Voyager au Japon avec un bébé

Article mis à jour au printemps 2019, avec l’aide d’une amie expatriée au Japon, maman d’une petite fille.

Si l’on met de côté la question du trajet jusqu’à Tokyo et des températures estivales, le Japon est une destination de rêve pour une famille avec un bébé. En effet bébé sera très très bien accueilli et les parents seront surpris de la quantité de service à leur disposition.
Commençons par le plus facile sur place (et nous terminerons donc avec les vrais points noirs sur le sujet).

Changer bébé

japon avec bébé 1Toutes les gares de métro, tous les centres commerciaux sont équipés de toilettes. Tous les toilettes (ou alors un étage sur deux dans les centres commerciaux) ont une table à langer au minimum ! C’est à dire qu’il y en a au moins une dans les toilettes pour femme. A Tokyo, nous en avons quasiment systématiquement trouvé dans les toilettes pour homme, ou alors dans une pièce spécifique entre les deux. A Hakodate (ville beaucoup moins internationale et à taille plus humaine), il est plus rare d’en trouver dans les toilettes pour homme, mais ce n’est pas impossible. Par ailleurs le personnel trouvera toujours une alternative si un papa demande où s’installer.
De même il y a toujours au moins un WC (chez les hommes et chez les femmes) équipé d’une sorte de chaise haute pour bébé, afin qu’un parent seul puisse aller aux toilettes pour lui-même (photo ci-contre).

Par contre dans les restaurants, les toilettes et donc les tables à langer sont rares. En cas de besoin le personnel se mettra en quatre pour vous installer tranquillement quelque part. Ainsi dans un restaurant plutôt chic, mon namoureux et Nine ont eu la surprise d’être conduit dans le salon privé (inoccupé) du Rotary Club, car la seule table à langer était dans les toilettes pour femme…

Systématiquement la table à langer est équipée d’une ceinture de sécurité, le lavabo est à portée de main, de même que la poubelle. Nous avions un petit matelas à langer pour une question d’hygiène et le tour était joué.

Le must étant quand même de tomber sur une Baby Room. Il y en a dans les centres commerciaux proposant des magasins pour les bébés et dans certains magasins de jouets. Il s’agit d’une pièce dont l’entrée est réservée aux bébés et leurs parents (les amis doivent attendre à l’extérieur où des chaises leur sont proposées). Il y a en général trois tables à langer côte à côte, un distributeur de couches, de quoi préparer un biberon, et une ou deux petites cabines pour pouvoir allaiter tranquillement. L’ambiance est calme, le lieu est souvent désert, mais tout est propre, fonctionnel et vraiment vraiment pratique !

japon avec bébé 2

japon avec bébé 3

Sortir, se promener avec bébé

C’est simple, dans plus de 50 % des cas les musées prêtent des poussettes (les Japonais semblent très friands des portes-bébés), les restaurants ont des chaises bébés, tous les wagons de métro ont des places réservées et tout le monde les respectent (du moins, on s’est toujours levé pour laisser la place à celui qui avait l’écharpe de portage).
Les pleurs sont regardés de travers, mais très souvent une personne tente de divertir l’enfant, de le faire sourire. Bref, c’est très agréable.
Nous n’avons pas testé la poussette, mais le pays est totalement adapté aux handicapés (ascenseur partout), donc ce ne devrait pas être trop difficile. Mais comme je le disais plus tôt, nous n’en avons quasiment pas vu, le porte-bébé étant vraiment le plus répandu.

Faire du shopping

Je vais essayer de faire simple et clair : établissez un budget avant de mettre les pieds dans le premier magasin pour bébé !
C’est le paradis. Les Japonais ont en général un seul enfant et donc veulent le meilleur sur tout. C’est souvent ingénieux, gadget, coloré, mignon…

Où acheter des couches au Japon ?

Les couches sont vendus un peu partout.
Concrètement à Tokyo, il y en a dans les supermarchés et même dans les supérettes ouvertes 24h/24 (appelées konbini). Par contre dans ces dernières ce sont de petits paquets, plus chers. Dans le reste du pays, il faut privilégier les supermarchés ou alors les boutiques dédiés aux bébés.

Acheter de la nourriture pour bébé au Japon

Rayon nourriture bébé au JaponPremier sujet difficile. Il est plus facile d’acheter des couches que de la nourriture.
La nourriture pour bébé n’est vendue que dans des magasins spécialisés (nous avons eu du mal à mettre la main dessus), dans les supermarchés (et non dans les supérettes de type 7/eleven) ou alors dans les « drugstore/pharmacie ». La photo en ouverture de l’article vous montre quelques produits (photo prise début 2019).

Le lait est divisé en deux tranches d’âge, avant 9 mois et après 9 mois. Pour les petits pots, il n’existe qu’une seule marque, qui à partir de 9 mois proposent énormément de morceaux (on devait tout ré-écraser). A côté des petits pots se trouvent les aliments en poudre, à reconstituer avec de l’eau ou du lait. C’est impossible à utiliser si on ne peut pas déchiffrer les étiquettes. Connaître un peu de japonais est donc un vrai plus pour apporter de la diversité dans l’assiette de bébé. Ou alors prévoir de cuisiner un peu (mais emmenez votre mortier, on a voulu en acheter un, mission impossible).
Ce qui nous a fait le plus défaut : les produits laitiers malgré les nombreux pudding.
Mais je le redis, le plus dur n’est pas le choix (vouloir partir à l’étranger avec bébé, c’est savoir que bébé va devoir changer ses habitudes alimentaires), mais mettre la main sur un rayon bébé.

Crédit photo : Tokyo Urban Baby

Le site où j’ai trouvé la photo ci-dessus donne également un lexique (anglais/japonais) pour acheter des petits pots.

Heureusement Nine a adoré le haricot rouge, le macha et bien d’autres choses, découvrant la culture japonaise également dans notre assiette. Son vrai coup de coeur a été pour le thé pour bébé aux céréales. C’est également la boisson de référence en été que l’on trouve partout.

Se poser

Tokyo n’est pas une ville pour prendre le temps de vivre. Nous avons eu beaucoup de difficulté à trouver un bout de verdure pour pique-niquer et laisser un peu de liberté à Nine.
Il y a beaucoup de parcs de jeux pour les enfants (très bien fait en général), mais le sol n’est que poussière étouffante et gravillons.

japon avec bébé 4
Découvrir le Japon avec un bébé est à mon avis une excellente idée si l’objectif est de quitter Tokyo. Ainsi à Hakodate, les parcs sont plus grands, mieux équipés et plus vert.

Si vous avez des questions sur le sujet, je me ferai un plaisir de vous répondre du mieux que je pourrais, à partir de ma propre expérience.

16 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour,
    J’aimerai partir au japon avec mon bébé qui aura 5-6 mois pour les fleurs de cerisiers. Je suis déjà partie au Japon avec mon mari, du coup je connais le terrain mais pas avec un bébé 🙂 Je suis d’accord que pour se poser il n’y a pas grand chose ( les bancs se font très rare à Tokyo )

    Au départ je souhaite rester sur Tokyo, même si on a déjà fait pas mal le tour. Retourner à Kyoto peut-être… Mais personnellement j’aimerai découvrir d’autres régions sans pour autant changer d’hôtel tous les 3 jours. Pourriez-vous me décrire votre parcours et activité au Japon ?

    Merci par avance,
    Sophie

    1. Bonjour,
      Je ne vais pas pouvoir être d’une grande aide, car nous sommes allés au Hokkaido et plus précisément à Hakodate, ville pour laquelle j’ai eu un coup de coeur et où nous sommes restés deux semaines. Il ne faut pas hésiter à regarder les autres articles de la catégories Japon pour se faire une idée.
      Bon voyage !

    2. Bonjour Sophie,
      Je souhaite également partir avec mon futur enfant. Etes-vous finalement partis au Japon? Comment vous êtes vous organisé? Mon mari et moi sommes un peu perdu, car cela va être notre 1er enfant et nous ne savons pas si cela est faisable ou pas. Nous sommes partis l’année dernière au Japon et nous n’avons pas arrêté de vadrouillé toute la journée. D’après vous cela est-il possible de le faire avec un enfant de 5-6mois?
      Merci pour vos précieux conseils.
      Vanessa

      1. Je ne sais pas si Sophie est partie finalement, mais j’ai moi-même écrit pour mon article suite à notre voyage avec notre fille de 9 mois. la grosse différence (côté voyage) entre 5 mois et 9 mois est le sommeil et les repas.
        Nous ne regrettons pas du tout notre voyage. Pour vadrouiller toute la journée, il faut prévoir quelque chose de confortable pour porter votre enfant. Et si vous avez des doutes, j’ai écris un livre qui a eu pas mal de bonne critique car il aide à oser faire son premier voyage en famille (la présentation est ).
        Mon conseil à moi est : partez ! le Japon est le pays le plus facile à découvrir avec un enfant. Tout y est fait pour vous simplifier la vie ! Surtout que vous connaissez déjà le pays.

  2. Bonjour,

    Nous partons au Japon avec notre petit garçon de 18 mois et je me pose une question : quelle marque de couches utiliser ? Et comment comprendre la taille adaptée ?
    Merci d’avance pour votre aide,
    Eléonore

    1. Bonjour,
      Ma technique pour choisir les couches : prendre les mêmes que la maman à côté de moi ou demander à l’une de celles dans le rayon. Le Japon est un pays qui prend vraiment soin de ses enfants, toutes les couches seront de bonne qualité (je ne dirai pas de même de la Tunisie, ou ma fille a eu le droit à des couches vraiment bizarres). Il est même possible de trouver des couches pampers. Pour la taille, en principe elle est inscrite en kilo sur le paquet. En principe, la taille L va de 9 à 14kg pour vous donner une idée.
      Bon voyage !!

    2. Bonjour,

      Nous pensons partir avec notre garcon de 18 mois et aimerions voir Tokyo, Kyoto, Osaka.
      Dans la mesure où nous ne pouvons pas rester dans le même hôtel, nous nous demandons comment gérer les transferts avec valises, poussette et bébé…

      Merci pour votre aide et conseil,

      Pierre

      1. Bonjour,
        Il faut savoir que les Japonais sont très serviables (professionnels) et apprécient beaucoup les enfants. Du coup il est facile de trouver de l’aide. Si vous êtes à deux adultes, il faut s’organiser de façon à ce que chacun gère des choses différentes. Celui qui pousse la poussette devrait peut-être prendre un sac à dos plutôt qu’une valise, par exemple. Ou alors opter pour une seule valise pour vous trois et chaque adulte prend également un petit sac à dos (oui c’est possible, nous avons opté pour cette configuration pour 3 semaines au Cambodge).
        En plus, si vous évitez les heures de pointes, il est facile de se déplacer en métro jusqu’à la gare d’où vous pourrez voyager en train (ou en bus) facilement.
        Bon séjour

        1. Bonjour,
          Merci beaucoup pour votre réponse et votre temps!
          Vous nous avez convaincu, nous allons tenter l’expérience et partons fin Avril pour 16j.

  3. Bonjour,

    J’aimerais partir avec ma fille qui aura 9 mois en mars prochain au japon. Nous partirons 1 mois. Je voulais savoir si il est facile de dormir dans des ryokans avec un enfant. Pour le moment tout se passe super bien et elle pleure très très peu. Jamais elle ne s’énerve. Je sais que tout peu évoluer avec les dents ou autre mais en sachant qu’on sera avec elle…est ce que cela peut poser un problème?
    Merci d’avance pour votre aide.

    1. Bonsoir,
      Je ne vais pas pouvoir vous aider, car j’avais choisi des logements airbnb pour avoir accès à la cuisine à ma guise. Mais je ne vois pas du tout pourquoi cela poserait un problème car nous avons toujours été très bien reçu par tout. Et même s’il est préférable d’avoir un enfant calme et discret, en cas de soucis, personne ne dit rien. Au contraire, nous avons même eu de l’aide lorsque ma fille trouvait le temps long dans le métro et le signifiait bruyamment.
      Bonne préparation pour votre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *