Prof, stressée et futur nomade

Vous aimez ? Alors partagez !

Je n’ai pas été présente sur ce blog de tout l’été.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le premier fautif n’est pas notre projet de voyage au long court, ou alors de façon indirecte. L’été est la saison idéale pour travailler un maximum quand on est professeur de FLE à Paris. Je suis dans une école depuis le 1er juillet et je n’ai plus vraiment une minute de libre. Je suis tellement fatiguée que certaines de mes phrases sont d’horribles copies de ce que mes élèves peuvent dire.

Je peine même à trouver du temps pour finaliser notre départ. C’est donc en général entre 22h et minuit que je me plonge dans des sites de locations d’hébergement, que je compare les billets d’avion et les assurances, que je fais des listes longues comme le bras de choses à faire. Sans oublier la liste des courses, car rien ne s’arrête en attendant notre départ.

Et puis finalement, un jour, sans trop réfléchir (comme tous mes précédents voyages en fait), j’ai acheté des billets d’avion. Départ le 10 septembre, milieu de matinée pour un vol direct de Paris à Zagreb ! C’est du tangible, du concret, quoiqu’il arrive, nous partons. Je serai prof en ligne, blogueuse, maman, nomade, curieuse, européenne.

En attendant je n’ai toujours pas d’assurance, ni de logement à Zagreb en dehors des deux premières nuits. Certains de mes clients en ligne viennent de mettre fin à leurs cours. Rien n’est simple, rien n’est gagné, mais qui ne tente rien n’a rien.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.