Nos incontournables à Nantes, vision subjective de nos 3 séjours sur place

Cet été, nous étions pour la troisième année consécutive à Nantes. À chaque fois nous faisons du housesitting chez une copine. Avant cela je n’avais passé qu’une seule journée à Nantes. Mais dès la première année, nos dix jours à Nantes nous avaient complètement séduites. Visiter une ville toujours à la même époque donne une certaine sensation de familiarité probablement terriblement fausse. Ainsi nos incontournables à Nantes, sont probablement liés à la saison et ne sont pas forcément les incontournables pour ceux qui connaissent bien mieux la ville.

Puisque cette année avait un parfum bien étrange, comme la fin d’un cycle, j’avais envie de vous parler de Nantes, comme nous l’aimons. Car qui sait où nous irons l’été prochain !

incontournable à Nantes : l'éléphant
L’éléphant de Nantes, photo prise en 2018

Une vision de Nantes très personnelle

Pour nous, à Nantes, il fait toujours chaud et très ensoleillé. Chaud comme plus de 35°, mais moins qu’à Mulhouse. Ensoleillé, comme il a plu deux fois en trois ans. Chaud, comme on arrose les plantes tous les jours. Ensoleillé, comme j’y gagne des coups de soleil tous les ans.

À Nantes, le tram est toujours en travaux, surtout du côté de la gare. Nous avons testé plein de bus de substitution, mais aussi vu l’espace devant la gare être totalement transformé.

Il paraît qu’il y a plein de très bons pâtissiers. Je n’en doute absolument pas (ma source est fiable), cependant ces pâtissiers semblent tous aimer prendre leurs vacances en même temps que ma source d’information (d’ailleurs maintenant que j’y pense, ce n’est peut-être pas vraiment un hasard si on me demande de faire du housesitting uniquement quand les meilleurs salons de thé sont fermés…). J’ai tout de même pu tester quelques adresses et noter mes préférés.

Les musées que nous adorons

Avant même d’être arrivée, je vérifie toujours la programmation au Château des Ducs de Bretagne. Les expositions temporaires sont de grande qualité, de même que les animations à destination des familles. D’ailleurs j’espère que l’année prochaine nous pourrons de nouveau aller à Nantes car la prochaine exposition sera dédiée à la naissance de l’empire Mongol !!!

10 jours à Nantes château
Château de Nantes, photo prise en 2018

Une autre halte incontournable a lieu aux Machines de l’Île. L’éléphant est presque un symbole de la ville mais il y a bien plus à voir que de le regarder passer en se faisant arroser. C’est une attraction assez chère, du coup chaque année je laisse Nine choisir ce qu’elle souhaite faire. Pour vous donner une idée, elle a déjà fait 3 tours de manège, 1 tour d’éléphant (qui lui faisait si peur la toute première fois) et 2 tours dans la galerie des machines. Oui, le compte n’y est pas, mais la seule année où mon amoureux nous a accompagné, c’est lui qui a passé la journée aux machines (pendant que je travaillais) et il a le droit de se faire plaisir. Puis l’année où ma mère et ma sœur nous ont rejointe, elles ont aussi voulu faire du manège et nous n’allions pas juste les regarder faire.
Par contre, d’expérience, je vous conseille de réserver vos billets pour faire un tour sur l’éléphant ou dans la galerie. Par contre pour le manège, en arrivant le matin vers 10h, je n’ai jamais eu à attendre plus de 10 minutes.

Manège des machines de l'Île à Nantes
L’un des nombreux poissons du carrousel des fonds marins, photo prise en 2020

Nous allons également systématiquement au Musée des Beaux-Arts. La première fois nous y étions avec un billet payant classique, pour une visite assez classique de presque tous les étages. Maintenant nous y allons en soirée, pour la nocturne gratuite. Nous n’y restons pas longtemps (1h30), c’est plus pour flâner et revoir des vieux copains ou découvrir de nouvelles choses.

Kandinsky à Nantes
Plusieurs tableaux de Kandinsky au Musée des Beaux Arts, photo prise en 2020

Enfin, j’adore aller à Trentemoult, probablement plus pour le trajet en navibus et l’arrivée face aux maisons colorés qu’autre chose (c’est à ce moment là que j’ai pris la toute première photo de cet article). Ce petit village est totalement dépaysant et malheureusement très touristique. Il s’y tient régulièrement un marché d’artistes et surtout on y a découvert la Maison des Magnifiques Utopiques que je vous conseille. L’intégralité de la maison est occupée par les créations en vente d’artistes locaux. On peut y acheter aussi bien des souvenirs que des accessoires textiles zéro déchet, du savon, des sculptures, etc. La permanence est tenue par les artistes eux-même, installés dans la cuisine avec leurs travaux en cours.

Suivant les expositions en cours, je vous conseille le Muséum d’histoire naturelle qui est vraiment accessible aux jeunes enfants et éventuellement le Chronographe (pour découvrir l’archéologie de la région).

dessiner au musée
Museum d’histoire Naturelle, photo prise en 2018

Le parc que Nine connaît par cœur

Le Jardin des Plantes est juste à côté de la gare et est en accès libre. Il y a des chèvres, des installations artistiques, des plantes carnivores, des plantes toxiques, une pataugeoire, des jeux et surtout des installations de Claude Ponti (illustrateur jeunesse que Nine adore).
Vu qu’il fait toujours trop chaud à Nantes, Nine y va en maillot de bain pour profiter de la pataugeoire (enfin quand j’y pense). Elle prévoit aussi un carnet pour dessiner les grenouilles et les plantes (toujours quand j’y pense, sinon elle dessine au dos de n’importe quel bout de papier). On aime également prendre le temps de tester les bancs aux inclinaisons variables et de mettre en mouvement toutes les installations demandant participations des visiteurs. La seule chose que je n’ai jamais testé, c’est le salon de thé.

Nine aime bien aussi le parc de jeux sur l’île de Versailles, mais c’est plus une halte dans le cadre d’une randonnée le long de l’Erdre qu’autre chose, car si l’île est jolie, on en fait vite le tour.

Nantes Claude Ponti
L’une des entrées du Jardin des Plantes, photo prise en 2018
Japon île de Versailles Nantes
Ambiance japonaise sur l’île de Versailles, photo prise en 2020

Les boutiques et gourmandises incontournables à Nantes

On a beau aimé le changement et la nouveauté, il y a des adresses que nous aimons beaucoup et où nous retournons quand c’est possible.

Taiyaki&Tea est notre découverte 2020 : il y a du bubble tea et des tayaki (sorte de gaufres japonaises fourrées en forme de poisson). Il faut être prêt à faire la queue, mais c’est bon.

La pâtisserie Saki Creations est une adresse associant pâtisserie française et japonaise. Le melon pan et le gâteau nantais y sont tous les deux très bons. Nous y allons pour les macarons, les dorayaki et les mochi.

Mon panier d’Asie est une épicerie japonaise où il y a d’excellents mochis et où je fais éventuellement quelques courses à notre arrivée.

Taiyaki à Nantes
Taiyaki et Bubble Tea, photo prise en 2020

La Fabrique de l’Onirique est une minuscule boutique avec une propriétaire/vendeuse/créatrice extrêmement sympa qui propose des vêtements et bijoux très steampunk. Il y a également un studio photo dans l’arrière pièce pour des portraits en costume.
Juste à côté se trouve la Maison Grimaud dont la spécialité est la pâte à choux. C’est délicieux, pas trop sucré, mais peut-être presque trop petit.

Toujours pour les gourmands (mais aussi ceux qui veulent manger pas cher), je vous conseille Suppli factory qui propose des suppli et des arancini, des boules de riz frites. J’adore ça, c’est gras et ça vous nourrit pour toute la journée. Mais je trouve peut-être ça génial, juste pour l’effet madeleine de Proust…

Enfin il y a un bonbon typique de Nantes, la rigolette. Nine avait fait un article sur le sujet à découvrir là : les rigolettes.

Quatre idées de balade autour de Nantes

Nous essayons de sortir un peu de Nantes pour profiter des environs, mais nous n’en avons pas toujours le temps (ni l’envie) car la ville est grande et propose déjà beaucoup. Toutefois voici plusieurs balades autour de Nantes.
Les liens vous permettent de lire mes articles dédiés.

Notre gros coup de cœur a été pour St Nazaire et son extraordinaire musée dédié à l’aventure transatlantique. C’est accessible sans voiture, il y a la plage, des crêpes, des glaces, un sous-marin, des clins d’œil à Tintin et de nombreuses fresques de street-art.

Café de l'Escal Atlantique à St Nazaire
Escal Atlantique à St Nazaire, énorme coup de coeur, photo prise en 2019

Cette année (2020 donc), nous avons passé la journée à Pornic, effectuant l’aller-retour en train. C’est une destination tout de suite plus touristique que St Nazaire et l’ambiance m’évoquait plus les vacances en bord de mer quand j’étais enfant. Pas de musée, mais la boutique d’usine de la Faïencerie de Pornic (qui fabrique des bols prénoms souvenirs), des glaces à la fraise, des cabanes de pêcheurs et un fish’n chips (qui fait pour moi très madeleine de Proust, en fait je ne voyage que pour manger je crois).

une journée à Pornic
Cabane de pêcheur à Pornic, photo prise en 2020

Avec une voiture, il est possible de prévoir une journée du côté de Guérande. Tout comme Pornic, c’est une ville très touristique, surtout pour la partie intra-muros. Nous l’avons découverte en suivant le trajet touristique proposé sur le plan de l’office de tourisme. Bien sûr nous avons acheté un peu de sel. Par contre n’ayant rien anticipé, nous n’avons pas pu visiter de marais salant (il faut réserver au moins la veille et avoir une voiture autant que possible). Du coup, à la place nous avons passé une partie de l’après-midi sur la plage de Monsieur Hulot (à la sortie de St Nazaire).

Guérande
L’une des jolies petites rues de Guérande, photo prise en 2020

Autre possibilité avec une voiture, Clisson et son château. Le décor est encore très différent, plus paisible d’une certaine façon, plus bucolique. Il est possible de s’y rendre en train, mais il faudra alors prévoir de bonnes chaussures car il y aura pas mal de marche. Mes souvenirs commencent à être flous, je devrais peut-être y retourner.

J’espère vous avoir envie de découvrir Nantes, mais surtout n’hésitez pas à me dire comment est la ville quand ce n’est pas l’été !

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Tu m’as fait rire avec ta phrase « je crois que je ne voyage que pour manger », je te rejoins complètement dans cette philosophie 😉 C’est un tel plaisir de découvrir et déguster les spécialités locales… Et à l’étranger, on aime énormément visiter les supermarchés ! J’écris bien « visiter », oui oui, car on y passe toujours un temps certain 😀
    Nantes est une ville que j’aime moi aussi beaucoup. Je la découvre petit à petit car pour le moment je n’y suis allée que pour des formations, donc j’ai intercalé mes visites entre les conférences ou bien le matin tôt ou le soir tard. J’aimerais beaucoup y retourner pour des vacances…

    1. J’adore visiter les supermarchés. J’avais même écrit un article sur les supermarchés italiens (ici ou sur un autre blog, je ne sais plus). C’est la seule façon de jeter un oeil sur l’intérieur des maisons, c’est captivant. En Italie, il y avait des petits pots pour bébé « lapin » ou encore « cheval » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *