City-trip à Gand, souvenirs, gourmandises et photos

Vous aimez ? Alors partagez !

Gand city tripCela fait déjà presque un an que Nine (4 ans) et moi avons découvert lors d’un city-trip Gand, une très belle ville flamande. Pourtant en rentrant de Belgique, je n’avais pas envie d’écrire sur Gand. J’ai bien publié un article sur le street-art mais rien de plus ne m’inspirait.

L’angoisse de la page blanche.

Ces dernières semaines, comme tous les ans, j’ai entrepris de trier toutes mes photos de l’année 2016. J’ai ainsi redécouvert mes clichés pris à Gand et j’avais l’impression que quelqu’un d’autre s’était rendu sur place. Je ne me souvenais ni de l’ambiance, ni des maisons flamandes, ni des diverses visites que nous avions faites sur place. Alors j’ai repris mon carnet de voyage et j’ai relu mes propres mots laissés sur le papier tous les soirs. La ville en est également absente, les phrases sont courtes. Nine et moi n’avions en fait aucune envie de visiter, pas vraiment envie d’être ensemble non plus.
Il m’aura fallu un an pour comprendre ça. Je ne manquais pas d’inspiration pour écrire, mais de respiration.

Ramassant mes souvenirs comme des miettes abandonnées par la fatigue, je vous propose de retourner sur nos pas à Gand et de découvrir nos flâneries.

À notre arrivée à l’hôtel, en milieu d’après-midi, Nine ne voulait qu’une chose : regarder la télévision. Je la laisse donc faire avec des dessins animés en flamand. De mon côté je découvre divers prospectus de l’office de tourisme et consulte le plan de la ville. Je choisis un plan avec un circuit passant devant les principaux monuments et j’entreprends de griffonner dessus. Notre programme se dessine, ambitieux et un brin éreintant comme toujours.
Je n’obtiens de Nine de ressortir qu’avec deux arguments solides : un chocolat chaud réputé pour être l’un des meilleurs de la ville et la promesse de la porter un peu. Le salon de thé n’est qu’à 500 m.

Gand meilleur chocolat chaud

Huize Colette : le meilleur chocolat chaud de Gand ?

Chez Huize Colette, je commande donc un chocolat chaud avec des mini-chamallows et un brownie. Nous partageons et puis chacune de nous plonge dans sa bulle. Nine feuillette tous les livres d’occasion pour enfants, moi je lis l’un des guides de la ville. Le chocolat est parfait. Le lieu est reposant. Nous prenons des forces avec l’intention de ne pas en dépenser plus. Ainsi nous rentrons ensuite à l’hôtel en passant par la Werregarenstr. lieu incontournable pour les amateurs de street-art.
Et déjà il est l’heure de dîner. Nous nous installons encore une fois à 500 m maximum de l’hôtel, à la brasserie Du Progrès. Je savoure mon waterzooi de poulet, une spécialité belge. Le dîner se déroule en silence, chacune perdue dans ses pensées. Et puis finalement c’est installée sur mes genoux que Nine partagera son dessert avec moi (du riz au lait au speculoos, recette que nous avons réitérer à la maison!).

Notre deuxième journée débutera de façon très semblable à la première, mais avec bien plus d’énergie à donner, juste peu de mots à échanger. Je passe d’un lieu à un autre avec la sensation d’être dans un rêve. Le décor est magnifique, mais j’ai du mal à être ici et maintenant. Sans les photos que j’ai prise, je douterai même que cette journée ait vraiment eu lieu.

Gand que visiter avec enfants

L’une des échoppes dans la maison Alijn

Gand canaux

Gand, magnifique ville flamande

Marché aux puces devant l’église St Jacobskerk, petites rues le long des canaux, maison Alijn sur la vie locale, un peu plus de street-art, des dizaines de photos et finalement un texto reçu, sonnant comme un réveil. Laurence et Sacha sont à Bruxelles et nous proposent de nous rejoindre.

Oui !

Nous regardons le plan, nos plans et leur donnons rendez-vous pour visiter ensemble le château des Comtes. Je ne surveille Nine plus que d’un œil et profite du château et de son incroyable collection d’objets de torture. Nine et Sacha, eux, s’isolent. Ils ont bien mieux à faire que de regarder un château : ils échappent à l’omniprésence de leurs mamans et se retrouvent après six mois loin l’un de l’autre.

Gand que visiter

L’imposant château de Gand

Et puisqu’en Belgique on aime bien manger (et nous aussi) la balade se poursuit avec dégustation de cuberdons, de boules de neige et même une vraie gaufre chez l’un de ceux que l’on considère comme l’inventeur de la gaufre de Bruxelles, mais aussi là où sont les meilleurs gaufres de Gand, rien de moins !

Gaufre de Bruxelles

Gaufres savourés chez Max, l’inventeur de la gaufre !

C’est ainsi que toute notre motivation et notre curiosité est revenue alors qu’il ne nous restait plus qu’une matinée à Gand. Il a fallu faire des choix, dommage pour le musée du design (qui avait l’air vraiment très bien pour les familles), on préfère découvrir un peu plus de street-art et monter en haut du beffroi, surtout qu’il y a un ascenseur. Et ensuite, nous fonçons à la cathédrale et nous restons longuement devant une reproduction de L’agneau mystique une œuvre majeur de la peinture flamande. Grâce à l’un des livrets de l’office de tourisme, je peux répondre à toutes les questions de Nine. Le vrai tableau est disponible sur place dans un espace musée, mais nous n’avions plus beaucoup de temps. Nous avons choisi à la place d’écouter un harpiste installé dans l’une des chapelles.

Gand street art

L’une des nombreuses fresques street-art de Gand

Nous déjeunons rapidement à côté de la cathédrale à la brasserie ‘T Vosken et hop, on saute dans un tram pour rejoindre la gare, Bruxelles, de nouveaux amis, le Manneken Pis…

Gand balls & GloryCarnets d’adresses
Une chose est sûre, nous avons très bien mangé à Gand. C’est pourquoi je vous partage toutes nos adresses :
– Huize Colette, Belfortstraat 6, page facebook – on y va pour le chocolat chaud ;
– Brasserie Du Progres, Korenmarkt 10, site internet – on y découvre les spécialités locales ;
– Balls & Glory, page facebook – on y va pour l’ambiance et pour les ingrédients locaux ;
– Max, Gouden Leeuwplein 3, page facebook – l’adresse incontournable pour des gaufres ;
– Brasserie ‘T Vosken, St-Baafsplein 19, site internet – on y mange bien et c’est hyper bien situé.

Pour découvrir tous les lieux de street-art, passez à l’office de tourisme pour retirer un plan. Je vous conseille également d’opter pour la city-card qui donne accès à de nombreux musées et aux transports en commun.

Nous logions au Novotel Centrum parfaitement situé en centre ville. Pour votre propre hébergement, peut-être trouverez-vous votre bonheur via ce comparateur de logements vacances.

Gent city trip

à bientôt Gand !

Nous avons été invité à Gand par l’office de tourisme et par Flandre The place to be. Je les remercie une fois de plus pour leur accueil. Je reste libre du contenu des articles en lien avec cette invitation.

Ce contenu a été publié dans Belgique, Europe, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à City-trip à Gand, souvenirs, gourmandises et photos

  1. C’est sûr que ce chocolat chaud et cette gaufre font bien envie! Je ne connais pas du tout Gand mais en même temps à part Bruges et Bruxelles je ne connais pas bien la Belgique non plus. Il faudra donc y retourner (oui!)
    aurelie@travelingaddress Articles récents…Dollz in PorquerollesMy Profile

  2. Martina dit :

    Je connais mal la Belgique, à part Bruxelles, mais doit vraiment y avoir certaines pépites à y découvrir, et Gand à l’air d’en faire partie!

    PS: La photo de la gaufre vient de me tuer, deja que j’avais faim x)
    Martina Articles récents…Code promo Chapka assuranceMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge