Kirghizstan : Découvrir Naryn

Naryn est pour moi une ville étape avant de découvrir le village où je dois passer plus de trois semaines. L’occasion de faire connaissance avec le responsable des cours de FLE que je donne, mais aussi de faire un peu de shopping, de vous donner de mes nouvelles et de découvrir la région bien loin de ce que j’ai rapidement aperçu pendant les quelques heures passées à Bishkek.
Tout d’abord je n’ai qu’un conseil à donner pour découvrir la ville de Naryn, dans le sud du Kirghizstan : passez au bureau du CBT, de préférence celui qui est juste avant la rivière Naryn quand on arrive du centre ville. La femme qui y travaille est adorable et nous a appris, chez elle, à faire des boules de feutrine. C’est ce qui restera probablement mon souvenir le plus fort, avec une mini-randonnée avortée par l’orage. D’ailleurs j’ai obtenu l’itinéraire de notre balade au CBT, un plan et des indications protégés par une pochette plastique sont confiés aux touristes qui s’engagent à tout ramener quelques heures plus tard. Ils économisent du papier et de l’encre, je ne m’encombre pas de papier inutile.

Naryn
A l’heure ou vous lirez ces lignes, je serais en principe dans un village à proximité de Naryn à essayer d’enseigner un peu de français à des enfants. Je n’ai donc aucune idée de ma prochaine connexion, mais je prends plein de photos ! A bientôt.

3 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *