Mois par mois : septembre et octobre 2018

Vous aimez ? Alors partagez !

Je me pose enfin pour dresser le bilan des deux derniers mois qui ont été très contrastés. Voici le moment de parler de nos visites en Angleterre, de glace, de lectures et même de mon entrée dans le XXIe siècle…

Nos balades : Mulhouse, Lens, Paris

Depuis début septembre se déroule dans tout Mulhouse l’événement Mulhouse love Japan dans le cadre de Japonisme 2018. Autant que possible nous en avons profité, découvrant des expositions au Temple, à l’office de tourisme, au musée de Beaux-Arts, à la Filature (scène nationale). L’ensemble est contrasté et parfois décevant. Ainsi le Musée des Beaux-Arts a accueilli le temps d’un week-end une exposition de bonsaï (dans le cadre d’un congrès mondial) et de suiseki. Et jusqu’en janvier s’y tient également une magnifique exposition d’un artiste japonais installé en Alsace, Mitsuo Shiraishi. Mais à côté de ça, à la Filature ne se trouvait qu’une dizaine de théières et au Musée des Étoffes seulement deux kimonos étaient installés à l’entrée du musée.

Par contre un événement que j’ai vraiment beaucoup apprécié est le concert de taïko, ces gigantesques tambours japonais joués par Eitetsu Hayashi et trois autres musiciens. J’en suis ressortie avec encore une fois l’envie d’apprendre à en jouer (ce n’était pas mon premier concert de taïko, l’envie est là à chaque fois).

Mulhouse bonsai

Mulhouse japonisme 2018

Mitsuo Shiraishi Mulhouse
Tableau de Mitsuo Shiraishi exposé au Musée des Beaux Arts de Mulhouse

Nous avons également profité des journées du patrimoine pour visiter les bains municipaux de Mulhouse. Le lieu est magnifique et j’étais contente de pouvoir les découvrir. En effet, l’espace bains romains ne se découvre que totalement nu, tandis que la chaudière est tout simplement interdite au public le reste de l’année.

Mulhouse bains romains

Mulhouse bains municipaux

street art mulhouse Jana JS
Nouvelle fresque dans Mulhouse par Jana & JS

Début octobre, changement de décor, je suis partie seule pour un week-end à Lens, effectuant un petit crochet sur Paris avant de rentrer. Mon premier séjour dans le Nord m’avait semblé trop court. J’étais contente de découvrir une nouvelle facette de la région, en passant dans le Pas de Calais. Et surtout le moment le plus fort de ce week-end a été la découverte de plusieurs lieux dédiés au souvenir et à la mémoire de la Première Guerre Mondiale.

Notre Dame de Lorette Lens
Notre Dame de Lorette à côté de Lens

À Paris je voulais visiter une exposition au Petit Palais, mais sans ticket pré-acheté, l’attente était trop longue. J’ai donc enfin découvert les collections permanentes. Les lieux évoquent un labyrinthe, mais puisque je n’attendais rien de cette visite, j’ai été contente de croiser Jean-Jacques Henner, Emile Gallé et d’autres artistes plus ou moins connus. Je me rends compte à quel point Nine me force, sans le vouloir, à emmagasiner une culture artistique que je n’avais jamais envisagé avoir !

J’avais également envie de flâner du côté du Canal St Martin, un lieu que j’aimais beaucoup quand j’habitais en région parisienne et dont j’avais envie de voir l’évolution. Entre street-art et librairies indépendantes, j’ai adoré marcher toute la journée (ou presque) en compagnie d’Ellye.

La mère et l’enfant de Troubetzkoy au Petit Palais
Paris Petit Palais
Le Petit Palais depuis la cour intérieur

Paris Canal St Martin

librairie Artazart
librairie Artazart, canal St Martin

Paris quai de Loire

Paris Buttes Chaumont
Finir la journée aux Buttes Chaumont

Séjour britannique en famille

Sur une idée de ma mère, nous avons également passé une semaine en Angleterre, soit 4 jours à Londres et 3 jours à Bristol. Nous étions 4 filles, ma sœur – adolescente étant également présente. Il fallait contenter tout le monde, entre une touche de symboles londoniens, des musées dynamiques et attrayants pour les enfants et des gourmandises et du street-art pour moi-même.
On a marché une dizaine de kilomètre tous les jours, on a bien dormi chaque nuit et on a toute apprécié notre séjour (je crois).

Un seul article est déjà en ligne, dédié à Halloween à Bristol, mais je prépare les autres pour bientôt.

Tour de Londres
La tour de Londres
street art Londres
DU côté de Bricklane à Londres
Bristol centre ville
Le centre historique de Bristol
pont bristol
Le pont suspendu de Clifton à Bristol
Bansky bristol
Bansky au M Shed, musée de Bristol

Les gourmandises du mois

Deux mois, deux adresses, cela me semble logique non ?

À Paris, j’ai suivi les conseils de Paule-Elise (rencontré à Lens) et j’ai fait halte au Kaffe Bar 19, rue de l’Ourcq.
Alors il faut avoir une raison de se rendre dans ce quartier (la balade d’un canal à l’autre me semble suffisante mais sait-on jamais). Les lieux sont petits, mais on s’y sent bien, on est au calme, le café est très bon, de même que les pâtisseries (j’en ai pris deux pour tout vous dire…). Autre point positif, les tarifs sont tout à fait corrects.

Paris kaffee 19

café dans Paris

À Bristol, alors que je demandais à l’office de tourisme s’il existait un bonbon local (pour les articles de Nine), on m’a suggéré de faire un tour chez Swoon, « le meilleur glacier de la ville », rien de moins.
Située juste en face de la cathédrale, on a effectivement pris beaucoup de plaisir à cette adresse. Les glaces sont bonnes, on a été très bien accueilli et ceux qui n’aiment pas les glaces (ou qui ont peur de mourir de faim…) peuvent choisir un brownie chaud surmonté d’une boule de glace. Pour accompagner le tout, on peut prendre un thé servi à l’anglais, avec du lait et du sucre. D’ailleurs il n’y a qu’en Angleterre que je bois mon thé ainsi !

Swoon Bristol

Lectures très british

J’aime beaucoup lire des récits qui me plongent dans ma prochaine destination. Alors pour aller en Angleterre j’avais glissé dans mon sac les tomes 3 et 4 du dernier apprenti sorcier. La série commence lorsque l’agent Peter Grant est recruté par une branche bien particulière de la police, celle qui s’occupe des fantômes et autres créatures surnaturels. Commence pour lui son apprentissage de la magie en parallèle de son boulot.

La mère de Peter Grant vit dans Peckham, le quartier où était situé notre hôtel. L’enquête du troisième tome le conduit très souvent dans Portobello Road et dans le métro londonien. L’auteur est un londonien passionné par sa ville et ça se sent. C’était un vrai plaisir d’arpenter la ville en journée et de recroiser les mêmes lieux, le soir bien au chaud dans mon lit.

Avec Nine, nous avions lu Peter Pan au tout début du projet de ce voyage (cet été). J’aurai aimé lire Paddington pendant notre voyage, mais le livre n’était pas chez mes libraires (et bien entendu j’y suis allée la veille du départ). Nous le lirons tout de même prochainement. À la place, nous avons plongé dans Le Bon Gros Géant de Roald Dahl, puisque la petite Sophie et son géant ami prennent un petit déjeuner à Buckingham Palace avec la Reine (mais nous n’en sommes pas encore là dans notre lecture). Encore une fois Roald Dahl réussit à captiver Nine !

La vie, le quotidien, l’IEF

J’ai l’impression de ne jamais avoir été autant occupée. La preuve, je n’ai même pas pris le temps de faire un article sur notre non-rentrée 2018 et nos objectifs en IEF.

Nine lit de mieux en mieux et elle a réalisé avec plaisir les activités sur Londres que j’avais préparées. Elle a également repris les cours de contrebasse et d’éducation musicale (culture musicale ? je me perds dans les intitulés officiels).

Je crois qu’elle avait espéré avoir l’occasion de parler anglais pendant notre séjour britannique. Mais les occasions lui ont manqué. La veille du départ, dans un parc une petite fille lui a tout de même demandé son prénom et elle était très fière d’avoir compris et pu répondre. Du coup elle a passé la dernière soirée à profiter de chaque occasion pour parler, insistant pour demander elle-même de l’eau puis les toilettes au restaurant et récupérant la clé de l’hôtel.
À son âge, je n’aurai jamais eu le courage de parler autant en langue étrangère à des inconnus !

De mon côté, je ne me suis inscrite à aucune activité pour l’année malgré une envie initiale. Par contre j’ai participé à un atelier intitulé Voyager autrement. J’ai très envie de vous parler du sujet d’ailleurs. Et la même personne propose une autre rencontre sur les Livres de voyage. Du coup, cela me permet de sortir seule, de rencontrer de nouvelles personnes et de parler de ce que j’adore.
Ça ne vaut pas un bon cours de sport, mais j’y vais en vélo, ça compte un peu, non ?

Le blog, les blogtrips, l’écriture

Mon séjour à Lens a été réalisé dans le cadre d’un blogtrip organisé par #Enfranceaussi. J’étais très contente de rencontrer des blogueurs d’horizon divers et j’espère bien en revoir certaines à Paris ou ailleurs.

blogtrip à Lens
#Enfranceàlens – Photo prise par l’une des serveuses de La Loco lors de notre première soirée tous ensemble.

Puis à Mulhouse, j’ai pris part à un brunch entre blogueuses mulhousiennes. Là encore c’était l’occasion de belles rencontres et d’un délicieux repas au Tilvist. Depuis a été lancée la page Actu Blog Mulhouse pour montrer qu’on existe et qu’il n’y a pas des blogueurs qu’à Paris ou Strasbourg.

Blogueurs à Mulhouse
Brunch ultra complet à Tilvist, Mulhouse

Côté nouveauté, je viens de créer un compte instagram. La raison est simple, je possède depuis peu un smartphone. Mon ancien téléphone portable est tombé en panne juste avant mon séjour en Angleterre. J’ai opté pour le Honor 10, que j’avais repéré depuis quelques temps pour la qualité des photos. Et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue, même si j’ai encore un peu de mal à faire les photos que je veux. D’ailleurs j’ai surtout le réflexe d’utiliser l’appareil photo…

Dans un genre différent, j’ai eu un retour d’un éditeur pour mon livre Voyager avec bébé. La réponse était négative mais comprenait des compliments personnalisés. C’est toujours agréable de voir que ce que j’ai fait plaît. Alors je ne désespère pas de donner une suite à ce livre.
J’aimerai également animer de nouveaux ateliers sur les voyages avec des enfants. D’ailleurs si vous connaissez un lieu intéressé pour m’accueillir, n’hésitez pas à m’en parler en privé.

Bref comme toujours je ne manque pas d’idées mais de temps pour développer tout ça ! Rendez-vous le mois prochain pour découvrir ce qui avance (ou mes nouvelles idées).

5 commentaires Ajoutez les votres
    1. C’est effectivement très sympa. Et dans le café où j’ai pris le brunch, un après-midi un groupe d’adultes handicapés s’y sont rendus pour compléter leur visite par une dégustation de thé japonais. J’ai adoré l’idée, même si chez nous cela s’est transformé en plein de plats japonais toutes les semaines.

    1. Bristol est une ville que tes enfants ont toutes les chances d’adorer ! Il faut que je prenne le temps de faire le tour des photos et que je mette des mots sur nos découvertes.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.