Réflexions sur les voyages d’une baroudeuse âgée de presque 3 ans

Il y a quelques jours, Nine et moi discutions de voyage et de bagages. De jouets aussi. Et ses remarques étaient surprenantes de justesse, véritable éponge de nos habitudes, qu’elle raconte sans arrière-pensée. Alors j’ai poussé la discussion évoquant sa copine Camille (4 ans) et la petite sœur de celle-ci, Clémence (quelques mois, elle ne marche pas encore) à qui nous pourrions donner des conseils (bien qu’elles n’en ont absolument pas besoin).

Escale à l'aéroport d'Amsterdam, mai 2014
Escale à l’aéroport d’Amsterdam, mai 2014

Pour partir en voyage on prend une valise, un ordinateur, un téléphone, des couches pour les bébés, des lingettes, des livres et des chips.
Et Clémence, il faut qu’elle prenne son petit lit de bébé
[lit dans lequel la petite demoiselle avait dormi en nous rendant visite, ressemblant plus à un lit pliant de poupée qu’autre chose].

Dans mon sac, il y a des peluches, des jouets et un peu de livres.

Même à 3 ans, on peut réfléchir au contenu de sa valise et à l'indispensable à prendre.
Une valise à sa taille, pour s’affairer comme les grands au moment de tout emballer.

On part en voyage pour jouer à d’autres choses, aller dans les musées. On fait pleinnnnn de choses.

Bientôt j’aimerais aller en Afrique parce que je ne suis pas encore allée en Afrique. Je voudrais y faire plein de choses : faire des photos des éléphants, des lions, des papas lions, des mamans lions, le bébé lion et ses sœurs. Comme il fait très très chaud, il faudra prendre un chapeau.
Mais tu as déjà été en Afrique. Nous avons été en Tunisie !
C’était pas longtemps, juste un tout petit voyage. Ça ne compte pas.

En voyage on visite des musées et on fait pleinnn de choses !
Activité créative à la galerie d’art de Manchester, mai 2014

N’hésitez pas à partager les bons mots de vos enfants sur les voyages !

2 commentaires Ajoutez les votres
    1. Je pense qu’elle a effectivement saisi l’essentiel. Il n’y a que côté gourmandise qu’elle a du mal à comprendre pourquoi les gâteaux verts si bon de Lidle en Ecosse n’existe nul part ailleurs ou pourquoi les croissants français sont moins bons que les croissants italiens (son point de vue).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *