Ateliers d’artistes et balade street-art à Lyon

Vous aimez ? Alors partagez !

Je suis arrivée à Lyon avec un seul objectif : voir l’exposition sur Hugo Pratt au Musée des Confluences. Pour le reste, je voulais me laisser libre de mes journées pour aviser en fonction de la météo et de mon humeur. Je n’avais même pas vraiment pris le temps de lire sur la ville, me contenant de souvenirs d’un premier séjour. C’est donc un peu par hasard que j’ai transformé une longue balade dans le quartier de la Croix Rousse en balade street-art dans Lyon.

Vous trouverez l’itinéraire de mon circuit street-art dans Lyon tout à la fin de cet article.

Est-ce le meilleur endroit pour découvrir du street-art ? Aucune idée, je ne connais pas assez bien la ville. En ai-je profité ? Totalement ! Et c’est pourquoi je vous partage aujourd’hui quelques photos et mon itinéraire.
J’ai volontairement laissé de côté les murs peints (qui ne sont pas dans le même quartier), car j’en connaissais déjà certains. J’avais envie de voir ce que les artistes de la région ont à dire, je voulais ouvrir grand les yeux à la recherche de détails. Et cerise sur le gâteau, c’est également le quartier idéal pour entrer dans des ateliers-boutiques d’artistes !

Street-art dans Lyon

Ce qui m’a frappé c’est l’importance du graffiti et du collage. Il y a beaucoup de petites créations à voir, comme dans les coins et recoins de la Butte aux Cailles à Paris. Cela semble changer très vite et les fresques sont rares.

Balade street art Lyon 1er

lyon street art tête de singe

culture pop street art lyon

lyon street art collage

lyon street art installation 3D

circuit street art Lyon 1er

itinéraire street art Lyon

street art lyon Croix Rousse

Artisans et artistes lyonnais

J’avais à peine débuté ma balade que j’ai eu un coup de cœur pour une vitrine, celle de Diable! et ses belles affiches. À l’intérieur se trouve le plan de travail de l’artiste et une magnifique presse. J’ai été très bien accueillie, j’ai eu envie de refaire la décoration de chez moi et surtout, je suis repartie avec le plan de l’association Arts Pentes.

J’ai ainsi découvert que ce quartier, en lien avec les anciens artisans de la soie est le foyer de nombreux artisans, artistes et créateurs. L’association regroupe 36 créateurs (ou collectifs) et la carte est disponible gratuitement chez chacun d’entre eux.
Diable! reste ma découverte coup de cœur car j’adore les créations graphiques, mais j’ai aussi beaucoup apprécié les vitraux de Maryline Monel et plusieurs créations du collectif 7ici. D’ailleurs la boutique de 7ici est tenue par l’un des créateurs, chacun participant à tour de rôle. C’est la garantie de discuter directement avec l’un d’entre eux, sans savoir lequel…

Diable! – 9 rue Saint Polycarpe – site internet
7ici – 63 montée de la Grande Côte – site internet
Vitraux Maryline Monel – 53 montée de la Grande Côte – site internet
Association Arts Pentes – site internet

atelier artistes Lyon
Diable! Petite Manufacture
boutique créateurs Lyon
7ici, collectif de créateurs

Halte gourmande dans Lyon 1er

Un après-midi, deux adresses, c’est probablement la raison pour laquelle je suis fâchée avec la balance et que je n’ai jamais de budget pour acheter des souvenirs…

J’ai déjeuné chez Myart, juste à côté de la station de métro Croix-Pâquet. J’ai adoré la déco et le gâteau au chocolat. C’est aussi une bonne adresse pour déjeuner pas trop cher, végétarien (mais pas seulement), fait maison et très bon (du moins ce que j’ai déjeuné était top).

Pour la halte café, je vous conseille Un petit noir qui a pour défaut d’être librairie polar et café, donc de donner envie d’y rester. Le patron libr[air]e – cafetier (pour reprendre ses termes) est très sympathique et c’est l’occasion de payer également un café suspendu.

Myart – 3 place Croix-Pâquet – site internet
Un petit noir – 57 montée de la Grande Côte – site internet

salon de thé croix rousse
Dessert et café chez Myart
café polar lyon
Un café et des polars chez Un petit noir.

Circuit street-art, Lyon – les pentes de la Croix-Rousse

Toutes les adresses citées ci-dessus sont dans mon circuit perso. Il suffit juste d’ouvrir les yeux au bon moment. J’ai fait cette balade en mars 2019, les œuvres de street-art ne seront donc très probablement pas les mêmes lors de votre passage.

J’ai choisi de partir de la place Croix Paquet car c’était l’heure du déjeuner et j’ai commencé par me poser chez Myart. Mais il est possible de partir simplement de la place des Terreaux.

Départ : Place Croix-Paquet ou Place des terreaux (où se trouve le Musée des Beaux-Arts)
Arrivée : Place des Terreaux

Descendre la rue Romarin. Prendre à droite rue Sain Polycarpe jusqu’à l’église. Tourner à gauche puis prendre à droite le passage Thiaffait et les escaliers (ils se séparent mais arrivent au même endroit). Prendre à droite rue Burdeau. Surveiller les grands escaliers à gauche qui abritent pas mal de trésor.
Continuer jusqu’au bout de la rue Burdeau et tourner à gauche. Monter les escaliers sur la gauche (pour rejoindre la rue des Tables Claudiennes). Tourner à droite rue Camille Jordan puis à gauche rue Imbert-Colomès.
Tourner à droite rue Pouteau puis à droite rue Diderot (à ce carrefour, regardez bien de tous les côtés et pas juste la maison face à vous). Aller au bout de la rue sur la Place Colbert (et profiter de la vue, du bar, des chaises).
Prendre la rue Lemot jusqu’au bout puis à droite rue Pouteau. Tourner à gaucher rue Jean-Baptiste Say jusqu’à la place. Entrer un peu dans la rue du Bon-Pasteur (fresque sur la droite).
Les escaliers qui partent de l’esplanade en descendant traversent le jardin de la Grande Côte. C’est la suite de la balade. Descendre les escaliers (et lever la tête dans le mini-tunnel) et descendre toujours tout droit la montée de la Grande Côte. À la place des Capucins, continuer à descendre dans la même direction pour rejoindre la Place des Terreaux.

Ce circuit est inspiré d’un vieil article lu ici, de conseils en direct et du plan de Arts Pentes.

Retrouvez d’autres balades dans diverses villes : circuit street-art dans Paris XIIIe, du street-art dans Besançon, quelques fresques street-art à Nancy et le M.U.R. de Mulhouse.

3 commentaires Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.