Une journée ambiance de Noël à Paris

Vous aimez ? Alors partagez !

Ma mission était simple : programmer une super journée de Noël à Paris en famille pour deux australiennes (dont une ado), mes deux sœurs (dont une ado), ma mère, ma fille et moi-même. Facile, non ?

Techniquement oui, si vous prévoyez de découvrir l’ambiance de Noël à Paris pendant un week-end ou les vacances scolaires. Mais cela implique un bain de foule, ce que je déteste. C’est donc en semaine que nous nous sommes retrouvées, pour des dorures, des guirlandes, un soupçon de magie et une bonne dose d’accent australien.

Première étape : le Palais Garnier

Malgré ses nombreuses dorures, ce palais n’a rien de royal puisqu’il s’agit de l’Opéra. Il n’a également rien de très noël, en dehors de ses dorures justement et de son emplacement.

Je m’y rendais pour la première fois et il ne manquait que quelques notes de musique dans l’air pour rendre cette visite parfaite. Le grand foyer avec son sapin de Noël tout en rouge est un cadre enchanteur. Au loin on aperçoit le Louvre et à l’intérieur les yeux ne savent où se poser.
Le plafond de la salle de spectacle peint par Chagall surprend et semble être totalement décalé dans un tel décor. Il apporte une vraie touche de clarté dans un décor très chargé.

Pour en profiter pleinement, il ne faut pas hésiter à prévoir d’y rester deux heures. Un parcours enfant est disponible en ligne, mais j’avais complètement oublié de le lire/télécharger. Nous nous y sommes donc promenées le nez au vent, sans être vraiment sûr de ce que nous voyons. Et j’en suis repartie avec une envie d’y revenir en soirée, m’installer dans l’un des beaux sièges en velours rouge et découvrir un beau spectacle.

Deuxième étape : les Galeries Lafayette et le Printemps

Les Grands Magasins de Paris, et plus exactement les Galeries Lafayette et le Printemps, sont réputés pour leurs vitrines de Noël. Elles offrent un véritable spectacle aux promeneurs et c’est une activité incontournable à Paris à Noël, avec ou sans enfant.

Il suffit de contourner l’Opéra pour se retrouver devant les Galeries Lafayette. L’un des deux bâtiments abrite une magnifique coupole, ce qui permet de rester dans le thème de la surenchère de dorure. C’est là que tous les ans est installé le sapin de Noël.

En général il y a fait chaud, on se fait bousculer et tout le monde veut prendre une photo en s’arrêtant brusquement. Cependant quand on ne l’a jamais vu, on ne s’attend pas à un tel décor. Les yeux qui brillent sont garantis tous les ans.

Au niveau des vitrines de Noël des grands magasins (les deux), il s’agit plus de vitrines avec ambiance hivernale plus qu’une ambiance de Noël à proprement parler. Cette année (2017), les thèmes sont le cirque pour l’un et le voyage pour l’autre (découvrez ici les vitrines de Noël 2014).
Des marches (avec rambardes) permettent aux enfants d’être à la bonne hauteur. Les cris de joie sont incontournables, même face aux pigeons choisis pour l’édition 2017 (des pigeons !). Quand il fait encore jour, il y a moins de monde et on peut faire le tour en trente minutes. Dès qu’il fait nuit, il faut un peu plus de patience et de slalom pour parvenir jusqu’au bout.

Un petit sapin est également installé dans le Printemps, mais le manque de place le rend assez ridicule surtout après celui des Galeries Lafayette. Inutile d’y aller spécifiquement pour ça.

Troisième étape : goûter chez Ladurée

Cette fois-ci le lien avec Noël est inexistant. Mais Nine n’avait jamais mangé de macaron Ladurée. Alors même si ce ne sont pas mes macarons préférés à Paris, il était grand temps de compléter sa culture culinaire. C’était également un moyen de ne pas nous déplacer plus, puisqu’il y a une boutique et un salon de thé Ladurée dans le Printemps.

Tout est rose et girly, les pâtisseries donnent toute envie et le service est impeccable. Il n’y a que le prix qui fait râler et c’est pourquoi nous nous sommes contentées d’un macaron chacune (avec un petit expresso quand même). De frustration, Nine a pris les autres plus belles pâtisseries en photo…

Noël dans d’autre quartier de Paris

Puisque nous avons passé plusieurs jours dans Paris, nous en avons profité pour faire un rapide tour au marché de Noël devant le forum des Halles (autour de la Fontaine des Innocents). Si vous venez d’Alsace, inutile d’y faire un tour, c’est tout petit. Mais je dois reconnaître que la décoration est soignée et surtout on y trouve le chalet du Père Noël où l’on peut lui laisser une lettre.

Direction le chalet du Père Noël au marché de Noël de la place des Innocents

Du côté de la rue des rosiers se trouve un magasin qui permet de préparer Noël toute l’année. Il était une fois est une minuscule boutique dédiée à la fantasy au rez-de-chaussée et à Noël en sous-sol. Ce n’est un bon plan que si vous avez besoin de décorations, sinon vous risqueriez de m’en vouloir car il est difficile de ne pas y dépenser des sous…

Et bien sûr des sapins et décorations sont installés à divers endroits. Nous avons particulièrement apprécié celles devant le Panthéon (et sur la façade de la mairie qui s’y trouve). Le sapin de Noël devant Notre Dame n’avait rien d’extraordinaire en dehors de sa hauteur.

Le moment préféré de Nine a été notre halte chez Shakespeare & Co alors que les employées y installaient les décorations de Noël. Une vendeuse lui a demandé de l’aide et elle a été des plus heureuses de donner son avis et de participer. Je crois qu’il est grand temps que l’on décore chez nous…

Boutique Il était une fois
Décorations juste devant le Panthéon
Macarons de Noël chez Amorino (glacier)

Pour finir, on m’avait conseillé le musée des Arts Forains, mais je n’ai pas eu l’opportunité de m’y rendre. Alors n’hésitez pas à y faire un tour et à me donner votre avis.

Profitez bien de chaque jours jusqu’à Noël.

quoi faire à Noël à Paris

12 commentaires Ajoutez les votres
    1. Merci beaucoup. J’avais peur de tout casser sur le blog et maintenant je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Pour la bannière, j’hésite à la rétrécir mais je l’aime beaucoup. Elle a été dessinée par ma coéquipière de voyage au Kirghizstan.

    1. Et en bouche ils sont également très bons, mais le top c’est leur chocolat chaud. Il faut vraiment que tu essaies (j’ai même regardé sur internet s’ils avaient une boutique vers chez moi, malheureusement non).

  1. Ton article tombe à pic, je suis à Paris aujourd’hui et (relativement) désœuvrée 😉 Paris en période de Noël est magique… contente que tu aies apprécié ta visite !
    Petite info pour les macarons Ladurée, j’étais une grande adepte jusqu’à je tombe par hasard sur un article parlant de leur fabrication : https://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-les-dessous-de-lassiette/20091030.RUE8628/macaron-laduree-la-recette-tres-industrielle-d-un-symbole-du-chic.html
    Je vais aller lire tes recommandations concernant les macarons parisiens !

    1. J’espère que tu as profité de ton temps sur Paris finalement.
      Pour les macarons, je ne savais pas que les ingrédients étaient si douteux, mais juste au goût je n’ai jamais compris l’engouement. Après c’est un nom célèbre, ma fille l’avait déjà entendu et c’est une grande fan de macarons, donc je lui ai fait découvrir, mais on trouve mieux, moins cher, très facilement.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.