Pourquoi j’évite les menus enfants surtout en voyage

Vous aimez ? Alors partagez !
Dans un restaurant à Zagreb.

Dans un restaurant à Zagreb.

En voyage, je passe un peu trop de temps à m’inquiéter de mon budget. Le restaurant est donc une sortie rare et je vérifie les prix avant de commander. Du coup, spontanément, avec Nine et son petit appétit, je consulte toujours les menus enfants. Et au fil du temps, je me suis mise à les détester.

J’ai la chance d’avoir une enfant curieuse des lieux, des gens et des goûts. Le genre d’enfant qui, pour ses 4 ans, voulait un gâteau argentin et qui a refusé d’emmener des céréales pour le petit déjeuner aux Pays-Bas pour ne manger que des choses de là-bas.

Je vous laisse imaginer la situation : Nine et moi sommes dans un restaurant, lisant consciencieusement le menu (enfin je lis, elle imagine mais avec le plus grand sérieux). Via le menu enfant, je lui propose saucisses-frites, nugget-frites ou poisson pané-frites.
Deux réponses sont alors possibles.
1. des frites !!!!!!! Le plus dur sera alors de savoir ce qui ira avec les frites, sachant que Nine a tendance à préférer des légumes à n’importe quelle viande.
2. Maman, est-ce que les frites sont une spécialité de la région?

Street food à Hakodate : des oursins.

Street food à Hakodate : des oursins.

Je me retrouve donc à faire le tour de la carte, à la recherche de quelque chose de la région, idéalement en petite portion (donc disponible dans les entrées) mais chaud (car ce sera son plat et qu’un plat est chaud pour mademoiselle).
De temps en temps, je repense à cette maman rencontrée en Sicile. Le 25 décembre, elle arpentait les rues de Cefalu, à la recherche d’un restaurant qui accepte de faire des pâtes au beurre pour son garçon qui ne mange absolument rien d’autre. Cela me suffit pour retrouver le moral et plonger dans les 10 pages du menu. Je vous passe l’explication avec le serveur pour m’assurer d’avoir son entrée et mon plat servi en même temps…

J’ai voulu faire de ma fille un gourmet. En voyage, je lui achète régulièrement ce qu’elle me demande, si ça se mange et que ça n’existe que dans cette région. L’important est l’envie d’essayer. Alors il n’y a aucune obligation pour elle de tout manger. Je ne veux ni la dégoûter ni éteindre sa curiosité.

Colorier en attendant son plat.

Colorier en attendant son plat.

Les menus enfants continuent à me faire de l’oeil, surtout leur prix. Mais puisque les rares fois où je vais au restaurant, j’y vais dans le but de découvrir de nouveaux plats ou de manger des aliments que je ne cuisine pas, je ne vois pas pourquoi ma fille ne pourrait pas en profiter.

J’espère que certains d’entre vous travaillent dans des restaurants, et pourront répondre à ma question. Pourquoi ne pouvons-nous pas commander un plat choisi dans le menu, en petite portion, avec un prix adapté ? C’est une demande qui laisse toujours les serveurs perplexes, on peut me faire une petite portion au prix de la grande, mais rarement plus. De toute façon peu importe, je peux emporter mes restes à la fin du repas…

Pour l’instant je n’ai rencontré qu’un seul restaurant (bio et équitable) qui proposait la majeur partie de ses plats en deux formats. Il s’agissait d’une action écologique dans la gestion des stocks et des déchets. L’idée n’est pas d’attirer les familles car c’est l’un des établissements les moins kid-friendly que j’ai pu faire.

Et chez vous, que commandent vos enfants au restaurant?

Ce contenu a été publié dans Au quotidien, Vacances en famille, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

32 réponses à Pourquoi j’évite les menus enfants surtout en voyage

  1. Mitchka dit :

    Pourquoi ne pouvons-nous pas commander un plat choisi dans le menu, en petite portion, avec un prix adapté ? : je suis bien d’accord avec toi !! ma fille aînée raffole des nuggets frites, soit ! mais sa sœur les refuse alors on misère à chaque fois au resto, et elle finit toujours par manger notre assiette !!
    Mitchka Articles récents…L’île des Plaisirs 1/2 #IsleOfMullMy Profile

  2. Tout à fait d’accord. Aux USA, les aliments existent en 3 portions (petite, moyenne, grande), et même si la petite portion est déjà bien copieuse, c’est bien de pouvoir choisir la quantité. Les restaurants devraient proposer un saucisse frite ou saucisse pâtes pour les enfants, mais aussi quelques plats mini. Ce ne serait pas difficile à instaurer en plus!

    • Tiphanya dit :

      Et surtout, ça ne s’appliquerait pas qu’aux enfants, car mon namoureux et moi-même ne mangeons pas la même quantité non plus.

  3. Arf, que j’aimerais avoir des enfants qui veulent goûter de tout.
    Les restos sont un casse-tête, je les y emmène rarement.
    D’une, ils ont une intolérance aux produits laitiers pour mon fils et aux sulfites pour ma fille. Et de deux, ils sont difficiles (faut dire qu’avec un papa chef, ils sont habitués à manger comme au resto mais à la maison, tous les jours).
    Je n’ai jamais mangé d’oursins, c’est comment ?

    • Tiphanya dit :

      Les oursins ne m’ont laissé aucun souvenir. Je me souviens du lieu, de l’ambiance, mais ni de l’odeur ou du goût… Cela ne devait donc pas être exceptionnel.
      C’est vrai que les intolérances et allergies compliquent tout de suite la vie. Moi-même je suis intolérante au vinaigre et je n’y pense jamais. Le nombre de fois que je dois laisser tomber la moitié de mon assiette qui baigne dans la sauce de la salade.

  4. Isa LISE dit :

    Bonne remarque ! Les petits devraient avoir le droit de goûter tout autant que les grands…
    Bonne journée !

    • Tiphanya dit :

      Avec les tout-petits c’est facile, il suffit de donner quelques cuillères de notre assiette, mais ceux qui grandissent, qui ont de l’appétit et des goûts différents de leurs parents, devraient aussi se faire plaisir.

  5. tomio dit :

    Lorsque j’ai posé la question (en France), on m’avait répondu que c’était lié à une forte demande d’avoir ce genre de menu enfant. Je suppose que de plus en plus, les parents veulent manger tranquillement au resto, plutôt que de s’occuper des momes. Je vois beaucoup de gamins avec leur Nintendo DS ou un iphone au resto, tout en mangeant leurs frites avec une boisson sucrée.
    Heureusement, certains restos proposent des demi-portions, mais c’est souvent limité à certains plats… L’idée, c’est de faire 2 momes (ou un nombre pair), comme ça plus besoin de commander de demi-portions 😉

    • Tiphanya dit :

      J’aime bien l’idée d’avoir 2 enfants, mais il faudrait être sûr qu’ils aient les mêmes goûts 😉
      Je sais que beaucoup d’enfants préfèrent ça, mais c’est dommage de ne pas avoir le choix. Je ne demande pas de supprimer les nugget, juste de la variété.

  6. Maman Voyage dit :

    Ce sujet me tient à coeur car mon papa est restaurateur ;-). Nous avons souvent croisé des restaurants qui proposaient de vrais bons menus enfants et justement ça consistait à avoir le même menu que les grands avec de plus petites quantités (et parfois quelques changements minimes côté assaisonnement notamment). Par exemple j’ai de très bons souvenirs à Roscoff du restaurant Rackham mais il y en a beaucoup d’autres. C’est même un critère de sélection pour nous ! Enfin, en Allemagne où nous allons régulièrement on trouve souvent sur la carte une indication « menu enfants » et en dessous il est écrit « se servir dans les assiettes de papas et mamans »… et ça c’est super cool parce que ça ne met pas la pression pour commander quelques choses aux enfants donc c’est économique. Je ne l’ai jamais vu ailleurs qu’en Allemagne…
    Maman Voyage Articles récents…Louer une voiture à Bali ?My Profile

    • Tiphanya dit :

      C’est génial cette indication en Allemagne. Il m’arrive de commander 1 entrée + 1 plat en me disant que je partagerai avec Nine, mais c’est vrai que je suis toujours un peu gênée. Je me souviens d’un serveur qui du coup avait voulu retirer tous les couverts-verre de ma fille.

  7. sandrine dit :

    Alors moi j’ai des enfants très difficile pour les repas, surtout en voyage. mini Voyageur, contrairement à ta fille, à décider de ne manger que des frites en voyage! C’est horrible, et il y arrive 15 jours d’affilé sans se dégoûter! Autant dire que nous n’avons jamais de frites à la maison du coup!
    Mais dernièrement dans le Berry, mes enfants ont voulu gouter quelques spécialités et on ne siat pas gêner pour demander un plat adulte mais pour 2, expliquant que nous en avons marre de finir les assiettes de nos enfants!
    Une bonne raison de faire un menu enfant est que c’est très rentable, pdt + viande hachée ça ne co^te pas grand chose au restaurateur!

    • Tiphanya dit :

      Je me doute bien que le côté financier l’emporte. J’ai discuté avec un restaurateur qui au début insistait pour ajouter quelques légumes du jour dans l’assiette des enfants. Ils revenaient toujours à la fin des repas, à peine touché. Donc il a arrêté de se prendre la tête.

  8. Gwen dit :

    Je confirme l’histoire des deux mômes, ma mère a toujours fait comme ça avec nous, j’ai encore sa ritournelle en tête « alors, pour les enfants, vous nous amènerez [ce plat] en une portion, avec une assiette vide, s’il-vous-plaît »
    L’autre alternative (celle à laquelle nous commençons à avoir recours pour F. tant que E. est trop jeune pour partager un plat avec lui) : commander une entrée ET un plat pour nous, avec une assiette vide à chaque fois, et y prélever à chaque fois une petite part. Envisageable pour toi ?

    • Tiphanya dit :

      L’équilibre que j’ai trouvé pour l’instant, c’est une entrée pour ma fille et un plat pour moi (chacune goutant dans l’assiette de l’autre) servi en même temps. Pratique en hiver car elle aime bien les soupes. Par contre je ne prends qu’un dessert pour deux. Et certains jours elle mange toute son entrée et un peu de mon plat. D’autres fois, elle mange trois fois rien.
      Ah si seulement les enfants étaient constants 😉

  9. nesto dit :

    avec mes filles lorsqu’elles étaient plus petites et mangeaient de plus petites portions j’ai déjà essuyé des refus si je demandais un plat et une assiette vide pour partager entre elles… aussi quelques remarques très désagréables car j’ai une de mes (3!) filles qui souffre de phobie alimentaire (elle mange très peu de choses, les plats au resto la dégoutent très souvent malheureusement) et donc ne souhaite pas manger, ça ne plait pas beaucoup aux restaurateurs… il faut avouer que des restos kids friendly ce n’est pas le plus courant! le plus souvent les familles avec enfant ça ne plait pas beaucoup! il y a peu de menus enfants qui plaisent à mes filles (toujours des nuggets c’est lassant -et pas très bon!) et les plats des adultes sont souvent trop copieux (et mes filles n’aiment pas gâcher…)

    • Gwen dit :

      ah dis donc sympa comme expériences en effet !
      nous n’avons jamais été confrontés à cela pour le moment, mais je dois avouer que dans un souci à la fois d’économie et de praticité (horaire à la carte, « service rapide », pas besoin de sélectionner un endroit) nous privilégions les pique-nique et/ou des voyages où nous avons accès à une cuisine.
      Gwen Articles récents…Quel budget pour l’IEF ? 3/3My Profile

    • Tiphanya dit :

      Je pense qu’un tel refus un jour où je ne suis pas de bonne humeur, je me lève et je m’en vais.
      Certains restaurateurs français ont encore beaucoup de progrès à faire pour comprendre le principe de l’accueil des familles.

      • nesto dit :

        et oui mais des enfants c’est bruyant, ça bouge etc (enfin mes mômes sont plutôt calmes mais bon…) et ça ne consomme pas assez ^^ je comprends que certains préfèrent un groupe d’adultes qui va prendre entrée plat dessert alcool……..

        • Tiphanya dit :

          En Belgique, j’ai eu la chance de rencontrer des professionnels du tourisme intelligent qui ont pour credo que les enfants d’aujourd’hui sont les clients de demain. Ils adorent donc accueillir les enfants partout (resto, musées, etc). C’était vraiment agréable. La Belgique est ma nouvelle destination kid-friendly préférée

          • nesto dit :

            ah mais je suis tout à fait d’accord avec toi 😉 surtout que ce genre de resto bin forcément on n’y retourne plus et on n’en fait pas forcément une bonne pub, donc je ne comprends pas en quoi ils sont gagnants… ça reste un mystère pour moi 😉

  10. Je m’apprêtais à pousser un coup de gueule sur le sujet et BIM je tombe sur cet article auquel j’adhère à 200% !
    J’ai des enfants qui aiment les bulots, les andouillettes, les fromages qui puent, les kimchis, le dhal, les sauterelles, etc… Les saucisses-frite ils adorent ça – à la cantine -, par contre à l’extérieur, ils veulent tout goûter.
    Ma solution : prendre 2 ou 3 plats quand on est tous les 4 et partager. Au-delà de l’aspect économique non négligeable, ça permet de ne pas en laisser la moitié dans les assiettes. Curieusement ça ne pose de soucis nul part… sauf dans la plupart des restaurants de cuisine française… Ah ce moment gênant où le serveur fait mine de ne pas comprendre et te fait répéter 3 fois quand tu lui demande 1 plateau de fruits de mer pour 1 personne à partager à 4 !
    Moralité, on finit par manger le plus souvent dans des restos chinois, coréens, indiens, japonais, etc. 🙂
    EnfantVoyageur Articles récents…Un long week-end autour de BordeauxMy Profile

    • Tiphanya dit :

      C’est vrai que ce sont les restaurants bien français qui posent souvent le plus de soucis. La prétention de la gastronomie française semble influencer le comportement des serveurs.

  11. Act dit :

    Bonjour,
    Cela ravive beaucoup de souvenirs ! Quatre enfants maintenant grands pour lesquels nous prenions rarement le menu enfants. A Pornichet où nous avions demandé un plat pour deux des filles et deux assiettes vides car la dernière ne faisait que grignoter , nous avons dû nous fâcher pour les obtenir ( seul restaurant ouvert à des kilomètres à la ronde). Bilan, nous avons été systématiquement servis les derniers avec une tête d’enterrement.
    Par contre, le Moulin de la Wantzenau près de Strasbourg sert des portions enfants de tous leurs plats, il n’y a pas de menu enfant et ils divisent le prix par deux. Ils sont d’une très grande gentillesse avec les enfants.

  12. Ping : 10 bonnes raisons d’aller en Belgique en famille -Avenue Reine Mathilde

  13. laptitebestiole dit :

    oh que votre réflexion me rassure, je ne pouvais tout de même pas être la seule à penser dans ce sens !!
    si nous voyageons (dans mon cas cela se limite aux régions de la France, mais il y a déjà de quoi faire !!), c’est pour le plaisir de découvrir d’autres cultures, et la gastronomie en fait partie.
    restos très rares, mais pas de menu enfants pour mes 3 enfants non plus.
    apprendre à aimer découvrir, cela passe par des actions concrètes, et les papilles ancrent définitivement les souvenirs – qu’ils soient très bons ou très désagréables ! – au cerveau ! au pire, cela donne de bonnes parties de rigolade !! – on essaie de ne pas gaspiller mais je suis d’accord pour le regret des plats non dispo en taille enfant. parce que du coup, sur la table, ça vire à l’orgie pour les adultes si on n’ose pas demander d’emporter les restes. un bon point pour les restos chinois et indiens beaucoup plus ouverts aussi et amis des enfants selon mon expérience.
    au quotidien, je fais un maximum fait maison. s’ils souhaitent une pâtisserie que je ne fais pas, l’achat est rare, mais je choisirai la meilleure pâtisserie à 30km à la ronde !! (non, je ne fais pas le trajet exprès, mais je profite d’un trajet)
    merci pour l’article !

    • Tiphanya dit :

      L’avantage du « fait maison », c’est qu’on peut parfois découvrir plus facilement de nouvelles saveurs. pour Noël ma fille qui aime de plus en plus cuisiné a reçu un lot d’ingrédients japonais pour pouvoir préparer des plats qu’on ne pourrait pas manger en France sauf en mettant la main à la pâte.
      Par contre depuis cet article, j’ai découvert mon 1er resto français qui propose un menu enfant comme je les aime : mini assiette adulte à mini prix. C’est un restaurant à Metz, la table de Pol, nous nous sommes régalées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge