Le Tout Petit Conservatoire : méthode de solfège dès 4 ans

Vous aimez ? Alors partagez !

Le solfège a la réputation d’être fastidieux, long et inintéressant. Il ne s’agit pourtant ni plus ni moins que d’apprendre à lire un nouveau système d’écrit. Et bien moins compliqué que le chinois. Le Tout Petit Conservatoire édite du matériel pédagogique à la disposition des écoles et des parents. Un matériel qui réussit à attirer les enfants, à leur donner envie de plonger dans la méthode et à se mettre tout de suite au boulot. Un matériel qui s’inspire de l’expérience de l’auteur en école Montessori.

La gamme des méthodes de musique pour les moins de 6 ans.

Les connaissances préalables à l’ouverture de la méthode de solfège, sont le besoin de savoir tracer des notes à peu prêt rondes, tout seul. Idéalement l’enfant doit également être dans la découverte de l’écrit. Pour les autocollants, tous les enfants savent s’en sortir.

A aucun moment ma fille n’a vu dans la méthode un livre pour apprendre. D’ailleurs elle est trop jeune, mais aussi trop curieuse. Ce qu’elle a vu, c’est de la couleur, des autocollants, un zèbre et une jolie clé de sol souriante.

Doudounote du Tout Petit Conservatoire

Pendant ce temps là, derrière l’aspect ludique, l’enfant avance et apprend. Et comme les enfants apprennent vraiment mieux en s’amusant, il est possible de se procurer des doudounotes (des peluches avec la forme des notes de musique) ou des doudoumusic (des coussins à colorier). Les doudounotes me font penser à la manipulation prescrite par Maria Montessori pour l’apprentissage aussi bien des chiffres que des lettres. On tient la blanche en main et elle a l’air toute surprise.

Et comme il n’y a pas que le solfège dans la vie, une toute petite méthode de piano est proposé pour les enfants de 5/6 ans. Cette fois-ci pas de couleur entre les pages, mais de nombreux personnages que l’enfant est invité à colorier. Un message que l’enfant saisit vite en feuilletant la méthode. D’ailleurs je me demande comme les professeurs arrivent à empêcher les enfants de tout colorier à l’avance !
Le plus : tous les exercices ont un titre et un univers. On ne répète pas des suites de note, on joue un morceau. L’apprentissage du do et du ré donne naissance à la balade d’une maman éléphant et de son bébé. Ils avancent, l’enfant joue (puis colorie).

Extrait de Ma tout petite méthode de piano

Je peux vous dire que j’ai feuilleté plus d’une méthode de solfège et de piano avant de découvrir celles du Tout Petit Conservatoire. Et je me demande pourquoi personne d’autres ne proposent de la couleur à des enfants de maternelle ? La musique est une activité tout aussi sérieuse que la lecture, mais l’une comme l’autre se pratique pour le plaisir. Bien sûr une couverture colorée ne rend pas un roman mieux écrit, mais au moins on a envie de l’ouvrir. Et une fois accrochée, l’apprenti lecteur tout comme l’apprenti musicien n’a plus qu’à poursuivre, une ligne après l’autre, un jour après l’autre.

Je remercie le Tout Petit Conservatoire de m’avoir permis de découvrir ses méthodes. L’avis ici-présent est le mien (et celui de ma fille), sans aucune influence extérieure.

12 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je suis admiratif ! Je n’ai jamais réussi à me mettre au solfège, mes parents n’étaient pas « musique » et ne m’ont pas transféré la fibre musicale. J’ai appris l’harmonica un temps, je suis devenu fan de Jean Jacques Milteau (sublime !). Mais le solfège m’a toujours repoussé ! Apprendre en s’amusant, c’est ça qui me manquait 🙂 Certainement des parents pour me guider sur cette voie aussi. Ils m’ont guidé autrement, jouer de la musique ne m’a jamais manqué… j’ai fait d’autres choses ! En tout cas c’est intéressant de découvrir cet article 🙂 Est ce que cela marche aussi pour les parents ? Ou faut il être initié pour aider l’enfant à utiliser la méthode ? Je vais en parler à ma femme, même si pour l’instant ma fille semble encore si petite pour tout ça !

    1. Cette méthode propose vraiment les premiers pas, donc pas besoin de connaître grand chose pour le faire en tant que parent. Je pense que l’enthousiasme d’un groupe est toujours bénéfique pour un enfant, mais ma fille ne l’a pas et adore la musique, donc autant lui faire à la maison.
      Je pense que le solfège a en fait une mauvaise presse, comme les maths. Il y a une partie aride, mais aussi beaucoup de choses intéressantes. Mais je ne le découvre que maintenant en cherchant des solutions ludiques pour ma fille. Car moi-même j’ai abandonné le piano car on m’avait dégoûté du solfège !

    1. Quand j’ai du mal à trouver des informations, j’aime les partager car j’ai l’impression que le temps passé est ainsi moins « perdu ». Alors je suis toujours contente de voir que c’est utile à d’autres.

  2. Bonjour,
    mon fils souhaite apprendre le piano, je suis tombée sur vos articles et suis très intéressée par cette méthode.
    Il a va avoir 6 ans, est en CP et lit couramment, du coup je me demande s’il faut passer par le volume 1 de « Ma toute petite méthode de piano » qui est indiqué pour les 4/5 ans ou s’il vaut mieux débuter avec le volume 2 (mais qui est décrit comme poursuivant les apprentissages du volume 1).

    Merci pour votre partage et cette découverte que vous m’avez apportée !

    1. Bonjour, je ne suis pas professeure de piano, juste maman (et en plus maintenant ma fille a grandi et elle fait de la contrebasse). Par contre j’ai déjà discuté avec une prof de piano qui utilise cette méthode avec des débutants niveau primaire. Elle a plusieurs méthodes, les propose aux parents et élèves et ils choisissent en fonction de leur préférence. Du coup, pour un enfant de 6 ans, cela peut tout à fait convenir.
      Bel apprentissage à lui.

    2. À 6ans on commence solfège et piano …. ce n,est pas compliqué…… comme les mots et les chiffres ,nos enfants sont bien plus éveillés que nous et si nous avons pas aimé le solfège n,en dégoûtons pas (déjà)les enfants ,
      Mes élèves de 5ans en fin d,année connaissent rythme
      S, pulsation les clés de Sol Et Fa très naturellement ….

  3. Pour les couleurs, j’ai commencé avec un système de couleurs et gommettes il y a plus de 25 ans–avec le do du domino, le ré du réveil, le mi du miaou, le fa du facteur etc. Ce type d’approche existe donc depuis un moment mais sympa de de découvrir d’autres méthodes avec cette approche 🙂

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.