3 jours de camping dans la Forêt Noire

Vous aimez ? Alors partagez !

3 jours dans la forêt NoireC’est court trois jours dans la Forêt Noire. Cela demande d’être stratégique, surtout quand on a comme contrainte supplémentaire de rester dans le même camping chaque soir. Cela demande de comprendre un peu l’allemand ou de se fier au sens du vent.

Début juillet, Nine et moi sommes parties en road-trip + camping avec Laurence et Sacha (dont les aventures sont sur le blog Partis Pour). Nous avons passé trois semaines ensemble, découvrant la Forêt Noire, le Ried Alsacien, la côte belge, le parc Efteling, la région de Liège et enfin un petit bout des Ardennes Belges. Autant vous dire que j’ai plein de choses à raconter. Mais pour aujourd’hui, direction l’Allemagne, à la frontière avec la France, dans un décor digne des plus sombres contes de fée.

Je n’avais en point de départ à notre expédition qu’un nom : le Titisee. Ce lac d’origine glaciaire est une destination prisée des Alsaciens. Alors que fait-on en trois jours dans le sud de la Forêt Noire ?

Si le Titisee est célèbre, il y a une raison. Les eaux presque noires sont envoûtantes et le lac offre une magnifique balade. Le tour complet du lac fait 5,9km. J’ai pris des dizaines de photos. Les enfants ont couru entre les arbres, ont fait semblant de pêcher dans le lac. Des amoureux se reposaient dans une barque. Le passage dans la ville de Titisee-Neustadt nous a fait découvrir une Allemagne baroque et l’envie était forte de s’asseoir à la terrasse d’un café (mais les enfants préféraient mettre les pieds dans l’eau).
Il n’y a bien que le chemin sur la Bruderhalde qui nous a déçu. L’itinéraire longe une route sans intérêt, des voitures sont nombreuses et le lac n’était plus du tout dans notre champ de vision. Ajoutez-y une petite fille qui n’avait plus du tout envie de marcher et vous obtiendrez une fin de balade assez longue !
Retrouvez un plan avec le tracé de la balade ici, elle est intitulée « Circuit autour du lac bleu nuit Titisee ». Il s’agit d’une boucle que nous avons commencé à Bankenhof. Attention tout est en allemand.

forêt noire le titisee

C’est dans la région de la Forêt Noire que se trouve la plus haute cascade d’Allemagne, dans la petite ville de Triberg. Cette destination est également très célèbre pour les coucous. Notre arrivée a d’ailleurs été saluée par la sortie de tous les coucous des boutiques du centre ville. Un timing parfait !
L’accès aux chutes est payant (4€/adulte), mais les enfants de 4 ans ne payent pas. Nous étions entourées par des familles allemandes et la destination est très prisée. Mais plus l’on montait et moins il y avait de monde autour de nous. Nous avons ainsi atteint le haut de la cascade qui est à 163 mètres d’altitude.
Trois itinéraires de balade sont possibles autour des cascades. Nous sommes passés de l’un à l’autre selon nos envies : voir des écureuils, marcher au milieu des arbres, se poser dans une plaine de jeux. D’ailleurs je recommande ce parc qui a des jeux très classiques mais surtout un incroyable banc-chaise longue pour les parents !

forêt noire triberg et les coucous Triberg et ses chutes triberg et les plus hautes chutes d'Allemagne forêt noire écureil de triberg

Notre dernière journée a été totalement citadine. Nous avons (re)découvert Freiburg, la capitale de la Forêt-Noire. J’y avais déjà passé une journée il y a un an. Depuis cette précédente visite Nine a développé une passion pour les tours et justement, la cathédrale de Freiburg a une tour de 116 mètres. Elle n’a que 209 marches, et comme dirait Nine, nous allons dans des tours de plus en plus petites, à la fin, il n’y aura plus que deux marches à monter.
Comme toujours la vue est magnifique. J’aime voir la ville s’éloigner progressivement et j’aime encore plus atteindre le sommet où le plus souvent il n’y a presque personne.
Si vous n’avez jamais visiter de tour avec vos enfants, il est préférable de commencer à Freiburg plutôt qu’à Utrecht (qui a presque 500 marches…).
Nous avons poursuivi la balade en suivant partiellement un circuit signalé sur le plan de l’office de tourisme. Nous suivons les Bächle, des caniveaux à ciel ouvert, où Nine a bien du mal à ne pas tremper ses mains en permanence. Nous nous arrêtons sur un banc à deux pas d’un étrange crocodile de pierre dans un cours d’eau.
Je pense qu’il faut bien une journée entière pour faire le tour du centre ville, mais une journée qui commence à 10h et non à 14h comme nous l’avons fait…
Attention, la ville se nomme Freiburg en allemand et Fribourg en Brisgau en français.

Freiburg capitale de la forêt noire freiburg du haut la tour freiburg en grimpant la tour freiburg sur un mur

Nous avons logé à Hinterzarten am Titisee (à l’une des extrémités du lac Titisee) dans un camping très kid-friendly. Il s’agit du camping bankenhof.
Il y a une salle de bain pour enfants avec des toilettes, des douches et des lavabos à leur hauteur. Il y a un espace de jeux en plein air et un autre à l’accueil. Chaque enfant a reçu un petit cadeau au moment du départ. Et comme il n’y a pas que les enfants dans la vie, sachez que c’était les meilleurs douches de nos trois semaines de camping, mais aussi l’établissement le plus propre que nous ayons vu.
Pour en savoir plus sur ce camping : le site officiel.

forêt noire camping familial à Bankenhof camping forêt noire salle de bain enfant

Si la destination vous donne envie, n’hésitez pas à enregistrer l’article sur pinterest ou à le partager sur les réseaux sociaux. à bientôt pour la suite de nos aventures !

9 commentaires Ajoutez les votres
    1. C’était vraiment un super camping, mais comme c’était le premier nous n’en avions pas vraiment conscience. Nous n’avons rien retrouvé de pareil en Belgique ou en Alsace.

    1. Tu étais en France, tu es hors compétition, aucune chance d’avoir quoique ce soit d’exceptionnel pour les enfants (voir de normal pour les enfants) :/

  1. Sympa ce camping dis donc ! Quant à la Forêt Noire, rien que le nom fait rêver… C’est sympa aussi de rester quelques jours dans le même camping et de se balader en étoile, cela évite de faire et défaire les sacs en permanence.
    PS : Désolée pour le doublon sur l’article cyclotourisme, ma connexion internet n’est pas terrible… Supprimes-en un 🙂

    1. C’est drôle comme le nom « forêt noire » fait rêver tout le monde. Pourtant j’ai eu beaucoup de mal à trouver des infos sur le sujet, peu d’articles et encore moins en français. Au final nous en avons bien profité.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.