Je râle car je ne voyage plus

Je viens de passer deux jours à Besançon, seule avec Nine. Deux jours assez froid et gris, dans une ambiance gourmande et festive grâce à l’approche de Noël.

Mais Nine a beaucoup râlé. Quand est-ce qu’on arrive ? C’est loin ? Sans compter l’envie de passer à autre chose toutes les cinq minutes.

Cela me demande d’être en permanence concentrée sur elle, pour l’accompagner dans la découverte de ce qui nous entoure. Si je ne lui indiquais pas, elle ne levait pas la tête. Si je ne promettais pas une merveille dans 500mètres, elle s’asseyait par terre. Heureusement la statue de Victor Hugo, l’entrée de la cathédrale ou celle de la petite ferme sont des merveilles toute aussi intéressantes les unes que les autres.

On était assez loin de la petite fille curieuse et patiente que j’ai l’habitude d’avoir comme coéquipière en voyage. Alors nous en avons discuté, et sa réponse était très simple.

« Je râle car je ne voyage plus beaucoup. J’ai des marshmallows dans les jambes. Il faut voyager plus souvent. »

J’ai aussi remarqué que son dynamisme et sa curiosité étaient très présents à l’insectarium (en intérieur et chauffé). Le mouvement entraîne le mouvement, la curiosité appelle la curiosité et je suis convaincue que l’émerveillement se cultive. Alors on va s’y remettre…

Besançon Nine

15 commentaires Ajoutez les votres
  1. Oh c’est Chou et joliment dis !
    Elle a de la chance Nine, de pouvoir voyager avec sa maman comme ça 🙂
    J’espere que vous avez apprécié la découverte de Besançon !

    Lucie – À la conquête de l’Est

    1. Alors que la météo influence énormément mon moral, que nous avons eu un temps vraiment pas terrible, j’ai été totalement séduite par la ville. Je crois que les panneaux caméléons pour les chewing-gum y sont pour quelque chose, et le délicieux repas à Bêtises et volupThé.

    1. Mon amour pour les marchés de Noël, devrait déjà nous permettre de passer la frontière juste pour une journée. Alors on va bien finir par reprendre l’habitude.

  2. La vérité sort de la bouche des enfants, en tout cas, Nine nous le confirme ! C’est chouette que cette envie de voyager vienne d’elle. Et puis, pas forcément besoin de partir bien loin pour intéresser les enfants… il y a de belles curiosités partout !

    1. J’ai envie de continuer à voyager avec elle le plus possible, mais je n’ai pas envie de lui imposer ma façon de voyager. Du coup je suis bien obligée de la laisser parler et elle en profite bien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *