10 ans de voyage

Vous aimez ? Alors partagez !

En ce moment je me fais faire un nouveau passeport. Le moment de jeter un oeil à l’ancien et de voir tout ce que j’ai pu faire ces 10 dernières années. C’est tellement long 10 ans, que je n’ai même pas de photos numériques pour la majorité de mes destinations !

Juillet – août 2001 – l’Australie, Melbourne et Hobart
Le voyage de mes rêves, un anglais pourri, une amie qui m’attendait à l’arrivée et à qui je pense souvent. Des pingouins à la tombée de la nuit, de la saucisse de kangourou, des perroquets dans les parcs, une visite hyper privée de la prison d’Hobart.
La découverte de la solitude en voyage. La découverte de la liberté en voyage.

Février – mai 2002 – Luxembourg – Amsterdam – New York
Deux boulots de fille au pair, deux familles, trois villes. Car la seconde famille est tellement extraordinaire, qu’elle m’emmène dans ces bagages pendant deux semaines de vacances à New York.
Luxembourg, le froid, le cinéma de façon boulimique, les japonais qui font toujours le même circuit.
Amsterdam, ses canaux, ses parcs, ses filles au pair toutes polonaises.
New-York, le musée des enfants, Central Park, les hot dog, la librairie Barnes&Nobles où je passe toutes mes soirées, ma timidité maladive face à cette ville trop grande, trop différente.

Crédit photo : visitluxembourg.com

Mai – juillet 2003 – le Canada, Montréal
Premier stage, première colocation, premiers cours de salsa. Arpenter la ville la nuit, assister à des concerts de rue dès la sortie du boulot, déjeuner dans l’herbe, nourrir les écureuils. Jouer avec les mots, flirter avec une langue différente et pourtant la même. Danser au son du djembé au parc Mont-Royal.

Une semaine en 2004, puis en 2006 – L’Italie, Rome
Rendre visite à une amie, tomber amoureuse d’une ville, de ses pizzas, se sentir chez soi, profiter des terrasses et des cafés. Profiter de la mer et du soleil en plein mois de décembre. Rêver de parler italien, discuter avec tout le monde quelque soit la langue à notre disposition.

Décembre 2006 – L’Allemagne, Berlin
Rendre visite à ma cousine, être saisie de froid, de calme. Profiter de la chaleur de la ville, des gens, de la cuisine. Oublier le temps qui passe au musée du Judaïsme. Regretter que Noël soit si commercial et les marchés de Noël si impersonnel.

Printemps 2007 – Le Mont St Michel – Stockholm
Couchsurfing, ses membres, la simplicité des rencontres.
Mont St Michel. Un voyage à un rythme humain, des fous rires avec une personne exceptionnelle, des crêpes en plein vent. Une sensation de liberté, enfin. Des compagnons de route qui montrent que tout est possible.
Stockholm. Des confidences au milieu de la nuit, des rêves d’ailleurs, un bateau d’un autre temps. Un pique-nique qui arrête le temps. Envie de jonglage, de fantaisie, de folie.

Juillet 2007 – Le Togo, Yade-Bohou
Volontaire, professeur, animatrice, touriste, blessée aussi. Se lever avec le soleil, profiter du silence, de la nuit, des sourires, de la pluie, de la lumière. Haïr les épices. Trouver romantique de dormir sous une moustiquaire même si c’est sur une natte. Oublier de photographier, écrire tous les jours.

Juillet – septembre 2008 – La Malaisie, Kuala Lumpur, Penang, Malacca – Singapour
Découvrir le voyage en groupe ou même simplement le voyage avec quelqu’un, étouffer dans le nombre et les cris, étouffer par les épices et la friture, étouffer à cause du durian, étouffer à cause de la chaleur. Perdre mon envie de voyager.
Apprendre à servir le thé et à le savourer. Dîner entre deux goinfres dévorant un plateau de crabes. Apprécier les couleurs des temples et des saris. Manger des fraises en pleine montagne. Se faire photographier entre des asiatiques, acheter un tshirt « no photo ». Apprendre à ne rien faire.
Oublier les mauvais souvenirs pour ne garder que les meilleurs. Avoir envie d’y retourner dans d’autres circonstances.


Je me rend compte qu’en dehors de la Malaisie, j’ai toujours voyager seule, même si je retrouvais des amis une fois sur place. Je me rend compte que cela fait 3 ans que je n’ai pas quitté la France. Je me rend compte que je n’ai encore rien vu. Je me rend compte que certaines personnes me manquent. Mais qu’est-ce que j’attends !!!

NB : il manque des petits séjours à Londres et un à Bruxelles, mais je suis incapable de les dater. Cela ne veut pas dire que j’ai oublié, juste qu’ils se mélangent entre eux.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.