Dans mon sac de maman voyageuse #1

Vous aimez ? Alors partagez !

Je ne sais pas si ce billet deviendra un rendez-vous régulier mais c’est l’occasion pour moi de parler de mes lectures, de quelques achats ou de mes lubies du moment.

L’album photo la famille de Nine
C’est le joker pour répondre à une brusque envie de famille de la part de ma fille sans avoir à se ruiner en coup de téléphone. On se pose et on fait le tour de l’album où se trouve tous les membres de la famille. Mais surtout, nous avons quelques pages de libres à la fin pour ajouter au fur et à mesure des photos des personnes que nous rencontrons au fur et à mesure.
Un album à choisir petit (pour le glisser dans n’importe quel sac) et résistant (pour le sortir rapidement de n’importe quel sac dans n’importe quel type de lieu).

Le livre électronique The Long-term Traveler’s guide de Jeremy Jones
Un livre que je viens d’ajouter à ma liseuse et que j’ai déjà bien commencé. Un recueil de bonnes idées, probablement plus utile à lire avant le départ que sur la route. Non pas que je sache déjà tout, mais parce que j’aurai voulu en savoir plus avant de partir.
J’aime beaucoup sa façon de déconstruire le mythe du voyage réservé aux riches et sa façon d’appréhender le coût d’un voyage et son financement. Cela reste tout de même un livre à conseiller en priorité aux personnes avec un projet de voyage de plusieurs mois.

Une mini mini crèche
A Paola, ville de Calabre en Italie, nous sommes tombés sur une boutique éphémère de décorations de Noël (photo à venir la semaine prochaine). Il y avait absolument tout pour construire non pas une crèche mais un village de Noël. Mon namoureux y a même vu l’occasion de se construire un village warhammer…
Nous étions tous les trois sous le charme. Et finalement nous avons craqué pour un petit sachet contenant les personnages humains et animaux indispensables dans une crèche. Un paquet d’emballage de panettone (le gâteau de Noël italien) est en cours de transformation pour abriter nos nouveaux colocataires.

Mes mitaines
A Cefalu’, la ville sicilienne où nous avons posé nos valises, les minimales sont autour de 9°C. Mais les locaux ne sortent pas sans manteaux, écharpes, gants et bonnets. A les voir, je crains de ne pas être assez couverte et je glisse systématiquement mes mitaines dans mon sac. Ils m’ont même incité à acheter des gants à Nine. Sauf que pour le moment, je n’ai jamais ressenti le besoin de les porter.

En cette période de fête, ce sont mes indispensables du moment !
Qu’est-ce qui ne quitte pas votre sac en ce moment ? Un livre, la lettre pour le Père Noël… ?

Un commentaire Ajoutez les votres

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.