Avec ou sans table à langer votre restaurant ?

Il y a quelques temps j’ai fait un article sur des restaurants familiaux sur Gien, inscrivant dans les points négatifs : l’absence de table à langer sur place. Depuis, de façon directe ou indirecte, c’est une discussion qui revient souvent, avec des mamans, des restaurateurs, en lisant des articles de blog.

On me dit « on est en France c’est normal ». Ou encore « personne n’en a, je ne vais pas me casser la tête à en mettre une ». Il y a aussi l’argument marketing « ça ne fera pas gagner de nouveaux clients ».

Je suis d’accord avec chacune de ses affirmations. Je ne suis jamais allée dans un établissement sur le critère d’une table à langer. Par contre, j’y retourne quand il y en a une. Je pense au Delyan sur Paris (face à la Tour St Jacques). Il y a une table pliante, absolument pas une table à langer officielle, mais installée dans les toilettes, propre, suffisamment large. Pour chaque rendez-vous incluant enfant en couche, je vais au Delyan.

Il n’y a que l’argument « je n’ai pas la place » qui a tendance à m’énerver car il y a une table à langer dans tous les avions ! Même l’argument du prix est difficilement tenable. Chez ikea, la table à langer murale coûte 65€…

Mais on me dit aussi que j’ai voyagé, que j’ai des attentes trop ambitieuses. Peut-être, le Japon et le Royaume-Uni sont des paradis pour les jeunes parents. Est-ce un tord d’espérer qu’il soit un jour agréable aux français de vivre avec de jeunes enfants ? Suis-je la seule à avoir envie de trouver des tables à langer dans les restaurants et à pouvoir dire à un restaurateur, installez-en, vous allez y gagner ? Suis-je la seule à sortir plus souvent quand je n’ai pas à me préoccuper de la prochaine couche ?

Une "baby room" dans un centre commercial à Tokyo - août 2012
Une « baby room » dans un centre commercial à Tokyo – août 2012

J’aimerai beaucoup avoir votre avis, sur les restos, les musées, les centres commerciaux, tous ces lieux où l’on va régulièrement ou bien où l’on cesse d’aller à cause de ça. Avec ou sans table à langer, ça change quelque chose ?

19 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pour moi la question ne se pose pas, à dire vrai.
    Tous (je crois, ou presque) les lieux publics ont des toilettes et devraient avoir une table (même une table « normale ») pour changer les tout petits. De même qu’il est parfois très appréciable de trouver des toilettes à taille adaptée pour les enfants, même si c’est plus délicat parce que onéreux et consommateur de place. Mais la table à langer me semble être un minimum essentiel, ne serait-ce que dans l’intérêt du lieu lui-même. Après tout, qui souhaite voir un parent changer son enfant par terre dans un couloir, sur un pull ou un manteau ?

  2. J’habite en Suisse depuis 15 ans et j’y ai eu mes deux filles qui ont maintenant 12 et 10 ans. Il y avait déjà des espaces pour changer les bébés à peu près partout: restaurants, bien sûr, mais aussi lieux publics (musées, gares, etc.) L’espace est propre, suffisamment grand, et tout le monde, même ceux qui n’ont pas d’enfant, trouve cela normal. Je pense que la France a encore beaucoup de progrès à faire en ce qui concerne l’accueil des enfants en bas âge et de leur maman.

  3. Ça ne m’étonne pas du tout… Nous, nous avions eu du mal à trouver un restaurant où rentrait notre poussette… Je pense que les restaurants parisiens n’ont simplement pas besoin de clientèle qui revient, ils sont pleins de touristes ! Et puis des petits c’est bruyant, ça prend de la place et ça ne mange pas beaucoup… Risque de faire fuir la clientèle anti bébé ! Je caricature mais à mon avis je ne suis pas loin de la vérité 🙂 A Vincennes la piscine est équipée, c’est cool ! Les restaurants on évite mais c’est pas notre truc a la base. Et puis maintenant avec deux petits en couche… Ce serait encore plus dur ! Bon courage pour ton combat contre les restaurants.

  4. et oui ça change! ça ne fait peut-être pas gagner des clients mais je ne vais pas dans un endroit où je ne pourrais pas changer ma fille…
    Après je me contente aussi d’une banquette. mais tant pis pour le prestige du restaurant si je me retrouve à changer une couche pas pleine que de pipi au milieu de la salle…

    1. Merci à tous pour vos témoignages. Il est vrai que changer un bébé devant tout le monde ça peut choquer mais pas toujours. Cette semaine à la bibliothèque, en apprenant qu’il n’y a pas de tables à langer, une employée me propose d’ouvrir une salle de réunion pour avoir un peu d’intimité. Sa collègue n’a pas compris pourquoi…

  5. Je vais faire un peu de publicité mais voici le lien d’un article que j’ai trouvé très intéressant sur la place des enfants dans notre société : http://lesquestionscomposent.fr/enfantsbruyants/
    Ca fait réfléchir… surtout sur l’espace urbain et les micro aires de jeux que l’on peut trouver en ville ! Il y certainement plein d’autres articles de ce genre sur le web, mais c’est celui là que j’ai lu.

  6. Dans le meme genre, aux usa j’ai decouvert les toilettes familiales en plus de ceux des femmes et des hommes, il m’a fallu plusieurs jours avant de comprendre quelle etait la différence fondamentale (en plus de laisser les enfants prioritaires) puisqu’il y avait des tables a langer dans les autres toilettes…et eureka il n’y a pas de pissotiere donc les papas pouvaient emmener leurs jeunes enfants sans craindre qu’ils voient les attributs d’un autre homme (intentionnellement ou non). Pendant qu’en france les femmes doivent gerer les gamins avec moins de toilettes que les hommes (deux pissotieres pour un toilette), faire la queue et se prendre des reflexions goguenards sur le temps qu’elles y passent.

    1. Bonjour Lyly,
      J’avais pas pensé que cela pouvait exister, sacrés usa !!! Personnellement, ça ne m’est encore pas arrivé car mes enfants sont encore petits et encore en couche, mais je ne pense pas qu’on se prendra la tête entre toilettes des hommes ou toilettes de femmes… au plus vite ! Si par hasard certains attributs sont visibles, et bien je pense que c’est la vie ! Si je suis avec mes enfants, je ne pense pas que ce sera intentionnel de la part des autres hommes, meme si on vit dans un monde de fous parfois… Si c’est par hasard, et bien c’est par hasard. Si les parents sont choqués, les enfants seront choqués, si les parents n’y font pas attention, les enfants n’y feront pas attention ou moins. Et s’ils posent des questions, il faut je pense répondre en toute simplicité ! Maintenant je dis ça aujourd’hui mais je verrai bien le moment voulu 🙂
      Xavier

      1. ça me fait penser à certains articles que j’ai lu lorsque je réfléchissais aux possibilités d’emmener les enfants au musée. Une maman était gênée qu’il y ait tant de statues d’hommes nus. A trop y réfléchir, on offre aux enfants un excellent angle de tir pour nous embarrasser en public. Alors que si nous n’y prêtons pas attention, les enfants ne verront rien non plus (jusqu’à un certain âge du moins)

  7. Super article que je viens de lire.
    Ma passion d’en ce moment: répertorier les lieux kid friendly avec table à langer, chaise haute, coin jeux, coin allaitement… pour faciliter la vie de Nous Parents qui sortons avec nos bb.
    Donc la prochaine fois que vous venez à Paris, jetez un oeil sur mon site bbauresto, vous ne serez plus déçus de l’accueil des familles au restaurant.
    A bon entendeur !

    (edit de l’admin : vous êtes une personne avant d’être un site internet, à la case « nom » on écrit donc « Marion ». Merci)

    1. Je ne cherche pas non plus des lieux spécifiquement bébé friendly car je n’ai pas envie de me retrouver dans un établissement avec 10 autres mamans et un niveau sonore insoutenable. Il faut trouver l’équilibre !

  8. Oui je partage la même exaspération. Je pense que c’est tout simplement parce que le français moyen est sale. Il y a plein de lieux publics où les toilettes sont sans savon, sans papier toilette, voire puants, et c’est considéré normal. Les arguments sont « ben y en n’a plus »… »si j’en remets, des clients les voleront », et autres débilités. Alors une table à langer, pensez-vous…pour une demi-portion à peine considérée comme un être humain. Quand on accueille du touriste, faut se mettre aux normes internationales. Au boulot, les maires de Paris !

    1. Moi ce qui m’énerve c’est l’argument « y en a pas chez les autres non plus ». Donc si le voisin propose des WC dégoûtants, vous allez tous faire pareil ? Aucune envie de tirer vers le haut pour changer ?
      En ce moment je suis en Alsace, et je suis ravie de profiter de la bonne influence allemande. Ce n’est pas aussi kid-friendly qu’en Allemagne mais c’est mieux que le reste de la France.

  9. Mon mari tient un restaurant depuis récemment en banlieue parisienne. Nous avons tout de suite choisi d’installer une table à langer murale dans les toilettes. Un peu design et pratique.
    Et bien au bout d’un mois, cette fameuse table à langer est cassée… Pourtant on a acheté une table de qualité. On ne sait pas très bien ce qu’il s’est passé mais il semble que les clients n’aient pas compris comment l’ouvrir et ont forcé…

    On ne cherche pas à trouver un coupable. Mais en France, il y a aussi un pb avec la détérioration des objets mis à disposition du « public »… Les clients usent et abusent de ce qui est libre d’accès.
    La différence de propreté entre les toilettes publiques en France et en Allemagne est symptomatique !

    En tous les cas, c’est dommage !

    1. Je trouve que souvent la simplicité en bon état et propre est plus respectée que les choses un peu « design ». Comme si un objet plus/mieux/différent avait vocation à ne tenir que le temps d’une saison avant de passer de mode et laisser sa place à une version plus récente.
      Je regrette que votre table à langer ne soit déjà plus en état de fonctionner. J’espère que vous trouverez votre façon de faire réfléchir les clients sur le soin à porter au matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *