Faire ses courses à Zagreb

Vous aimez ? Alors partagez !

 Il y a quelques jours une amie s’est montré curieuse des supermarchés croates. De son côté, Eva.B vient juste de proposer sur son blog un billet sur exactement le même thème, mais depuis Singapour. Donc une séance de courses et quelques photos plus tard, voici notre quotidien alimentaire.

C’est simple, nous avons eu besoin d’une bonne semaine pour comprendre comment tout fonctionne. Au départ, chaque passage au supermarché nous déprimait car beaucoup trop de produits y sont plus chers qu’en France. Ainsi la brique de 2l de lait coûte 13,49kuna, soit 1,79€… Nous étions également gênés par le fait que les locaux semblent venir faire leurs courses tous les deux jours et non une fois par semaine.

faire ses courses à Zagreb
Pour ne pas finir ruiner, il faut prendre son temps et multiplier les sorties.
Au supermarché, nommé Konzum, nous achetons les produits laitiers, la viande, les jus, les céréales, etc. A noter que tout peut s’acheter à l’unité et surtout les yaourts. Il y a en permanence des produits en promotion (comme cela se fait au Japon par exemple) et ce sont les produits que nous choisissons en priorité.
Dans les magasins DM (nom de la marque, sorte de droguerie) se trouvent les produits pour bébé, les produits de beauté, le nécessaire pour faire le ménage.
Dans ces deux types de magasins, les produits sont principalement locaux et toutes les étiquettes en croate, serbe et hongrois. Heureusement le marketing étant partout le même, inutile de parler croate pour reconnaître un pot de confiture ou du produits à vitre. On trouve quelques produits disponibles en France (nutella, des céréales, quelques conserves), mais nous trouvons beaucoup plus fun d’acheter local, même si pour cela il faut choisir une pâte à tartiner nommé Koko.

faire ses courses à Zagreb
Au marché, qui se tient tous les matins (aussi bien notre marché de quartier que celui en plein centre ville), nous nous fournissons en fruits et légumes. Petite comparaison du jour, le butternut est à 8kuna/kg au marché contre 9,99/kg au supermarché, les courgettes coûtent 6kuna/kg (et sont bio) d’un côté contre 8,99kuna/kg de l’autre.

marché de zagreb
Au final on s’améliore, car nous avons acheté des fruits et légumes pour trois personnes, pour au moins 4 ou 5 jours, pour 86kuna, soit moins de 12€. Il y avait même une belle parquette de framboises, des clémentines vertes citronnées et beaucoup de poivrons.

Le marché est à la fois une épreuve et un dépaysement total. Les paysans du coin viennent y vendre leur production locale. Rares sont les personnes de moins de 50 ans, et encore plus rares ceux qui connaissent un peu d’anglais. Mais comme partout Nine se voit offrir un grain de raisin, des petites carottes, des coucous de la main. Et pendant ce temps nos fruits et légumes sont pesés sur de vieilles balances, avec des poids, tandis que tous les tarifs sont ensuite calculés de tête. Tarifs très rarement affichés bien entendu.

marché de zagreb
Notre véritable chance est d’avoir une enfant prête à tout découvrir, et qui se régale des poivrons locaux (ils n’ont pas exactement la même forme), de raisins et de clémentines.

marché de zagreb

Un commentaire Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.