Portrait : 3 enfants, 1 chien et 1 land rover en Amérique

Vous aimez ? Alors partagez !

en land rober en amériqueJe l’avais annoncé en mai dernier mais il m’a fallu quelques temps pour prendre contact avec diverses familles de voyageurs. Voici donc le vrai retour des interviews, afin de vous montrer qu’il n’y a pas une bonne façon de faire, mais autant de voyages qu’il y a de familles.

Aujourd’hui, je vous présente la Nomad Family, par le biais d’Alexandre le papa qui répond à mes questions. Cette famille a tout vendu avant le départ, y compris leur maison, et elle a voyagé pendant un an en Amérique.

Pourriez-vous nous présenter votre famille ?

La famille est composée de Manue, la maman de 34 ans, Alex le papa, 35 ans, Léya bientôt 10 ans, Ewen 6 ans et demi et Lou 5 ans. Notre chienne Jipsi âgée de 12 ans et demi a également fait partie du voyage.

Vous êtes partis il y a un peu plus d’un an en land rover en Amérique. Comment est né ce projet ?

Nous somme partis tout juste un an. Manue a beaucoup bougé avec ses parents depuis toute petite, son père étant dans la Marine. Elle a notamment vécu au Sénégal et à la Martinique. Pour ma part, j’ai fait plusieurs voyages avec mes parents, un peu sur le même mode que ce voyage car nous partions également en 4×4, mais sur des durées plus courtes pendant les congés d’été. Après mes études, je suis parti avec un ami pendant un an sur les routes d’Asie en mode backpacker. Tout cela pour dire que nous avons toujours eu goût aux voyages. Avec 3 enfants, la maison, le CDI, nous pensions que la sédentarisation nous avait gagnée et qu’il n’était pas possible de partir sur du long court avec des enfants. Jusqu’au jour où on a commencé à fouiller sur internet ! En effet, même si l’on se mettait des freins, l’idée était bien là, le voyage étant un virus. Nous sommes tombés sur des sites de voyages en famille et il ne nous a fallu que quelques minutes pour prendre notre décision. Au début nous avions pensé à un camping-car pour le confort, mais connaissant les voyages en 4×4 et les plus grandes possibilités de ces véhicules pour sortir des sentiers battus nous avons opté pour ce choix.

Il y a les projets et il y a la vie. Vous annonciez avant votre départ un voyage de deux ans pour traverser l’Amérique du nord au Sud. Mais finalement une fois arrivée au Guatemala, vous êtes retournés au Canada, puis finalement en France. Que s’est-il passé ?

Nous avons eu l’idée de mettre en vente notre Land Rover quand nous nous sommes aperçus qu’il avait une plus grande valeur en Amérique du Nord. Combiné à cela, le fait que les enfants grandissent et que la place est restreinte dans ce genre de véhicule, on s’est dit qu’il serait finalement plus confortable pour la famille d’avoir plus de place pour du voyage au long cours. Cela nous évitait également les frais du passage Panama-Colombie. Si la vente se réalisait, nous faisions le choix de rentrée provisoirement le temps de trouver un camion 4×4 pour continuer l’aventure. Et c’est ce qui s’est passé.

nomad family 1 an en Amérique

De part votre voyage, vous avez du opter pour l’instruction en famille. Les enfants étaient-ils scolarisés avant le départ ? Quels ont été vos choix pédagogiques et votre organisation pendant le voyage ?
Nos enfants ont suivi un cursus scolaire classique jusqu’à notre départ. Nous avions déscolarisé Léya quelques mois avant, car son CE2 ne se passait pas bien et comme vous savions que de toute façon elle ne finirait pas l’année, nous avons pris les devants.
Nous avons fait le choix de ne pas passer par le CNED, car cela est trop contraignant. Nous avons donc investi dans des manuels scolaires correspondant aux âges de nos enfants et avons pratiqué l’instruction en famille. En principe, nous faisions 1h30 de travail par jour sur 5 jours. Nous ne faisions pas de vacances mais nous n’hésitions pas à faire sauter une journée suivant nos activités.

Au fil de votre voyage, avez-vous eu l’impression de faire partie d’une communauté de voyageur ?

Absolument. Plus qu’une communauté, les gens qui voyagent sont presqu’une grande famille. Nous avons tellement en commun et de choses à partager.
Avec les nombreux forums et groupes Facebook, nous étions en contact permanent avec de nombreux autres voyageurs et familles préparant leur voyage. Certaines personnes étant très actives, nous avons parfois l’impression de les connaître sans les avoir rencontrées et parfois lorsqu’on finit par se voir on a l’impression d’être amis depuis longtemps.

Avez-vous réussi à maintenir des liens forts avec les amis et la famille en France ?

Oui. Ces 8 dernières années nous avons déménagé plusieurs fois en France et nous avions déjà pris l’habitude d’être loin de nos amis et de la famille. Cela a juste été une coupure un peu plus longue que d’habitude, mais encore une fois avec les outils informatiques au final on n’a pas l’impression qu’une année s’est passée lorsqu’on retrouve tout le monde.

famille nomade amériqueLe moine bouddhiste Thich Nhat Hanh dit « Notre vraie demeure est le maintenant. Vivre dans l’instant présent est un miracle ». Quel est votre demeure du moment, quels sont vos occupations de l’instant présent ?

Notre objectif est de repartir sur les routes. Même si nous sommes totalement partisans du « vivre l’instant présent », nous avons hâte de voyager de nouveau et pour nous le « maintenant » n’est qu’une étape pour la suite.

 

Pour en savoir plus sur leur voyage passé, je vous conseille de découvrir cet article bilan sur leur année en Amérique. Et pour ne pas louper leur prochain départ, vous pouvez les suivre sur facebook. Merci Alexandre d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. C’est absolument le genre de trip que j’aimerais faire quand j’en aurai les moyen 🙂
    Le fait d’être véhiculé a ses avantages et inconvénients, mais ça offre quand même une autonomie et une liberté incroyable !

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.