Notre non-rentrée 2015

Vous aimez ? Alors partagez !

Ce jeudi, nous avons fêté la non-rentrée.

Fin août et début septembre peuvent être difficile à vivre quand on a choisi une vie sans école. Télévision, magazines, réseaux sociaux et inconnus ne parlent que d’une seule chose : l’école. Les questions du genre « content de retourner à l’école ? » ou « tu vas en quelle classe cette année ? » sont fréquentes et difficiles à gérer pour certains enfants. Et puis il y a la publicité, les nouveaux sacs/vêtements/cahiers et autres indispensables d’une rentrée réussie.
Ainsi mercredi, nous avons assisté à une séance de contes, pendant laquelle les enfants ont été invités à évoquer leur premier jour d’école…

Cet été j’ai lu quelques passages de Fifi Brindacier qui trouve injuste que, sous prétexte de ne pas aller à l’école, on ne puisse profiter de journées de fête. Alors elle fait la fête elle-même. Alors j’ai organisé notre fête.

J’ai lancé le message, choisi la date sur les conseils d’une copine (pour être sûre que tous les enfants seraient à l’école) et j’ai posté sur facebook et un groupe yahoo alsacien. Mon premier message n’a intéressé personne. Le second (je suis obstinée) a attiré un peu de monde, puis de plus en plus.

Je pense que nous étions 90 personnes hier !!! Bébés, papas et mamies comptant pour 1 comme tous les autres. Une personne est une personne qu’elle que soit son âge. Il y avait ceux qui ne parlent que l’anglais, ceux qui arrivaient de Belgique. Ceux qui se lancent pour leur première année d’IEF, ceux qui se sentant trop isolés envisageaient de laisser tomber. Ceux qui ont des soucis avec l’Éducation Nationale, ceux pour qui tout va bien, ceux dont les enfants sont trop jeunes pour s’en inquiéter.

Il y avait du chocolat et des muffins bananes-chocolat-verre de terre. Il y avait des bonbons et des chips. Il y a bien eu quelques nuages et un coup de froid mais surtout un grand ciel bleu.

Et puis, comme je voulais que ce soit une fête de non-rentrée, il y avait des cadeaux pour les enfants (des cahiers, crayons et gommes animaux) et une chasse aux trésors (et des tampons pour tous les participants très rapides ou moins rapides). Il y avait des craies pour la réalisation d’une magnifique fresque spontanée et du temps libre pour tous.

Il y a eu des gros bisous (merci Rose), des câlins (merci à mes copines de Bollwiller), des cris, des bosses, des jeux et encore des jeux. Il y a eu des discussions mais pas assez de temps pour rencontrer tout le monde.

J’ai tenté de mieux saisir la géographie de la région, car il y avait des gens de là-bas dans les montagnes et là-bas, ailleurs, je ne sais où.

Et puis nous sommes rentrés, poursuivant la rencontre en invitant trois enfants chez nous pour rendre service à leur maman. Et là, il y eut encore des jeux, une chambre déménagée et deux petites filles studieuses sur leur cahier, l’une créant un cahier de vacances, l’autre écrivant des histoires.

C’était une journée de fête, une journée de rencontres pour que Nine ait le plaisir de dire « moi aussi j’ai fait ma rentrée ! ».

non-rentrée

Retrouvez tous les articles de parents-blogueurs-IEF sur le thème #notrenonrentréescolaire :
Maman Poisson (à l’initiative de ces billets communs)
Petite Fleur
Prune & Violette
Ma p’tite tribu
Déborah de Liberté d’apprendre
9e non-rentrée de Mia et Lou
Huit à la maison
La mioche et cie
Chouette y a plus école
Crapaud chameau parle de non-non-rentrée
Add fun and mix (en français malgré le nom)
Ressources pour s’amuser ensemble
Le quotidien d’une curiosifée
Mme Maman
Montessori mais pas que nous invite à un tour d’Europe

17 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour,

    journée bien agréable pour notre non rentrée !

    ma fille me demande quand il y aura un autre pique nique,
    mon fils quant a lui, m’a demandé comment s’appelle son meilleur ami rencontré hier…
    En tout cas merci pour l’organisation !

    1. Ma fille a choisi comme meilleure chose de la journée « jouer avec des nouveaux copains ». Elle a choisi comme chose la plus nulle « ne pas avoir jouer avec tout le monde »…

  2. Quelle belle idée que d’organiser une fête de « non rentrée ».
    J’imagine ton stress au début de l’organisation…et tout au long : )
    En tout cas c’est une belle initiative que tu as prise et je suis sûre que tu trouveras d’autres occasions de réunir tout le monde tout au long de cette année.
    Bonne continuation !
    Christine

    1. Pas trop de stress au niveau de l’organisation car je pensais que nous ne serions pas nombreux. Par contre au moment de devoir prendre la parole pour la distribution des petits cadeaux, là j’ai eu besoin d’un coup de main !

    1. Jusqu’ici à chaque « rencontre » nous étions de 4 à 10 personnes, alors c’est vrai qu’on se sent toujours marginal, alors que là, tant de personnes différentes à faire la même chose, ça redonne confiance en son bon droit.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.