En attendant la neige

Vous aimez ? Alors partagez !

En rentrant de Paris, la météo nous a fait une petite blague. En descendant du train à la gare de Mulhouse il y avait de la neige partout. L’après-midi même nous réceptionnons les chaussures pour marcher dans la neige de Nine.
Le lendemain matin, la neige était toujours là et nous avions fait des plans, incluant beaucoup de vêtements chauds et de l’air frais. Malheureusement à la fin du petit déjeuner il pleuvait fort et la neige avait sérieusement disparu.

Alors voilà, nous sommes dans l’attente.
Idéalement nous aimerions de la neige à Mulhouse, pour en profiter pendant que les autres enfants sont à l’école (quel plaisir de jouer dans une neige que personne n’a touchée).
Ou alors nous souhaiterions de la neige pour Noël, ainsi il sera possible de faire de la luge chez les grands-parents de Nine.

Et s’il le faut vraiment, alors nous attendrons février et les vacances au ski prévues par les grands-parents de Nine.

En attendant la neige, la luge porte le sapin et les chaussures complètent la déco

Notre préparation pour les vacances au ski

L’expérience nous a appris une chose : la première chose à faire est de réserver pour les cours de ski. Les places semblent partir vite et c’est la raison pour laquelle l’année dernière Nine n’a skié que deux fois. La déception était grande.

Puis il y a la question du matériel. Nous louons les skis et le matériel un peu technique. Nous profitons des vêtements déjà utilisés dans la famille, surtout pour la combinaison. C’est le genre de matériel qui est peu porté et qui peut servir à trois ou quatre enfants qui grandissent trop vite. Finalement il n’y a que les chaussures et le casque de ski que je souhaite avoir neuf.
Et oui, je suis le genre de maman qui achète un casque de ski neuf, plutôt que d’occasion, et qui insiste pour qu’il soit porté à la patinoire, sur la luge et sur les skis. Il en va de même pour le casque de vélo que je change dès qu’il a subi un trop grand choc.

Mais ce n’est pas tout, la préparation ne s’arrête pas aux affaires de Nine.
Il faut retrouver les affaires de mon namoureux (la partie la plus délicate de l’opération) et enfin s’occuper de moi. Techniquement je pourrais aller skier, mais je ne suis pas très douée et je finis plus crispée que ravie de ma semaine. Donc moi, je passe à la médiathèque, j’emprunte des films qui sentent bon l’Angleterre de Jane Austen et des romans qui gardent éveillé jusque tard. Je vérifie qu’il y a de quoi préparer du chocolat chaud dans la cuisine et plein de fromages dans le frigo (j’ai une alimentation très équilibrée).
Puis j’attends.

J’attends que le jour du départ en vacances soit là et que je puisse passer une semaine seule, avec cette impression d’être en vacances puisqu’en dehors de mon travail je n’ai rien de mieux à faire que de m’occuper de moi !

4 commentaires Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.