Le pain d’épices – gourmandises d’Alsace

Vous aimez ? Alors partagez !

Cet article m’a été dicté par Nine, 7 ans. Elle vous présente le pain d’épices d’Alsace, son histoire et elle a effectué une dégustation avec sérieux. Cet article s’intègre à sa série sur les bonbons de France et du monde.

Je suis allée écouter plein d’histoire au musée à Altkirch pour Noël, dont l’histoire de Hansel et Gretel. À la fin de la séance, ma copine et moi avons reçu chacune un petit pain d’épices. Sur l’image il y avait Hansel et maman a acheté un petit pain d’épices avec Gretel dessus.
Il y avait aussi une petite exposition sur le pain d’épices. C’est là que j’ai eu l’idée de faire cet article.

pain d'épices Lips

Qu’est-ce que le pain d’épices ?

C’est une sorte de gâteau. Dedans il y a des épices, de la farine, de la levure et du miel. À la maison nous achetons des épices à pain d’épices et le gâteau ressemble à un cake. Dans l’une des très vieilles recettes (du XVe siècle), il est dit qu’il faut de l’anis, de la cannelle, du gingembre et des clous de girofle.

Dans les magasins on peut aussi acheter des pains d’épices plats, comme des biscuits.

D’où vient le pain d’épices ?

À l’Antiquité, on mangeait déjà un pain au miel. Les Chinois au Moyen-Âge mangeait du pain au miel et aux épices. Les Arabes ont apporté la recette de la Chine jusqu’au Moyen-Orient. Et ensuite les Croisés l’ont importée en Europe (au XIVe siècle). C’était presque à la même époque que l’on a inventé les dragées, les cotignacs et les calissons.

D’abord le pain d’épices était préparé par des moines ou des sœurs et on en offrait à Noël. Il y a un texte historique qui explique que, dans un hôpital à Strasbourg, chaque lépreux a le droit à un pain d’épices pour Noël.
Mon arrière-grand-mère alsacienne m’en offre pour la St Nicolas souvent.

On en fabriquait surtout en Alsace et à Reims. Les fabricants sont nommés les pains d’épiciers. Aujourd’hui il en reste encore deux en Alsace dans le même village, à Gertwiller : Lips et Fortwenger. Ils ont tous les deux un musée avec leur fabrique. J’ai visité la maison du pain d’épices Fortwenger, c’était super (mais c’était il y a longtemps).

Au XIXe siècle, on a ajouté des chromolithographies sur les pains d’épices. Ce sont des dessins sur des petits papiers posés sur le pain d’épices.

image sur le pain d'épices

Quel est le meilleure pain d’épices alsaciens ?

J’ai goûté le même jour les deux pains d’épices alsaciens, pour faire mon article.

meilleur pain d'épices d'Alsace

Quand on les regarde, le pain d’épices Fortwenger a l’air meilleur, pas abîmé (note de la maman : les pains d’épices ont été acheté à 4 jours d’intervalle). Mais il est plus petit et plus plat.
J’ai choisi de commencer par Hansel de Lips. Il est mou (je pensais qu’il serait dur). Le biscuit est marron très clair à l’intérieur. On sent bien les épices. Je lui donne 4/5.
Ensuite j’ai goûté l’un des pains d’épices Fortwenger. Il est aussi mou mais plus collant dans les dents. À l’intérieur il est beige. Je l’aime moins, on dirait qu’il y a du citron. En fait dans les ingrédients il y a de l’orange et de la clémentine. Je lui donne 3/5. Mon papa préfère le glaçage de celui-ci.

Ils sont tous les deux bons, mais différents.

Et vous, vous aimez le pain d’épices ? Quel est le meilleur gâteau de votre région ?

Sources :
– exposition temporaire au Musée Sundgauvien d’Altkirch
– wikipedia

9 commentaires Ajoutez les votres
  1. Très bel article Nine ! Bravo !
    Ça me fait penser que ça fait longtemps que je n’ai pas mangé de pain d’épices !
    Par chez nous il y a la tarte au sucre. Quand j’étais petite nous en mangions très souvent. As-tu déjà goûté ?

  2. Super article, merci Ninsuna ! Ta copine Hatsouko, 4 ans, a bien écouté ma lecture. Elle te dit : « Moi je préfère le pain d’épices au chocolat en forme de bonhomme de Fortwenger. Au Palais du pain d’épices de Fortwenger j’ai vu un grand pain d’épices. J’y ai aussi décoré un bonhomme en pain d’épices. J’aime bien le pain d’épices ».

  3. C’est très intéressant Nine, merci pour ces informations. Ça donne effectivement envie d’en manger, nous en faisons chaque année à la maison, cette année nous avons fait une église en pain d’épices avec les enfants. Un des desserts les plus connus du Québec, c’est le pouding chômeur fait avec du sirop d’érable bien sûr ! Bonne année à toi et à ta maman

    1. « Le pouding chômeur me tenterait bien, mais tous les gâteaux qu’on me propose me tente. Et j’aime le sirop d’érable. Bonne année. » Nine

  4. Alors moi je déteste le pain d’épices ! La faute à la cardamome je crois… Cela me fend le cœur car je trouve qu’il y a de si beaux biscuits en pain d’épices (certains sont de vraies œuvres d’art !) que je regrette de ne pas pouvoir les manger 😉

    1. En même temps on ne peut pas tout aimer !
      Et il y a bien d’autres biscuits qui sont très mignons, même s’il n’y a que sur du pain d’épices que j’ai vu des motifs imitant la dentelle.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.