Bilan de ma semaine de vacances mère-fille

Vous aimez ? Alors partagez !

Il y a quelques temps une amie m’avait dit trouver plus facile de passer une semaine seule avec sa fille qu’une journée entière alors que son mari rentre en retard sans prévenir. Je dois avouer que c’est assez vrai. Une fois seule, on sait que ça ne changera et donc on n’a d’autre choix que de faire avec. A nous de choisir ensuite de positiver ou de déprimer.

Alors que mon namoureux est rentré hier de son séjour parisien, voici quelques idées en vrac sur mes vacances en tant que maman-solo.

DSCF0257
Une semaine ensemble c’est

  • une écharde et des cris pour la retirer ;
  • une nouvelle dent et les troubles digestifs qui vont avec (comprendre changer les draps au milieu de la nuit, renouveler rapidement son stock de couches, manger du riz pendant deux jours avant de connaître la source du problème) ;
  • pas mal de télévision ;
  • des heures qui ressemblent à des journées passées au parc.

DSCF0270
Mais c’est surtout

  • des cartes postales choisies, dessinées et postées ;
  • des dizaines de châteaux de sable ;
  • une rencontre entre filles avec une super blogueuse française installée en Sicile ;
  • des crêpes et des cookies sans beurre, préparés et dégustés ensemble ;
  • se serrer fort pour faire face au vent fort et froid en attendant notre train ;
  • jouer au mistigri (version j’ai 2 ans et j’apprends à respecter et suivre des règles) ;
  • apprendre à faire des galipettes sur le lit ;
  • faire la connaissance de nouveaux chats ;
  • discuter avec des pêcheurs ;
  • se mettre du vernis à ongle (sur les pieds, je n’aime pas le maquillage sur les toutes petites filles) ;
  • faire une centaine de photos ;
  • manger des pizzas ;
  • aller au marché et choisir les légumes ensemble ;
  • découvrir plein de nouvelles petites rues ;
  • échanger des centaines de chatouilles…

bilan mère fille cefalu (1) bilan mère fille cefalu (4) bilan mère fille cefalu (5)
Je ne peux tout de que tirer mon chapeau au maman (et papa) solo qui font ça tout le temps, en plus du boulot, des courses, etc. Est-ce que je le referai ? Très probablement, mais pas tout de suite, car le côté bébé qui ne fait pas de phrases complètes frustre énormément. Impossible d’en savoir plus sur ce qu’elle veut (alors que je n’ai aucun problème à savoir ce qu’elle ne veut pas).

Une semaine qui se termine, étrange parenthèse, qui me rappelle pourquoi j’ai toujours voulu voyager avec ma fille, même avant d’envisager de sérieusement de devenir mère.

Crédit photo : toutes les photos sont de moi. Et elles ont toutes été prise pendant notre semaine mère-fille à Cefalu, sauf le panneau de train qui a été pris à la gare de Termini Immerese.

10 commentaires Ajoutez les votres
    1. Tu avais raison et surtout m’avoir dit ça m’a beaucoup aidé, car je déteste également ces journées sans fin où je ne sais pas quand mon namoureux va rentrer.

    1. Finalement, il ne faut pas trop hésiter, car viendra bien assez vite le jour où ils préféreront les vacances avec les copains qu’avec papa et/ou maman. Il faut récidiver avec chacune de tes enfants, à tour de rôle, plus de vacances pour toi et plus de temps précieux pour eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge