Première journée à Zagreb

N’étant pas vraiment touristes (j’ai passé ma soirée à relire un mémoire sur la place des femmes dans la littérature tibétaine, écrit par une de mes élèves, un sujet bien loin de ma journée au cœur de la ville), nous n’avons pas pris le temps de nous renseigner sur les charmes touristiques de Zagreb. Nous n’avions donc absolument aucune idée de ce qui nous attendait, en dehors du musée très anecdotique sur les relations brisées dont je reparlerai dans un billet plus culturel (Lucie l’avait visité lors de son passage à Zagreb et c’est la seule chose que j’avais retenue).

Alors c’est avec plaisir que notre première matinée a été occupée par une visite guidée dans la ville, avec une guide francophone très sympathique. Elle nous signalait au passage les bons magasins pour les produits pour bébé, son café préféré, la médiathèque francophone, les meilleurs supermarché, etc. Une visite qui était plus que nécessaire pour nous donner des points de repères dans cette ville qui semblait ne pas vouloir se dévoiler le temps de notre premier après-midi. Nous sommes encore bien loin de la compréhension, mais au moins je sais maintenant dire « merci » en croate (cela ressemble à « vas-là »).

En fait, j’ai saisi un autre élément très important de la vie locale. Ici, lorsqu’il s’agit de manger, on ne fait pas semblant. Les portions sont gargantuesques. Les produits laitiers sont omniprésents, de même que la viande. Nous sommes au cœur d’un étrange mélange, associant la cuisine allemande à la cuisine méditerranéenne… Charcuterie, pain, fromage, yaourt et huile d’olive à tous les repas.

Zagreb - Sept. 2013
Zagreb – Sept. 2013
5 commentaires Ajoutez les votres
  1. Eh bien c’est quand même une bonne première journée ! Vous avez pu repérer tous les coins utiles !
    Niveau alimentation je ne m’attendais pas vraiment à ça ! Je ne suis pas vraiment attirée par les pays de l’est de l’Europe mais j’ai comme l’impression que tu vas me faire changer d’avis au fur et à mesure de tes découvertes (^^)

    J’attends la suite avec impatience à bientôt !

    1. Je rougis de me dire que ses vieux articles ont été lu. Je crois qu’ils méritent tous une refonte (ou une disparition). La seule chose qui me rassure est que ça veut dire que j’ai progressé !
      Par contre Zagreb est vraiment la ville que nous avons adoré. Quand on s’est retrouvé coincé en France, on a tous les deux postuler pour aller y travailler quelques temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *