Macarons parisiens

Vous aimez ? Alors partagez !

Quelques semaines avant de quitter Paris, j’avais dressé une petite liste de choses que je voulais faire avant de partir. Vous savez, ces visites que l’on prévoit de faire dès le premier jour, mais que l’on repousse toujours puisqu’on habite sur place. Autant vous dire que je n’ai pas eu le temps de tout faire, loin de là.

Mais j’ai pu tester les différents macarons parisiens que l’on présente comme les meilleurs macarons au monde (les français étant en général modeste, je suis sûre que cette affirmation doit exister quelque part). Je vous parle des macarons proposés par Ladurée et ceux de Pierre Hermé, ainsi que ceux de Jean-Paul Hévin qui obtiennent la première place dans le classement réalisé par le Figaro.

Je dois vous avouer que cette découverte des plus célèbres macarons parisiens a été une grande déception !

Chez Ladurée, j’ai choisi trois macarons différents : chocolat noir, chocolat lait, chocolat blanc. Si dans le premier on sent bien le choix d’un chocolat de qualité, les deux autres sont assez quelconques. Ni le biscuit, ni la crème ne m’ont vraiment fait fondre. Alors oui, ils sont visuellement parfait, chaque boutique est identifiable par sa décoration acidulée, vaguement Marie-Antoinette, et on comprend en en franchissant le seuil pourquoi tant de touriste se bousculent ici. Mais côté macaron, je ne pense pas y retourner.

La pire expérience reste celle des macarons Pierre Hermé. Achetés à emporter, ils étaient heureusement accompagnés d’une délicieuse tasse de thé, indispensable pour faire passer le goût du macaron à la rose. Les parfums sont totalement farfelus avec beaucoup d’associations déroutantes. Nous (ma partenaire d’infortune pour l’occasion était Loula) avons ainsi testé un macaron à l’huile d’olive, à la mandarine et aux fruits rouges. Les trois parfums étaient bel et bien concentrés dans un seul petit macaron. Des créations bien trop expérimentales pour moi.
Heureusement le macaron au chocolat était bon, et même meilleur que celui au chocolat noir de Ladurée.

Finalement, celui qui sauve tout, c’est Jean-Paul Hévin, chez qui je n’ai pas testé le petit macaron classique, mais le gros macaron à l’ancienne, dans le salon de thé à l’étage de la boutique rue Saint-Honoré. J’avais déjà testé l’adresse. Les lieux sont très simples, le personnel pas toujours très sympathique, mais le macaron est un véritable délice ! Le biscuit, la crème, le parfum, tout est à la hauteur. Bon c’est effectivement un salon de thé relativement cher par rapport à ce qui se fait sur Paris, mais le rapport qualité-prix me semble correct.

Et vous, que pensez-vous des macarons parisiens ? J’ai aussi lu le plus grand bien sur les macarons chez Sadaharu Aoki et Fauchon. Qui remporte la première place dans votre coeur ?

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Personnellement j’adore ceux de Pierre Hermé même s’ils sont très chers (bon après je n’aime pas du tout la rose donc je n’ai pas goûté celui-là) mais j’ai pris huile d’olive-vanille et il était délicieux :p

    1. Je pense qu’ils savent bien faire des macarons, mais les parfums sont vraiment trop expérimentaux pour moi. Je suis assez classique finalement, un parfum à la fois, c’est bien.

  2. Je ne suis pas macarons alors même ceux de Laduré ne m’ont pas convaincu. Même s’ils sont meilleurs que ceux de chez moi. C’est un dessert trop sucré, même pour une gourmande comme moi! Mais je testerai quand même ceux de Hervin!

    1. Et en fait, vu que tu es pâtisserie, il est vrai, que JP Hévin est chocolatier. Mais ça vaut le coup Hum, j’irai bien faire une tournée des pâtisseries parisiennes avec toi. Si tu souhaites un peu de compagnie la prochaine fois, n’hésite pas. je n’y connais rien mais j’adore goûter !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.