Mois après mois : septembre 2017

Vous aimez ? Alors partagez !

C’est en lisant le blog Voyages et Vagabondages de Lucie et plus précisément son bilan mensuel que j’ai eu envie de (re)proposer ce rendez-vous. C’est une façon simple de vous présenter mes dernières balades, en attendant de rédiger un véritable article pour certaines d’entre elle, et de vous parler de mes lectures et de notre quotidien.

Balades et visites de septembre

Le mois a commencé par une semaine de housesitting à Besançon. Il était prévu d’y rester deux semaines mais ça s’est très mal passé avec les propriétaires. J’en suis repartie absolument convaincue qu’il faut toujours prendre en photo les lieux lors de votre arrivée et demander à ce que toutes les informations importantes vous soient transmises par écrit. Ainsi vous éviterez tout malentendu.

Vue sur la citadelle de Besançon depuis notre appartement de housesitting

J’ai tout de même eu l’opportunité de faire deux rapides visites. Le musée du temps est situé en plein centre-ville, nous n’avons pas pu tout visiter et j’espère donc y retourner. Il s’y tenait une exposition temporaire absolument magnifique : Leonardo / Ericailcane. Un artiste italien s’est vu remettre par son père ses dessins d’enfant. Il a alors choisi de les redessiner pour leur donner une nouvelle vie. L’exposition permettait de découvrir les deux dessins côte à côte.

Autre véritable plaisir que nous avons eu : déambuler dans le quartier Battant à la recherche de street-art. Nine et moi en sommes reparties avec l’envie de tricoter pour décorer chez nous. Mon article est déjà en ligne si vous souhaitez plus de photos : Street-art à Besançon.

Exposition Leonardo/Ericailcane au Musée du temps de Besançon

Fresque street-art dans le quartier Battant à Besançon

Pour les Journées du Patrimoine, nous avons visité la Filature en famille. C’est tellement rare que mon namoureux soit avec nous, que sa présence faisait totalement partie du plaisir de la sortie.
La Filature est l’une des salles de spectacle de Mulhouse. Nous y allons régulièrement pour profiter des expositions temporaires (beaucoup de photographies) ainsi que de la médiathèque. La visite nous a permis d’entrer dans les coulisses, de monter sur scène, d’aller sous la scène, de voir la salle de répétition de l’orchestre, etc.

Nous avons également découvert l’exposition Oakoak à la galerie Lavergne. Cette dernière met en avant des artistes de street-art. L’exposition a donc été suivie par une balade dans Mulhouse à la recherche des installations de l’artiste Oakoak (que je ne connaissais pas du tout). Je n’avais pas eu l’occasion de flâner en ville depuis longtemps et j’y ai découvert plein de nouvelles boutiques, dont un chocolatier…

Grande scène de la Filature à Mulhouse

Street-art dans les rues de Mulhouse

Enfin, pour revoir un ami parisien, nous avons pris le train tous les trois jusqu’à Colmar. Et en écrivant ces quelques mots, je me rends compte que septembre a compté de nombreux moments à trois !

Colmar, ville photogénique !

Projet de voyage : l’Asie du Sud-Est ?

Je vous en parle tout de suite, car j’ai hâte : nous avons acheté des billets d’avion pour nous rendre en Malaisie et au Cambodge fin octobre ! Les parents de mon namoureux vont y passer quelques longues semaines et nous ont proposé de les rejoindre sur une partie de leur séjour. Je suis en charge du programme et surtout de la sélection des hôtels. Ce sera un voyage au Cambodge sur mesure, m’adaptant (plus ou moins facilement) aux goûts de chacun, alors même que je n’y suis jamais allée. Un jour j’aurai les moyens de passer par une agence et faire un voyage « reposant ». En attendant j’y passe mes soirées.

Je nuance tout de suite, le départ n’est pas garanti pour toute la famille. Nous sommes coincés par l’administration. Avant même de savoir que nous allions partir, j’avais pris rendez-vous pour le passeport de Nine. Il faut tout de même deux semaines pour avoir rendez-vous… Par contre lors du dépôt de son dossier, nous avions déjà les billets d’avion, supposant que cinq semaines seraient suffisantes.
Je vous passe les détails, une sombre histoire de quittance de loyer pas assez « officielle », aujourd’hui (deux semaines plus tard) nous ne savons absolument pas si son passeport sera prêt. Cette semaine, en l’absence de nouvelles positives de la mairie, nous annulerons notre séjour et seul mon namoureux partirait (une sombre histoire de billets non-remboursables).

Voir Angkor au Cambode

Aller voir Angkor… ? (photo trouvé sur pixabay)

Des lectures automnales

Chez nous, l’automne et la chute des feuilles invitent à se promener dans les parcs et à prêter attention aux arbres. Tous les ans à cette saison, Nine réclame à aller dessiner des arbres, à relever l’empreinte de leur écorce et à collecter des feuilles.
Cette fois-ci, elle a pu le faire avec un livre qui répond à beaucoup de ses questions : mon cahier d’observation et d’activités sur les arbres. Léger quoiqu’un peu grand pour le glisser dans un sac, il est très beau et très complet.

livre d'activités sur les arbres

Découverte du cahier d’activités sur le terrain

Nous avons eu également un vrai coup de cœur pour l’album L’abri.
Dans la forêt, la journée commence comme n’importe quel autre, jusqu’à ce qu’une tempête se lève. Tout le monde se prépare à rester confiné, lorsque deux silhouettes apparaissent dans la brume. C’est une belle histoire sur la peur de l’autre et la générosité.
Je ne sais ce qui m’a le plus séduit : le thème, les illustrations ou la sensation du papier granuleux sous mes doigts.

L’abri : un texte juste et terriblement actuel

L’abri : des illustrations douces qui réchauffent

Nous lisons également beaucoup de choses sur le Japon. Ce sera le pays à l’honneur dans mon prochain livret d’activités.

Par contre, je n’ai pas trouvé le temps de lire pour mon plaisir. Ça me manque et il faut vraiment que je m’organise autrement pour lire plus.

La vie, le quotidien, l’IEF

Nine a enfin commencé les cours de contrebasse. Elle est ravie et je dois dire qu’au premier cours son professeur a su la séduire avec le bruit des vagues, des mouettes et d’un bateau sur le départ. Cette semaine nous devrions donc avoir une contrebasse de location dans notre appartement. Plus encombrant qu’une valise, je me demande où nous allons pouvoir l’installer…

Suite à mes péripéties à Besançon, je suis rentrée à Mulhouse complètement vidée. J’ai passé toutes mes soirées à agrandir une couverture en crochet pour Nine devant une série. Je me suis replongée dans Killjoys, une série canadienne de science-fiction.
J’avais même abandonné mes séances de yoga le matin. Je viens de m’y remettre depuis quelques jours, car ce temps pour moi, où je ne pense à rien d’autre qu’à ma respiration et aux mouvements que j’effectue, me fait beaucoup de bien.

J’allais oublié : depuis le printemps je travaille au lancement d’un site dédié à la pédagogie, à destination des parents et des profs. Mon autre reflet est enfin disponible, n’hésitez pas à y faire un tour et à en parler autour de vous.

Le blog

L’article le plus lu du mois : 50 activités à faire en automne
L’article voyage le plus lu : Balade street-art dans Paris

Le mois prochain j’espère prendre enfin le temps de vous parler de St Cast le Guildo en Bretagne, de Neuchâtel en Suisse, et peut-être, si tout se passe bien, du Cambodge !

Ce contenu a été publié dans Au quotidien, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Mois après mois : septembre 2017

  1. Marjo dit :

    Ah ces administratifs ! Je te souhaite de tout coeur que le problème se règle rapidement. C’est d’autant plus étonnant que le passeport est super rapide a faire normalement… Nous on a eu des soucis avec l’immigration japonaise : l’acte de naissnce de Hana est barré sur une ligne (une sombre histoire de faute dans son prénom par la maternité) sauf que les japonais nous demandais un acte sans rature. Sauf que c’est une rature officielle et qu’on ne peut rien y faire. Enfin, finalement ils ont accepté de nous faire nos certificats. Gros bisous à vous trois <3

    • Tiphanya dit :

      C’est usant quand toi tu fais tout bien et que tu ne peux absolument rien faire pour améliorer la situation. On continue à croiser les doigts.

  2. Kenza dit :

    Je suis trop contente que tu lances aussi cette rubrique !

    • Tiphanya dit :

      Je l’avais tenue pendant longtemps mais j’avais fini par avoir l’impression que ma vie en Alsace n’était qu’une répétition sans intérêt d’un jour sur l’autre. Il faut croire que ma vision sur mon quotidien a changé, puisque je reprends ce bilan mensuel avec beaucoup de plaisir !

  3. Je croise les doigts pour vous !
    aurelie@travelingaddress Articles récents…10 Voyages rêvés et réalisésMy Profile

    • Tiphanya dit :

      On avance positivement. La demande initiale a été rejetée en temps et en heure, donc on a pu fournir un autre justificatif de domicile et on devrait avoir le passeport dans les temps (à 3 ou 4 jours près, mais quand même).

  4. Aurélie dit :

    Article toujours aussi riche et agréable à lire que d’habitude ! J’espère sincèrement que votre projet de voyage en famille au Cambodge se réalisera.
    Pour le passeport de Nine, il est vrai qu’un certain nombre de justificatifs de domicile sont rejetés par les préfectures… En revanche, pas de souci si tu peux fournir ton avis d’impôt sur le revenu ou de taxe d’habitation, ça marche toujours ! Parole de fonctionnaire concernée par le sujet !!

    • Tiphanya dit :

      Merci, je n’aurai pas pensé aux feuilles d’impôts.
      Je pense que je vais faire un article spécial passeport : comment bien tout faire ! Il y a tellement de subtilité que l’on ignore.

  5. Aurélie dit :

    Moi aussi j’aime bien ces petits RDV mensuels ! Il faudrait peut-être que je m’y mette, ce serait une idée…
    Bon, je croise les doigts à fond pour le passeport, j’espère que vous l’aurez dans les temps et que vous pourrez partir au Cambodge !!
    Sinon, même problème que toi concernant la lecture, je n’avais pas le temps de lire pour moi… ou en tout cas je ne le prenais pas. Bref, ce qui a changé ma vie, c’est de supprimer la box internet de la maison. On a du net quand on en a besoin grâce au téléphone de mon ami qui fait modem, et sinon, pas d’internet. Cela m’a (nous) a fait gagner un temps fou le soir…
    Bises !
    Aurélie Articles récents…Conseils pratiques pour le KarhunkierrosMy Profile

  6. Aurélie dit :

    Ah et je ne suis pas sûre d’avoir bien compris, tu prépares toi-même votre voyage au Cambodge ou vous passez par voyageurs du monde ?
    Aurélie Articles récents…Conseils pratiques pour le KarhunkierrosMy Profile

    • Tiphanya dit :

      Je plaide coupable de l’insertion ponctuelle de lien contre rémunération. Perso je préfère car ainsi je choisis moi-même où je voyage. Par contre ça m’ennuie beaucoup que ce lien ait mis un doute sur ce que moi je fais comme touriste. Je vais voir si je peux améliorer mon texte.
      Mais sinon je prépare tout, toute seule. En fait c’est drôle car on part avec mes beaux-parents et initialement ils m’ont demandé de leur faire leur programme (et surtout la sélection hébergement). Un boulot en plus que je fais de temps en temps. Puis ensuite ils nous ont proposé de nous joindre à eux.
      Donc jusqu’ici je faisais mes recherches de façon assez froide et détachée. Là je suis passée en mode « on part dans 20 jours, rien n’est prêt !!!!!! ». 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge