L’éléphant de Nantes

Imaginez au coeur de Nantes une bête de 12 mètres de haut et de 48 tonnes. Un éléphant capable de porter 50 personnes sur son dos, de barrir et de cracher de l’eau.

machines de l'île (5)
Il vit sur l’île de Nantes, là où se tenait les chantiers navals. Stoïque devant l’entrée de la galerie des machines, il se laisse photographier sans crainte. Et lorsqu’il se met en route, ce sont les curieux qui reculent rapidement.

Ses premiers pas ont incité Nine à vouloir s’éloigner. Mais hors de question de la laisser faire, je ne voulais pas perdre une miette du spectacle. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un éléphant de bois et d’acier se réveiller. Et puis j’attendais cette rencontre depuis pas mal de temps.

machines de l'île (3)
Afin de découvrir un maximum les créations des Machines de l’Île, nous avons ensuite pris la direction de la Galerie des Machines. On y découvre l’élaboration puis la création des merveilleuses machines entre steampunk, univers Jules Vernien et rêves de Léonard de Vinci. Il est également possible de les tester, à l’invitation de l’animateur. Le héron est magnifique de même que la chenille, la fourmi ou les poissons des grands fonds.
Frustration d’être une maman solo, avec une petite fille trop petite. Nous ne pouvons rien testé et je ne peux m’extasier sans fin. Acceptant d’écouter les cris de fatigue de Nine, j’abandonne l’idée de m’approcher du carrousel des Mondes Marins et nous trouve un banc pour le goûter permettant de suivre des yeux l’éléphant.

machines de l'île (2) machines de l'île (4)
Nous sommes toutes les deux sous le charme de l’éléphant !

D’ailleurs je ne peux m’empêcher de faire un passage à la boutique souvenir, à me procurer une belle carte postale de l’éléphant et deux boîtes (contenant des caramels au beurre salé), mais surtout deux boîtes illustrées par de fausses vieilles affiches avec éléphant et héron. Pas de doute que cette balade va rester longtemps dans nos mémoires !

machines de l'île (1)

11 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’y suis allée l’été dernier avec mes parents et on avait adoré!! Depuis le temps que je voulais y aller je n’ai pas été déçue 🙂 J’espère que vous pourrez y retourner et plus apprecier quand ta fille sera plus grande!

    1. J’attends maintenant avec impatience la construction de l’arbre. ça donne tellement envie d’avoir accès à encore plus de machines !

    1. La visite est à 8€ mais simplement admirer l’éléphant ne coûte rien, le lieu de balade est très sympa, il te faut absolument y faire un tour ! (et me raconter le TBU car je suppose que c’est pour ça que tu y vas, chanceuse)

  2. J’ai fait mes études à Nantes donc j’ai pu voir l’évolution de l’île de Nantes: pendant ma première année de fac, c’était l’endroit à éviter parce que ça craignait trop et au fil des années ils ont développé ce projet et c’était l’endroit à ne pas manquer. C’est vraiment génial ce qu’ils ont fait quand on y pense. J’y retourne tous les ans avec plaisir en tout cas et je suis contente de constater que ça marche toujours autant 🙂 Il y a un petit musée Jules Verne du côté de la butte St Anne, en face de l’île de Nantes: en plus du musée, la vue est très jolie 🙂

    1. Merci de ton commentaire, en s’y promenant aujourd’hui, il est difficile d’imaginer un quartier qui craint !
      Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller au musée Jules Verne. Toute seule avec ma fille, je n’ai pas eu le courage de passer plus d’une journée à Nantes. Mais ce n’est que partie remise.

      1. Oui c’est très difficile à imaginer 🙂 Nantes a tellement changé ces dernières années, c’est dingue. J’y repasse toujours une fois par an et même d’une année à l’autre on voit la ville évoluer.

  3. j’y suis allée avec ma fille en novembre dernier : comme prévu elle a eu peur de l’éléphant…
    Mais elle a adoré le manège par contre!! (qui est au même prix que celui en bas de chez moi, je ne m’y attendais pas!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *