira à tous les palais.
Ici la décoration est marine, les deux salles sont petites et chaleureuses. Il y a également une petite terrasse mais donnant sur le monument au mort, l’ancien hôtel de ville et un petit parking. Le quartier peu fréquenté en voiture ne semble pas gêner les habitués, la terrasse étant pleine lors de notre passage. (NB en 2017 : la place a été totalement refaite depuis notre passage, il n’y a plus de voiture !)
La carte est assez longue (plus de 20 galettes) mais je prends souvent la même chose, la galette anglaise : gouda, bacon et œuf. J’hésite souvent avec la reblochonne, mais la saison ne s’y prête pas vraiment.
Pour le dessert, rien ne vaut une crêpe au chocolat avec un chocolat maison, crémeux, mais pas trop. Le caramel est également fait maison.

Les tarifs : le menu enfant est à 7€, les formules pour le midi vont de 8,50€ à 14€ et sinon il faut compter environ 9€ pour une galette traditionnelle.
Les plus pour les familles : des feutres et des feuilles pour faire patienter les enfants, un service rapide et sympathique, un menu enfant acheté = le second à moitié prix les mercredis et samedis.
Les moins : pas de table à langer et je trouve dommage que le menu enfant soit si classique.

sortir avec des enfants à Gien
Crêperie Fleur de Sel, rez-de-chaussée – 13 rue de l’Hôtel de ville, 45500 Gien
manger à famille Gien crêperie
Crêperie Fleur de Sel, salle à l’étage – 13 rue de l’Hôtel de ville, 45500 Gien

Si vous êtes amateurs de spécialité locale et de pique-nique improvisé, je vous conseille de lire mon article sur les spécialités du Giennois. Vous saurez ainsi où aller faire quelques courses…

Que faire avec des enfants à Gien et ses environs

Notre principale plaisir ici est de faire du vélo. Grâce à l’Eurovélo 6 qui passe le long de la Loire, nous vagabondons tout autour de la ville. On arrive très facilement dans des petits villages plein de charme, comme St Brisson sur Loire (par contre attention, c’est un village installé au sommet d’une colline!). Par contre il n’y a pas de pistes cyclables dans Gien même.

Comme activités famille dans Gien, je vous conseille avant tout le château (voir mon avis complet ci-dessous).
L’autre musée, le musée de la faïencerie, n’est pas exactement le genre d’endroit où je vous conseillerai d’emmener les enfants. Cependant le samedi matin le marché se tient juste devant la manufacture de la faïencerie et à défaut de visiter le musée, il est toujours possible de faire une petite halte dans la boutique d’usine, histoire de se faire une idée de ce que c’est.
Dans les environs proches, Briare et son pont canal est une de nos destinations préférées. Nous avons également apprécié passer une journée à Sully sur Loire. Notre visite du musée de l’apiculture a beaucoup impressionné Nine. Ce dernier est dans le Gâtinais, ce qui offre un agréable changement de décor tout en étant facilement accessible.

Si vous souhaitez aller à la piscine, il y en a plusieurs possibilité à proximité.
Avec des jeunes enfants qui ne savent pas nager je vous conseille en priorité Dampierre en Burly suivi de celle de Briare. En effet, en été la piscine de Gien ne propose que trois bassins assez arides : un bassin de 50 m, une pataugeoire et un bassin avec plongeoirs, tous en extérieur et en plein soleil. Et pour se reposer on s’installe sur des gradins en béton. Le reste de l’année la piscine a deux bassins intérieurs ouverts, tous les deux plus conçus pour nager que pour jouer.

Voici à présent deux musées à visiter avec les enfants dans Gien et les environs proches.

Le château musée de Gien

J’aime beaucoup le château qui domine la ville.
Il a été construit au XVe siècle par Anne de Beaujeu. Sur l’extérieur du château tout en brique, des motifs apparaissent dans une alternance de rouge et de noir. Et on peut également remarquer où le château a été endommagé par la seconde guerre mondiale car les briques y sont plus claires.

Et en 1952, après avoir été prison puis hôpital, le château s’ouvre au public et accueille en ses murs le musée international de la chasse. Ce que l’on visite aujourd’hui est le descendant direct de ce musée initial, mais avec un vrai coup de jeune, car le château a fermé plusieurs années et a rouvert ses portes en 2017.

Actuellement le musée propose de quoi faire une visite en famille sympa. Tout au long de l’année des livrets jeux sont gratuitement distribués aux familles. L’une des salles abritent un grand mur blanc sur lequel on est invité à faire des ombres chinoises. Et une bonne dose de nouvelles technologies permet de lier l’élégance des collections naturalistes d’un autre siècle à la curiosité enfantine moderne.
Le musée est organisé en trois partie : la fauconnerie (avec une dimension internationale à cette pratique), la chasse à courre (attendez-vous à écouter des cors de chasse) et la chasse à tir.

château de gien avec enfants
à la recherche de l’oeuf de la bécasse au château-musée de Gien

Mon seul regret est que nul part ne soient présentés les questionnements modernes de la chasse : avec le développement des idées véganes et des ateliers survivalistes ainsi que la baisse voir la disparition de cette espèce sauvage, quel est l’avenir de la chasse ? Plusieurs fois je me suis demandée qui chassent encore. Et l’amatrice d’ethnologie que je suis aurait bien aimé en savoir plus sur les chasseurs eux-même et pas que sur la technique.

Nous avons passé environ 1h30 dans le château et j’ai été surprise de voir que Nine et les deux adolescentes en ma compagnie sont toutes ressorties en ayant apprécié la visite. La thématique était une vraie découverte pour elles et elles se sont toutes laissées prendre au jeu de répondre aux livret estival (sur la bécasse).
Plusieurs animations sont proposées durant l’année, en particulier pendant les petites vacances scolaires. Il ne faut pas hésiter à se renseigner avant de vous y rendre (site du château de Gien).

activités enfant à Gien
La fauconnerie au Château-musée de Gien
visiter château Gien en famille
Des mains, une lampe, quelques modèles et les animaux s’affichent directement sur le mur au château de Gien
musée de Gien
La thématique de la chasse dans l’Art au musée de Gien

Le musée du Cirque à Dampierre en Burly

Hommage à Achille Zavatta - Musée du Cirque et de l'Illusion, Loiret
Hommage à Achille Zavatta – Musée du Cirque et de l’Illusion, Loiret

Je ne suis pas une grande amatrice de cirque car je n’aime pas les clowns ni les animaux sauvages enfermés dans des petites cages. Cependant j’étais dans la région lors de l’ouverture du Musée du Cirque et de l’Illusion et j’ai beaucoup entendu parler du respect du propriétaire pour ses tigres, qui d’ailleurs ne font pas partis du musée. Retour sur notre visite pour mieux comprendre (et voir qu’il y a eu des changements).

Au musée du cirque, on évolue entre costumes, décors, affiches, roulottes et maquettes de cirque. Le lieu semble déborder, joyeux bric à brac vivant, ludique et sonore.
Il n’y a pas d’âge pour en profiter car en plus des objets exposés, on peut s’essayer au métier d’artiste. Ainsi nous avons tous les trois relevé le défi de marcher sur un fil (via une illusion d’optique toute bête), de faire tourner des assiettes (sans assommer personne), de jouer de la musique avec des bouteilles…

Dans le courant de l’après-midi nous avons rejoint tous les autres visiteurs pour assister au milieu du musée à la présentation de Jade, bébé tigre de 3 mois et 15kg. La présentation est avant tout une sensibilisation aux tigres, comment ils sont dressés, comment ils vivent et parlent. Rémy Demantes, propriétaire des lieux et présentateur du jour, est un passionné de tigres. Pour autant il ne nous offre par une conférence, mais un échange ouvert aux questions. Et la seule chose que Nine voulait d’ailleurs savoir (et à presque demander toute seule) était « où se trouve la maman de Jade ».

C’est une très agréable sortie en famille, connue de tous les enfants qui vivent dans le Giennois. Pendant l’été plusieurs présentations ont lieu, soit de la petite tigresse, soit un numéro avec un éléphant.

Musée du cirque Loiret
Musée du cirque et de l’illusion – Dampierre en Burly, Loiret
Au coeur des illusions... - musée du Cirque et de l'Illusion, Loiret
Au coeur des illusions… – musée du Cirque et de l’Illusion, Loiret
sortir avec des enfants Loiret
Sensibilisation à la protection des tigres via des accessoires du film Les deux Frères – Musée du Cirque et de l’Illusion, Loiret
4 commentaires Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.