Voyager enceinte # Quel moyen de transport ?

Vous aimez ? Alors partagez !

Troisième billet pour oser voyager enceinte. Après les questions de base, voici un peu de concret. Je vous rappelle que je n’ai aucune formation médicale, que je ne parle que par expérience et après avoir fait quelques recherches (pour mon propre voyage au Kirghizstan puis pour la rédaction de ces billets). Votre meilleur interlocuteur reste votre sage-femme ou votre gynécologue.

voyager enceinte - conseils selon votre moyen de transportEn train, en avion, en voiture, en bateau, à pied ?

La première chose à garder en tête est que la grossesse accentue plus ou moins fortement votre sensibilité dans les transports. Si vous avez légèrement le mal de mer en temps normal, une fois enceinte, cela peut vite virer au cauchemar.

Aucun moyen de transport n’est interdit aux femmes enceintes jusqu’au troisième trimestre. Certaines compagnies maritimes et aériennes peuvent réclamer un certificat médical de non contre-indication avec la date du terme. De même certaines de ces compagnies refusent purement et simplement les femmes enceintes à partir du 7e ou 8e mois. Il n’existe aucune règle générale. Pensez à bien vous renseigner avant de réserver.
De même si votre ventre s’arrondit vite, prévoyez un certificat justifiant que oui, vous avez un gros ventre, mais que vous avez encore quelques mois devant vous.

Entre le train et la voiture, personnellement je préfère largement le train, surtout si ce n’est pas un train de campagne. Il y a moins de secousses, vous pouvez visiter tous les wagons pour ne pas finir totalement engourdie et surtout les toilettes sont accessibles quasiment tout le temps. Tandis qu’en voiture, si vous n’êtes pas seule, votre entourage pourrait vite être fatigué de visiter toutes les aires de repos sur le trajet.
Et puis en train, on n’est pas coincé par la ceinture de sécurité, obligatoire je le rappelle même pour les femmes enceintes.

En avion, les principaux désagréments sont les mêmes que pour les autres voyageurs : le manque de place et de confort. Et les conseils sont au final les mêmes que pour n’importe quel voyage en avion.
Il faut donc porter des vêtements amples et confortables, éviter de retirer ses chaussures sous peine d’avoir beaucoup de mal à les remettre, boire beaucoup et de préférence des boissons non gazeuses. A cette liste, il vaut mieux garder un dernier conseil en tête : prenez une place côté couloir ! Tout d’abord cela permet de se dégourdir les jambes quand on veut et surtout, puisqu’il faut boire beaucoup, il va également vous falloir aller aux toilettes régulièrement.
Pour la première fois j’avais opté pour des bas de contention, mais je ne peux pas dire si c’est efficace ou pas. Mais comme de toute façon on recommande d’en porter en fin de grossesse, autant les acheter à l’occasion du voyage et les porter à titre préventif. Ma sage-femme m’avait aussi recommandé de prendre deux cachets de spasfon avant de monter dans l’avion. Les détails sur le sujet sont dans l’article dédié à la trousse à pharmacir.
Par contre oubliez le conseil qui vous dit de réclamer les places à côté des issues de secours. Les personnes qui y sont installés doivent être en bonne condition physique pour pouvoir ouvrir la dite issue de secours. En tant que femme enceinte vous n’y êtes pas autorisée.

En savoir plus : les conseils d’Air France pour prendre l’avion, des conseils spécifiques aux femmes enceintes.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.