On a marché sur la Lune à Nantes

Vous aimez ? Alors partagez !

Nous avons séjourné à Nantes en Août 2018.

Il y a comme un brin de folie qui flotte à Nantes, une légèreté qui donne l’illusion que la ville pense au bien-être des enfants, quand finalement c’est toute la famille qui en profite, voir ceux qui n’ont pas d’enfants. Enfin ce n’est que l’impression qui m’en est resté après une dizaine de jours sur place.

10 jours, l’occasion de renouer avec le voyage lent et tranquille. La flânerie est notre façon de voyager préférée et à Nantes c’est particulièrement facile, puisqu’il suffit de mettre les pieds sur la ligne verte et de lever le nez.

La ligne verte… un nom qui évoque un roman de Stephen King, mais qui est en réalité une grande boucle à travers la ville de Nantes. Visible toute l’année, elle permet de passer devant tous les monuments majeurs de la ville, que ce soit un restaurant art nouveau ou une cathédrale, sans jamais se perdre. Quoique la ligne verte mesure tout de même 13 km, il est donc préférable de n’y voir qu’une invitation et pas un objectif en soi.
Pendant l’été la ligne verte se pare de nouvelles couleurs grâce au Voyage à Nantes, un événement qui regroupe des installations artistiques, poétiques et éphémères.

Nantes Claude Ponti

Nantes Jardin des plantes

Nantes architecture unique

La fabrique Onirique à Nantes

Nantes est également la ville de naissance de Jules Verne. Tout comme moi, il a grandi avec la Loire sous les yeux, sauf que pour lui la Loire était ornée d’énormes paquebots partant pour le bout du monde. Le plus simple pour rencontrer l’univers de l’auteur est de se rendre à la maison Jules Verne. Mais les lieux sont petits et j’ai trouvé la visite décevante. J’ai gardé un bien meilleur souvenir de ma visite du musée Jules Verne à Amiens.
Finalement c’est dans les rues, les parcs, les jardins et même indirectement au planétarium que Jules Verne est le plus présent.

L’Île de Nantes semble également être un énorme hommage à Jules Verne. Les machines évoquent un ambiance steampunk qui auraient totalement leur place dans n’importe lequel de ses romans. Le carrousel des fonds-marins est une plongée dans 20 000 lieues sous les mers, sans avoir besoin de connaître le récit pour apprécier le décor. Et il suffit de quelques pas pour rejoindre la plaine de jeux On a marché sur la lune où des trampolines habilement dissimulées offrent le plaisir de flotter en admirant la Terre au-dessus de notre tête.

La Loire à Nantes

capitaine Nemo à Nantes

manège 20 000 lieues sous les mers Jules Verne

Nantes jeux enfants trampoline

Mulhouse, où je vis, n’est pas une ville axée sur la Culture (avec un C majuscule). Je trouve même que Mulhouse est plutôt une ville punk solidement ancrée dans son univers industriel. Les musées et les artistes locaux témoignent de cette atmosphère. C’est agréable car dépaysant, mais au quotidien, je n’y trouve pas mon compte.
Alors à Nantes, j’ai pris une bouffée de Culture en navigant d’un musée à l’autre, pour mon plus grand plaisir et pour celui de Nine. Nous avons profité des expositions gratuites du Voyage à Nantes et fait de nombreuses autres expositions payantes (de toute façon les enfants ne payent pas ou vraiment pas beaucoup). Nous avons côtoyé les Vikings et salué Anne de Bretagne au château, nous avons découvert des mangas de toute l’Asie au Lieu Unique et flâné dans toutes les librairies sur notre chemin, nous sommes entrées dans toutes les églises et avons photographié du street-art, nous avons dessiné des araignées et caressé des météorites, nous avons grimpé dans le Nid et gardé le silence dans le mémorial de l’abolition de l’esclavage.
C’est l’avantage d’avoir 10 jours de liberté, on peut alterner facilement visites en intérieur et balades dans un parc à lire ou admirer les plantes carnivores.

flânerie à Nantes

10 jours à Nantes château

églises à Nantes

passage pommeray à Nantes

librairie voyage à Nantes

museum Nantes

dessiner au musée

plantes carnivores Nantes

10 jours à Nantes… une durée parfaite pour savoir que l’on reviendrait bien, l’année prochaine, pour découvrir la nouvelle édition du Voyage à Nantes, pour visiter d’autres musées, pour tester d’autres pâtisseries, pour peut-être même accompagner la Loire jusqu’à l’océan.

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je rentre moi aussi de Nantes, un 2è séjour de qq jours pour une formation, et une fois encore cette ville m’a enchantée… Je trouve que c’est vraiment une ville où il fait bon vivre. Moi aussi accompagner la Loire jusqu’à l’océan me tenterait bien… Il paraît que le parcours jusqu’à St Nazaire est très beau.

    1. En plus, je me dis qu’avec un peu d’organisation il est possible de le faire à un rythme d’homme, à pied. Ou alors à vélo.
      J’avais rencontré quand je travaillais dans un office de tourisme en bord de Loire dans le Loiret un Américain qui allait à pied de la source à l’embouchure de la Loire. Un trajet qui me fait rêver depuis.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.