Activités autour de Sherlock Holmes

Il y a bien longtemps que je n’avais pas partagé ici un fichier d’activités à imprimer et utiliser gratuitement (mais non libre de droits). Il faut dire que je continue à me concentrer sur les demandes de Nine ou plutôt sur ses centres d’intérêts en essayant d’agrandir son horizon à partir de points de départ divers. Cette fois-ci ce sont donc des activités sur Sherlock Holmes qui l’intéressaient.

Si cela fait quelques temps que Nine est passionnée par les détectives, les enquêtes et les mystères, sa passion pour Sherlock Holmes est relativement récente. L’envie de lire un « vrai » récit de Sherlock Holmes est né du fait de croiser le célèbre détective dans de nombreux autres récits.

Nous avons commencé avec une lecture à voix haute d’une nouvelle dans un numéro de Tétras Lire, faisant suite à une lecture dédiée à Arsène Lupin (une lecture 100 % plaisir, absente donc de mon bilan de l’année en IEF). Depuis, Nine ne s’est plus arrêtée, bien qu’elle préfère l’univers au texte. De mon côté, je trouvais que c’était une belle occasion de lire avec plus d’attentions et de s’intéresser au vocabulaire. Après tout, dans les romans policiers, chaque détail compte !

Je lui ai donc créé un petit fichier d’activités reposant sur de la compréhension écrite, l’utilisation du dictionnaire (j’ai même du acheter un nouveau dictionnaire car aucun des mots qui nous intéressaient n’était dans le dictionnaire « enfant » que nous avions), l’imagination, la rédaction, etc. J’ai même trouvé une recette sur un site dédié à l’époque victorienne. Après adaptation, cela fait de parfaits biscuits de Mme Hudson !

Activités sur Sherlock Holmes
Cliquez sur l’image pour avoir accès au fichier en PDF

Pour information, les mots croisés ont été inventés par Nine, qui préfère les créer que les remplir. Elle a donc fait une liste de mots thématiques, puis elle a conçu une grille. Je me suis contentée de reprendre son travail pour le mettre en format numérique pour vous.

Des livres sur Sherlock Holmes

Si le récit le plus célèbre de Sherlock Holmes est Le chien des Baskerville, je l’avais trouvé stressant quand je l’ai lu à l’adolescence et je n’avais pas du tout aimé. Nine est très sensible à ce genre de choses, du coup, j’ai préféré lui proposer Le diadème de béryls (dans ce numéro de Tétras Lire qui n’est actuellement disponible qu’en format numérique, mais un autre numéro dédié à Sherlock Holmes vient de sortir).

Lectures jeunesse autour de Sherlock Holmes

Dans les faits, Nine aime surtout les autres récits que ceux d’Arthur Conan Doyle, des romans souvent écrits pour les enfants. Voici un petit échantillon de lecture qu’elle a apprécié avec Sherlock Holmes en personnage principal ou secondaire :
Les quatre de Baker Street est une série de bande dessinée assez sombre (au niveau des thèmes et des enquêtes) avec beaucoup de textes. On est vraiment plongé dans un univers londonien très populaire. Les aventures sont menées par des enfants, qui ponctuellement rendent service à Sherlock Holmes.
Wiggins (de Béatrice Nicodème) est une vieille série dont les romans ne sont pas toujours faciles à trouver aujourd’hui. Je les ai tous lus il y a une dizaine d’année et c’est vraiment super pour les enfants de cycle 2 ou 3 (et leurs parents). C’est court, mais les enquêtes et les personnages sont bien ficelés. À noter que Wiggins est l’un des enfants qui aident Sherlock Holmes dans les aventures écrites par Conan Doyle, on le retrouve très brièvement dans Les quatre de Baker Street (sans aucun lien entre les romans et la BD).
Enola Holmes est une série de romans qui cible principalement les adolescents (à partir de 12 ans). Le rythme est plus lent, l’enquête se joue dans des détails plus précis. D’ailleurs Nine a eu du mal à entrer dans le premier tome et m’a demandé de lui lire deux chapitres. Ensuite, c’était bon, elle a lu toute la série d’elle-même (à lire dans l’ordre de préférence). J’avais également lu cette série à sa sortie et j’avais surtout apprécié le personnage féminin principal.
Notez que je découvre à l’instant l’existence d’une bande dessinée tirée du roman. Je ne sais pas du tout ce que cela vaut, mais je viens d’en lire le plus grand bien (sur Instagram) et j’ai donc réservé le premier tome à la bibliothèque.
Sherlock, Lupin et moi est une série italienne de romans qui met en scène trois adolescents : Irène Adler (la narratrice issu de l’univers de Conan Doyle), Arsène Lupin et Sherlock Holmes. La cible est clairement les enfants à partir de 9-10 ans et Nine adore (tellement qu’elle a passé une grosse partie de son argent de poche dans l’achat des différents tomes). Il faut dire que du coup la violence est modérée, qu’il n’y a pas de romances (en tout cas dans le tome 1, le seul que j’ai lu) et qu’il y a la question de la transgression des interdits par rapport aux parents.

Elle a aussi regardé l’un des épisodes du dessin animé initialement créé par Miyazaki (celui avec des chiens en guise de personnages).

mots croisés Sherlock Holmes
Mots croisés issus du fichier que je vous propose

D’autres lectures avec de célèbres enquêteurs

Le point de départ est, je crois, Le club des cinq. Elle en a énormément lu. Elle a vu la série des années 70 et quelques épisodes du dessin animé (qu’elle n’a pas aimé du tout). Elle a lu également les bandes dessinées.

Puis, dans sa lancée, Nine s’est mise à lire Fantômette qui est probablement l’héroïne qui alimente actuellement le plus ses jeux. Mais elle a également lu Un cadavre dans la bibliothèque d’Agatha Christie. J’ai l’impression qu’elle n’a pas du tout aimé, mais elle a lu le roman en entier malgré tout. Et elle vient d’emprunter à la bibliothèque Le mystère de la chambre jaune. Là, je suis bien plus dubitative sur le fait qu’elle le lise en entier, mais on verra bien, après tout elle a déjà lu au moins un chapitre…

Sinon, nous vous conseillons la collection Souris Noire qui propose énormément de titres parfaits pour cette tranche d’âge, les cousins Karlsson (que j’adore), le palace de Rose et Suzon (le dernier coup de cœur de Nine)…

Les enquêtes sont aussi sur écran et en ce moment elle a une préférence pour Cat’s Eyes

D’autres ressources sur Sherlock Holmes

Dans mes recherches, je suis tombée sur différents articles que j’ai trouvés intéressants, même si je n’ai pas tout utilisé moi-même. Voici les liens :
– organiser un anniversaire Sherlock Holmes avec des petits bricolages et jeux faciles
– apprendre à se présenter et poser des questions en anglais
colorier Sherlock Holmes
– une autre approche de l’univers de Sherlock Holmes, également par une famille en IEF.

Et bien sûr maintenant, nous avons envie de retourner à Londres pour visiter le musée Sherlock Holmes (surtout que je n’ai trouvé aucune vidéo satisfaisante) !

Notez que Nine est toujours en pleine découverte de l’univers de Sherlock Holmes et donc je mettrai à jour l’article si l’occasion se présente. De votre côté, n’hésitez pas à nous conseiller des livres sur la même thématique.


Vous avez apprécié mon fichier ?
Alors pensez à m’offrir un café pour me le faire savoir. Vous pouvez aussi partager le lien de l’article pour le faire connaître.

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Mille pompons, revoilà les héros de mon enfance !
    Qu’est-ce que j’ai aimé lire les aventures de la justicière masquée au collant noir et à la tunique jaune ! J’admirais toutes les qualités dont Fantômette était dotée : son appétit pour la lecture ; son intelligence et sa faculté de déduction incroyable mais aussi son courage et son indépendance d’esprit (il faut dire qu’à côté de ses amies, ce n’était pas compliqué !!).
    Heureuse d’apprendre que ses aventures plaisent encore aux jeunes générations !
    Quant à Cat’s eyes, j’avais redécouvert avec plaisir sur Téva il y a 4 ans les aventures de Tam, Cylia et Alex Chamade dans une version remastérisée de toute beauté ! Et ce générique entêtant, je le fredonne de temps à autre !
    As-tu eu connaissance de cette parodie du Club des cinq de Bruno Vincent : https://www.parislibrairies.fr/livre/9782017064213-le-club-des-5-et-le-brexit-bruno-vincent/
    Le meilleur avec les souvenirs d’enfance n’est-il pas quand ils passent de l’ombre à la lumière ?!

    1. J’étais également une grande fan des aventures de Fantômette et j’avais conçu ma propre cape avec un F fait de papier jaune et de scotch pour la fermer. Cela me fait bizarre de voir ma fille faire la même chose aujourd’hui.
      Je ne connaissais par cette parodie du Club des cinq. Le brexit affecte vraiment tout le monde 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *