Reverse bucket-list, liste des choses faites

Vous aimez ? Alors partagez !

Comme beaucoup de monde, j’ai une to-do-list, une liste de toutes ces choses que j’aimerai faire un jour. Quelques projets pour un futur proche, mais beaucoup de rêves lointains, sans objectif précis. Une liste à la fois stimulante et déprimante, car quand trouverai-je le temps et l’argent de tout accomplir. Alors en découvrant la « reverse bucket-list » que l’on pourrait traduire par « la liste des choses faites », j’ai décidé de me poser pour écrire toutes les idées qui me venaient à l’esprit. L’objectif est de valoriser mes expériences passées et réussies au lieu de déprimer en regardant ce que je n’ai pas (encore) fait.
L’occasion également de voir mes priorités, de faire ressortir une certaine ligne directrice : la prédominance des voyages, des rencontres et des écrits.

Rien ne vaut un TARDIS pour voyager loin et confortablement ;-)
Rien ne vaut un TARDIS pour voyager loin et confortablement 😉

– avoir osé parler en anglais à une vendeuse de supermarché en Angleterre à 12 ans ;
– créer un journal pendant mes années au collège, le vendre, faire des journées de solidarité à la maison, verser l’ensemble des fonds collecter à des associations humanitaires ;
– passer à la télévision pour expliquer ce que je faisais pour soutenir des associations humanitaires ;
– passer Noël à 15 ans chez l’habitant en Angleterre dans le cadre d’un séjour linguistique ;
– avoir fait 10 ans de théâtre ;
– visiter un musée sur l’Allemagne de l’Est à Leipzig, avec la mère de ma correspondante qui avait vécu cette vie là ;
– rencontrer dans la vraie vie de nombreuses correspondantes (papier ou web) ;
– partir seule en Australie pour rendre visite à Rita et Amy à 18 ans ;
– aller à une soirée d’étudiants à Hobart (Tasmanie) sans être étudiante ;
– abandonner mes études de Métiers du Livre pour voyager ;
– être fille au pair à Luxembourg ;
– être fille au pair à Amsterdam et les accompagner en vacances à New-York ;
– fêter mes 19 ans à New-York avec une boîte pleine de donughts en guise de petit déjeuner ;
– retourner à l’école pour obtenir un BTS tourisme ;
– faire du secrétariat bénévolement pour le Secours Populaire Français ;
– faire un stage de 2 mois à maison de la France à Montréal ;
– apprendre à danser la salsa à Montréal ;
– être présidente du jury des lecteurs du prix Emmanuel Roblès à Blois ;
– avoir réuni plus d’une cinquantaine de couchsurfeurs un vendredi soir au Louvre ;
– être prof bénévole au Togo ;
– avoir accueilli des filles géniales (et une voleuse) via couchsurfing chez moi ;
– apprendre à servir le thé à Melaka (Malaisie) ;
– assister à un mariage indien en Malaisie ;
– valider la même année une licence 1 d’anglais et une licence 1 de swahili ;
avoir publié des nouvelles dans diverses anthologies papier ;
– avoir gagné 11€ en droit d’auteur ;
– traduire (et être payé pour) plusieurs documents de l’anglais vers le français ;
– travailler 2 ans tous les samedis dans une librairie spécialisée jeunesse ;
– animer pendant plus d’un an un petit déjeuner littéraire avec des collégiens ;
– être rédactrice en chef pendant 1 an ½ pour le journal de l’INALCO ;
– avoir suivi des cours de saxophones pendant quelques mois ;
– avoir terminé le manuscrit de deux récits pour enfants ;
– obtenir une licence de swahili ;
– aller au Kirghizstan enceinte comme prof bénévole ;
– apprendre à transformer de la feutrine en petite boule chez l’employée de l’office de tourisme de Naryn (Kirghizstan) ;
– admirer un coucher de soleil sur le lac song-Kul ;
– rendre visite à ma fille en couveuse de néonatalité ;
– tricoter un gilet complet pour ma fille ;
– me sentir chez moi à Hakodate (Japon) ;
– obtenir par correspondance un master 2 de FLE ;
– vendre 80% de ce que je possédais pour partir en voyage sans date de retour ;
– tenir un blog de lecture avec régularité depuis plus de 7 ans ;
– être logé dans un super hôtel à Zagreb grâce à mon blog ;
– passer à la radio, sur Allo la Planète ;
– être rédacteur bénévole pour le webzine Voyager loin – le Blog ;
– trouver un élève de FLE à Cefalu (Sicile) ;
– passer une semaine seule en Sicile avec ma fille de 2 ans ;
– faire du housesitting en Ecosse pendant un mois ;
– visiter la Doctor Who Experience à Cardiff ;
– célébrer Noël en Alsace (avec balades dans plusieurs marchés de Noël) ;
– publier un article dans un magazine vendu en kiosque (Grandir autrement printemps 2015)

Et également avoir voyagé en/au Angleterre, Irlande, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie, Croatie, Grèce, Turquie, Togo, Canaries, États-Unis, Canada, Kirghizstan, Malaisie, Singapour, Japon, Australie, Pays de Galle, Tunisie, Ecosse.

Une liste ouverte dont la seule organisation est le déroulement chronologique de ces divers événements marquants de ma petite vie. Une liste qui me fait dire que finalement je n’ai pas tant chômé que ça.

10 commentaires Ajoutez les votres
    1. Je trouve qu’on valorise au quotidien difficilement l’expérience acquise, au profit des projet à venir. Mais quand on se retrouver dans un projet au long-terme ou un rythme ralenti, les mois passent et on a l’impression de ne rien faire et de ne rien valoir. C’est juste un état d’esprit, mais c’est ce qui change tout.

    1. Il y a un peu de lectures pour adultes, pas mal de récits de voyage et beaucoup de récits jeunesses. Un blog où il faut fouiller les archives…

    1. Dis toi qu’actuellement je suis sans emploi, sans revenu, sans logement et que je galère. On ne peut pas tout avoir et on ne peut même pas tout faire. Il faut faire des choix, espérer que ce soit les bons et saisir aussi les bonheurs du quotidien.

  1. J’aime bien cette idée-là. C’est beaucoup moins frustrant que de lister ce qui n’est pas encore fait (et qui peut-être ne le sera jamais). Bravo pour ton joli parcours, tu as de l’énergie à revendre. C’est toujours un plaisir de te suivre.

    1. Merci.
      C’est étrange car ton commentaire ainsi que celui d’Aurélie juste avant toi reflète une image de moi que je n’ai pas du tout. J’ai toujours l’impression de passer d’un échec à un autre et d’avoir de temps en temps un gros coup de chance !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.