Retour à Paris

Vous aimez ? Alors partagez !

J’avais un peu d’appréhension et j’étais en manque. En manque de Paris, de métro, de vie, de couleurs. Je voulais de la culture, des langues étrangères autour de moi, des salons de thé variés, de la nourriture du monde entier.

Et puis difficile de ne pas avoir dans un coin de sa tête les attentats, le temps qui passe et ce que tous ceux qui n’ont jamais habité à Paris disent de cette ville. Je me suis demandée si j’aurai peur. En fait j’avais peur d’avoir peur, du métro, de la ville, du bruit, des attentats.

J’espérais retrouver mon Paris. Je voulais voir les nouveautés.

J’ai découvert que je n’ai pas peur. Dans le métro je ne pouvais m’empêcher de me demander : suis-je inconsciente ou est-ce que je me contente d’évacuer un stress trop important pour l’intégrer à pendant nos quelques jours de balade… La réflexion n’est pas encore close.

Je n’ai aucun regret de ne pas vivre à Paris. Je sais que le plaisir d’être là tient aussi à la fugacité de notre passage. Juste le temps nécessaire pour visiter quelques musées, faire quelques courses, admirer du street-art… et se dire qu’il faudrait revenir plus souvent.

Coucher de soleil sur la BNF

Coucher de soleil sur la BNF

Ce contenu a été publié dans France, Paris, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Retour à Paris

  1. Et oui, bizarre cette « peur », on l’a inconsciemment et pourtant, on se refuse d’avoir peur… Dans des grandes villes, de grands centres commerciaux, à l’aéroport, … Nos enfants y pensent aussi régulièrement…
    cela dit, j’espère que vous aviez bien profité! Tu nous partageras tes découvertes KidsFriendly?
    KidsTrotters.be Articles récents…Le Quoi de neuf : un des piliers de la pédagogie FreinetMy Profile

  2. Barbara dit :

    Je te comprends très bien car je ressens la même chose comme nous habitons Bruxelles 🙁 et oui impossible de ne pas y penser ,et mon fils me pose beaucoup de questions sur les militaires que l’on croise chaque jour (même dans notre rue)C’est triste…

    • Tiphanya dit :

      par contre j’ai trouvé que la présence militaire était assez faible comparée à la présence policière. Du coup c’est plus « discret »

  3. Aurélie dit :

    Paris restera toujours Paris 🙂 L’actualité récente a entraîné pas mal de peurs, mais au final le risque reste minime, et de toute façon on ne peut pas tout éviter… Bref, continuons donc à arpenter Paris sans crainte, cette ville le vaut bien !
    Aurélie Articles récents…Les marchés de Noël de Cologne (10 et 11 décembre 2016)My Profile

    • Tiphanya dit :

      Et pas que Paris d’ailleurs. J’ai dans mon entourage, des personnes qui me demandent si je n’ai pas peur de vivre en ville, d’aller à notre marché de Noël…
      Mais Paris est tellement belle et stimulante que ce serait bien dommage de s’en priver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge