Décoder l’Alsace et son ambiance de Noël

Après un Noël sicilien, cette année (2014) changement de décor avec un Noël en Alsace. Nous y sommes depuis une semaine et j’ai déjà appris quelques règles de savoir-vivre essentiel.

Nous sommes dans le pays du Sapin

D’un point de vue français, toute l’Alsace est le pays du sapin de Noël (la première mention écrite est dans un livre de compte à Sélestat). Mais d’un point de vue alsacien, l’Alsace se découpe en pays de tradition pour les fêtes de fin d’année et le pays du sapin ne se situe qu’autour de Sélestat.
Du nord au sud, nous avons le pays des Mystères de Noël, le pays des Lumières de Noël, le pays des Saveurs de Noël, le Pays du Sapin de Noël, le pays des Étoiles de Noël, le pays des veillées de Noël et le pays des Chants et des Étoffes de Noël. Les noms sont plutôt bien choisis et renvoient au passé de chaque région. Ainsi Mulhouse est surnommée le Manchester alsacien pour son histoire de capitale du textile.
Retrouvez la présentation des sept pays d’Alsace ici.

Les festivités de Noël ont leur propre top départ

Avant l’heure c’est pas l’heure. Dans le village où nous sommes, de nouveaux habitants ont allumé leurs décorations de Noël cette semaine. Bien entendu cela a fait jaser, nous ne sommes qu’en novembre. D’ailleurs depuis hier elles sont éteintes…
Le lancement de Noël se fait dans une ambiance festive, un jour et une heure précise. En général pour le premier week-end de l’avent. A Sélestat c’est aujourd’hui à 18h, illumination de la ville, animation, vin chaud, chocolat chaud et bredele.

Noël en Alsace
Crèche de Noël dans les rues d’Eguisheim

A Noël on cuisine des gâteaux aux noms imprononçables

Spécialité de Noel en Alsace
Mannele pour la Saint Nicolas Crédit photo : Nicolas Hermann

Même en ayant pris allemand au collège, les gâteaux font autant saliver de difficulté à les prononcer que saliver de plaisir à les goûter. Heureusement on peut toujours tendre le doigt vers l’objet de notre désir.
Premier piège avec le mannele : petit bonhomme en brioche, on le trouve déjà dans toutes les boulangeries. Il ne se mange pourtant en principe que le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas.
Les bredele sont tous les petits gâteaux que l’on prépare pour Noël, ceux que l’on fait avec plaisir avec des enfants et des emportes-pièces.
Mais il y a aussi le berawecka (gâteau à base de poires séchées, noix, amandes…) et le Christstolle (pain aux fruits secs), le pain d’épices et le springerle parfumé à l’anis, le kougelhopf (célèbre pour sa forme de charlotte) et les bretzels (moi ça m’évoque toujours un nœud, mais il s’agit de bras croisés)…
Et si vous n’avez pas prévu d’aller en Alsace cette année mais que vous vous sentez d’humeur à cuisiner, voici une sélection de recettes.

En Alsace on est écolo et on aime les enfants !

Je n’ai pas encore testé tous les salons de thé sur ma route et pas un seul restaurant. Mais une chose est sûre les enfants sont bien accueillis. Il y a souvent un panier qui traîne dans un coin avec des jouets et quelques livres. La région a même un site touristique dédié aux familles.
Et cela fait longtemps que je n’avais pas vu autant de toilettes à disposition !
Côté écologie, je ne suis pas là depuis suffisamment longtemps pour vraiment en juger. Mais la ferme bio où nous sommes passés attire les foules le mercredi après-midi, les thés bio le Jardin de Gaïa sont originaires de la région, les haltes pour le covoiturage sont nombreuses de même que les pistes cyclables.
D’ailleurs pour vous déplacer, je vous conseille le site vialsace qui permet aux promeneurs sans voiture de planifier tout leur déplacement. A ma grande surprise, juste sous les possibilités en bus et en train est systématiquement proposé l’itinéraire en vélo !

Alors bien sûr, je regrette un peu les 15°C quotidien de l’année dernière et je ne verrai probablement aucune crèche installée dans un ballon de rugby. Mais je ne pense pas avoir le temps de m’ennuyer !



N’oubliez pas de réserver à l’avance votre séjour pendant l’Avent car les hôtels sont vite complets !

9 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour !
    Très bien ton article alsacien. A priori, je n’ai pas lu de bêtises.
    Tu sais, le froid relatif fait partie de l’ambiance de Noël, cela te fera plus consommer de vin chaud !! 😉 Et pour les enfants, il y a du jus de pomme chaud, jus d’orange, etc.
    Pour les gros marchés de Noël, je te conseillerai plus celui de Colmar, plus authentique par rapport à celui de Strasbourg (qui est à faire aussi, hein, c’est quand même le plus ancien et c’est celui où tu pourras admirer un immense sapin sur la Place Kléber).
    En tout cas, bon séjour dans notre belle Alsace !

    1. Merci de tes conseils. Nous n’avons pas encore testé le jus de pomme chaud (mais je ne le cherchais pas optant pas réflexe pour un chocolat chaud). Nous sommes passés rapidement à Colmar hier, nous espérons y retourner bientôt (pour une exposition sur les prédateurs, un salon de thé et une balade en ville ?).

    1. La Sicile bien croyante nous avait aussi bien convaincue, mais pas de façon aussi visible. En Alsace Noël est partout, et maintenant que les dernières décorations ont été retirées et que le ciel est toujours aussi gris, c’est un peu triste, trop calme même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *