Cahier d’activités pour long voyage en avion

Je vous ai déjà présenté notre cahier d’activités, créé spécifiquement pour répondre à l’âge de ma fille et à notre périple en Europe. Cette fois-ci voici un cahier d’activités réalisé tout spécialement pour l’occuper lors d’un long voyage en avion. Car même si l’idéal reste le vol de nuit et l’enfant merveilleux qui dort d’un bout à l’autre, la vérité peut être plus remuante.

Le matériel de base est très simple :
– un classeur ;
– des pochettes transparentes avec fermeture éclair (sur l’emballage des miennes était inscrit « pochettes fourre tout », elles étaient rangées au milieu des pochettes transparentes classiques).

Il suffit ensuite de remplir chaque pochette avec de quoi occuper votre enfant.

Le matériel : un classeur, des pochettes à zip et un peu d'imagination
Le matériel : un classeur, des pochettes à zip et un peu d’imagination

Voici pochette par pochette ce que l’on peut trouver dans notre classeur, tout en gardant en tête que Nine a 2 ans ½.

  • Du coloriage et six crayons de couleurs ;
  • des jeux et un crayon de papier. J’ai profité de l’occasion pour faire du tri, découpant dans de vieux magazines des jeux qu’elle n’avait pas fait et j’en ai imprimé deux de plus. Ce sont des jeux du types labyrinthes, 7 différences, etc ;
  • des autocollants (sur la vie des crocodiles et les différentes espèces) avec deux feuilles de papier vert. Une activité à faire avec papa qui pourra répondre aux questions ;
  • des trucs à construire avec du scotch double-face pour les réaliser. Là encore j’ai découpé en avance le magazine Petites mains. Le numéro de l’été propose de transformer des couverts en plastique en bonhomme ou avion, et ça tombe bien, on sera dans un avion et on mangera avec des couverts en plastique. J’ai aussi ajouté des formes géométriques en feutrine et mousse pour créer des motifs à plat ou en relief ;
  • un cahier d’autocollant repositionnable (à faire seule contrairement aux autocollants crocodiles) ;
  • un jeu de loto pour trois joueurs.
A gauche, des autocollants et leur cahier. A droite un loto fait maison pour jouer en famille.
A gauche, des autocollants et leur cahier. A droite un loto fait maison pour jouer en famille.

Voici quelques idées supplémentaires :

  • de quoi faire des bracelets et colliers (perles, fil pour bracelets brésiliens…) ;
  • un puzzle ;
  • des pages de BD sans texte (à l’enfant de remplir les bulles) ;
  • une maquette à monter ou des paper toys ;
  • etc.
Des pastilles double-face spécial album photo pour remplacer la colle.
Des pastilles double-face spécial album photo pour remplacer la colle.

ATTENTION : les ciseaux et cutter sont interdits dans l’avion, penser à bien tout découper avant de remplir vos pochettes. De même suivant les aéroports, la colle même en stick pourrait vous être confisqué, c’est pourquoi j’ai opté pour des pastilles double-face autocollantes, en vente au rayon album photo.

Et vous, comment rempliriez-vous le classeur de vos enfants ?

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. Un cahier d’activités pour un long voyage en avion… alors forcément, j’ai envie de poser la question : c’est pour partir où ?
    Sinon, chouette cahier, qui regorge de bonnes idées et surtout, je trouve génial de lui avoir fait un cahier personnalisé… ce sera le seul, l’unique, le sien ! Je m’en inspirerai quand ma fille sera en âge de faire ce genres d’activités !
    A bientôt !

    1. Pour la destination, j’en parle : tant que nous n’avons pas tous les papiers, on n’en dit pas trop.
      Pour le cahier d’activités, celui-ci est modifiable à volonté donc pour l’avion c’est parfait. Mais pour notre départ en septembre dernier j’en avais fait un rien qu’à elle et à conserver précieusement en souvenir (ici)

    1. Pour une fois, l’aspect écologique ne m’étais pas passé par la tête, seulement le côté économique et la garantie que tout ce qui y est va lui plaire.

  2. Waouh, quelle organisation ! En tout cas bon courage !!! Pour nos 3 heures de train, on avait pris un livre avec des stickers repositionnables… mais on tient maximum 30 minutes avant que Diana se mette à vouloir bouger !!! Ce qui l’occupe le plus c’est de marcher dans l’allée du train, c’est parti pour une heure d’allers et retours sur toute la longueur du TGV ! Le manuel n’a jamais vraiment été son truc, comme les jouets d’ailleurs, elle s’amuse un peu et puis elle veut bouger ! Soit elle est comme ça, soit on a loupé quelque chose dans son apprentissage 😉 On verra avec son frère !!! Ah, oui, j’ai oublié, elle s’occupe aussi pas mal à manger… donc on avait prévu aussi des pâtes ! A+

    1. Ce classeur abrite notre arme suprême : plusieurs activités !
      Même si j’avais un cahier contenant 1001 activités pour le train, au bout de 20 minutes ma fille n’en voudrait plus. Ici il y a une activité différente, dans le sens qu’il faut ranger la précédente, sortir la nouvelle, en comprendre le principe. Donc au moins 20 minutes de gagner par pochette !
      Mais bon, la balade auprès des autres passagers est incontournable je pense. On aime bien les voitures restaurants aussi, juste comme prétexte pour aller loin et discuter plus facilement avec les gens autour de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *