Faire le vide avant un grand voyage

Vous aimez ? Alors partagez !

Partir pour un grand voyage (tour du monde de six mois ou un an ou plus) demande un peu d’organisation et surtout de savoir faire le vide pour partir léger et tranquille. Dans notre cas, nous avons choisi de tout vendre, de ne garder que des souvenirs que nous souhaitons transmettre à notre fille (livres et souvenirs de voyages lointains) ainsi que les obligations légales (feuilles de paye, etc).

Mais au moment de s’y mettre, la prise de conscience de la quantité de nos biens peut être effrayante. Et dans le même temps, on a brusquement envie de tout garder, on ne sait jamais. Voici quelques conseils, pour passer du débarras tranquille au vide massif, pour faire du tri avant de partir ou pour se débarrasser de tout.

Crédit illustration : Vee – Un lézard à Madinina

1. Organiser un après-midi troc / un vide-dressing
Faites du tri dans votre penderie et soyez honnête avec vous même. Le pantalon qui attend la disparition de 5kg en trop depuis plus de 5 ans ne mérite pas sa place chez vous, même s’il a coûté 100€.
Puis invitez un groupe de copine à passer un après-midi chez vous. Chacune peut apporter quelques vêtements à échanger. Préparez du thé, des petits gâteaux, amusez-vous, faites des essayages et faites circuler vos affaires.
Ne cherchez pas à donner un vêtement contre un vêtement reçu. Déposez tout en commun et chacune prend ce qui lui plaît. Gardez votre projet de voyage en tête et n’acceptez rien qui ne puisse être emmenez avec vous.

crédit photo : ???, photo disponible sur plusieurs sites dont celui-ci.

2. Rendre à César ce qui appartient à César
On a tous des trucs qui traînent et qui ne sont pas à nous. Certains sont là depuis un mois, d’autre depuis 10 ans. Peu importe, l’heure est venu de rendre à chacun ce qui lui appartient. Même le dvd que vous n’avez toujours pas vu (en 3 ans) et le livre que vous avez tellement envie de lire (depuis 6 mois).
Profitez en pour revoir des amis. Et si vous n’avez pas envie de voir les propriétaires des-dits objets, un petit paquet à la poste et hop, ils disparaissent à jamais de votre vue.

3. Transmettre

crédit photo : Ashraf Saleh
crédit photo : Ashraf Saleh

Ce livre génial plaira absolument à votre nièce, votre sœur rêve de vous piquer votre veste d’automne depuis toujours : offrez-leur !
Qu’est-ce qui compte de plus : la poussière qui va s’entasser dessus en votre absence (ou pire le loyer que vous payerez pour un garde-meuble) ou le plaisir qu’auront vos proches à recevoir un cadeau qui leur plaira ?
C’est également le moment de vous défaire de tous les vêtements trop petits de vos enfants. Cherchez des enfants plus jeunes dans votre entourage, puis remplissez des sacs. Attention à ne pas donner un trop gros sac à une seule personne, c’est démotivant et le sac ne sera peut-être jamais ouvert dans la folie quotidienne de chacun.

4. Vendre
Les solutions sont diverses : vide-grenier par une belle journée d’été, vide-appartement à l’américaine (en invitant tout vos amis chez vous), passage chez un bouquiniste, etc. Je conseille cependant d’utiliser les sites en ligne uniquement pour les objets chers. Sinon le temps passé à prendre des photos et écrire des descriptions est trop important par rapport à ce que vous allez gagner.
Utilisez facebook, il y a peut-être dans vos proches quelqu’un qui veut une nouvelle télé, une machine à laver, etc.

5. Donner
Ce que l’on pourrait appeler l’étape du ras-le-bol. Contactez des associations et donnez leur ce qui reste. Bibliothèques sans frontière  récupère des livres en excellent état. L’association Petite Maman accepte les dons de matériel de puériculture, des vêtements pour bébé et femmes enceintes. Et bien sûr il y a toutes les associations plus classiques facile à trouver sur internet.


N’oubliez pas que si à votre retour vous serez heureux de retrouver votre confort et votre cocon, vous n’aurez probablement pas envie de passer une semaine à faire la poussière, tout aérer et mettre le nez dans des vieilleries que vous souhaitiez jeter depuis 10 ans. Faites le vide, vous serez plus léger pour voyager !

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Se retrouver face à un sac ou à une valise et déterminer ce qu’on va mettre dedans, ça me donne toujours la sensation de posséder encore trop de choses! Ceci dit, c’est une super occasion de faire le tri!
    Merci pour ces conseils! Je donne régulièrement les vêtements que je ne mets plus, ou alors ça se recycle au sein de la famille!
    Bon voyage 😉

    1. A chaque fois que je fais mon sac (environ tous les mois donc), j’ai envie de jeter la moitié. Heureusement mon namoureux me retient car je ne suis plus du tout objective sur le peu qu’il nous reste. Oups.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.