Les musées de Zagreb

Zagreb est une ville où l’on peut compter facilement les musées, mais également s’y rendre sans trop d’hésitation en raison du prix très abordable de l’entrée (et la carte étudiante français est accepté la plupart du temps pour permettre un réduction). Petite présentation.

Le Musée d’Histoire Naturelle est le musée le plus intéressant pour une visite en famille. De belles vitrines permettront d’observer des loups et des requins naturalisés, même si la partie la plus impressionnante est la collection de cailloux, pardon, la section minéralogie. Par contre les informations sur la faune et la flore croate sont uniquement rédigés en croate.
Tarif : 20kn
Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 17h, samedi et dimanche de 10h à 13h

Musée d'Histoire Naturelle
Musée d’Histoire Naturelle

Le musée des Cœurs Brisés est indéniablement le plus connu pour les touristes internationaux. Créée initialement pour être itinérante (elle a même posé ses valises à Paris pour un temps), la collection du musée souhaite offrir une tournure positif aux ruptures amoureuses. Des inconnus ont ainsi confié au musée une robe de mariée, des peluches, une hache (!!!) et nombreux autres souvenirs matériels d’une relation qui n’existe plus.
J’ai pu lire que le ressenti face à cette exposition varie beaucoup entre les célibataires et les couples. Probablement, mais j’ai été déçue par l’annonce d’une construction créatrice de souvenirs d’une relation brisée. En réalité les objets sont simplement posés les uns à côté des autres, avec une petite notice explicative (en croate et en anglais, mais un livret avec les traductions françaises est disponible à l’accueil sur simple demande). Il n’y a eu aucune création, aucune transformation des objets.
Anecdotique, dans un quartier très agréable (la ville haute) et avec une boutique souvenir qui permettra d’éviter les cadeaux trop kitsch.
Tarif : 25kn (probablement le plus cher de la ville)
Horaires : tous les jours de 9h à 21h (22h30 en été), fermé les 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier et Pâques.
Toutes les infos en ligne sur le site du musée.

Crédit photo : Wandering Earl
Musée des Coeurs Brisés

Dans un genre très différent, mais également situé dans la ville haute, il y a le Musée d’Histoire Croate. Actuellement on ne peut y voir que des expositions temporaires, dans l’attente de l’ouverture d’un nouveau bâtiment.
L’exposition temporaire (sur une épave de bateau marchand du XVIe) était totalement disponible en anglais avec un aspect assez ludique et pourtant beaucoup d’information pour les plus passionnés.
Tarif : 10kn
Horaires : du lundi au vendredi de 10h à 18h ; samedi et dimanche de 10h à 13h, fermé les jours fériés.

Autre proposition pour les amateurs d’histoire, le Musée d’Archéologie de Zagreb. A deux pas de la place la plus vivante de la ville, ce musée a été fondé en 1846 et offre un beau panorama de la Croatie de la préhistoire à l’époque romaine. Il y a également quelques salles dédiées à l’Egypte, des manuscrits étrusques et des momies. En principe l’année prochaine devraient ouvrir les salles dédiés à l’époque médiévale.
C’est un beau musée tout neuf qui se veut pédagogique. L’exposition temporaire (sur le verre) était un peu vide, mais sinon le reste est très complet. Le point positif est la présence de nombreux étudiants en archéologie présents pour guider les visiteurs.
Le café à l’intérieur est également très sympa.
Tarif : 20kn
Horaires : mardi, mercredi, vendredi de 10h à 17h ; jeudi 10h à 20h ; samedi et dimanche de 12h à 18h.

J’avais lu un article dithyrambique sur le Musée Ethnographique et c’est vraiment ma grosse déception. Au rez-de-chaussée se trouve une salle présentant (uniquement en croate) les cultures du monde. Les vitrines sont vieilles, mal entretenues et colportant pas mal de préjugés. La deuxième salle est dédiée au exposition temporaire, là encore totalement en croate.
Heureusement le premier étage rattrape un peu l’ensemble. Il s’agit d’une collection de costumes traditionnels et de tissus issus des différentes régions croates. Les pièces sont très belles, il y a des informations en quatre langues dont le français, mais ces mêmes informations sont très succinctes. J’en suis ressortie très frustrée.
Tarif : 15kn
Horaires : mardi, mercredi et jeudi de 10h à 18h ; vendredi, samedi et dimanche de 10h à 13h.

Dans le même esprit et beaucoup plus agréable, j’ai visité le Musée de l’École Croate, dédié au système scolaire croate du XIXe siècle. Afin de profiter du musée il est préférable de réclamer à l’entrée le guide de visite en anglais.
Le musée est tout petit, les salles accueillent jusqu’à trois vitrines de trois thèmes différents, mais il y a également la reconstitution d’une salle de classe et l’ensemble finalement très vivant. On peut observer les affiches permettant d’enseigner la géographie ou les sciences, des animaux empaillés, des bouliers. La dernière salle est dédiée à l’exposition universelle qui s’est tenue à Paris en 1900. Les systèmes scolaires des royaumes serbe et croate y étaient présents et y ont un gagné un prix. Cette salle contient donc de nombreux éléments écrits en Français.
Bon j’avoue qu’il faut être intéressé par le sujet et l’on n’arrive pas par hasard dans ce musée.
Tarif : 10kn
Horaires : mardi, mercredi, vendredi de 10h à 17h ; jeudi de 10h à 22h, samedi et dimanche de 10h à 13h.

Musée de l'école croate
Musée de l’école croate

J’éditerai peut-être ce billet après notre départ, car nous avons également relevé le Musée des Techniques sur les énergies, les transports, l’espace et bien plus encore. Mais il existe également de nombreux musées d’art (naïf, moderne…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *