Dans ma bibliothèque #4

Vous aimez ? Alors partagez !

Ce mois de juillet, mes lectures ont été très francophones et m’ont conduites sur les pas de Nicolas Bouvier et jusqu’en Palestine. Je continue également à rêver de grand voyage en vélo.

Des fourmis dans les jambes, petite biographie de Nicolas Bouvieren savoir plus
J’ai un petit côté collectionneuse lorsqu’il s’agit de livres de voyage et je me suis donc empressée d’acheter ce titre en découvrant son existence.
Il s’agit, comme son titre l’indique, d’une biographie du plus célèbre aventurier Suisse, à destination des enfants (idéalement à partir de 7 ans, mais Nine 3 ans 1/2 a demandé à le relire plusieurs fois). De son enfance sur les bords du lac Léman à son décès du au cancer en passant par sa maladie au Sri Lanka et son mariage, le texte se veut court mais complet.
Si j’ai ouvert cet album avec l’envie de tout aimé, j’en suis ressortie lucide sur les défauts. L’auteure est clairement admirative de l’homme qu’était Nicolas Bouvier et cette admiration prend trop de place. Ainsi, on ne dit pas « Nicolas », comme c’est fréquent pour parler d’un enfant à d’autres enfants, mais toujours « Nicolas Bouvier ». On entend presque l’emphase mis dans ces deux mots.
Je pense par opposition à l’album sur Jane Goodall qui, en la rendant si humaine, si « petite fille », en faisant un modèle et une copine. On est loin de cette sensation ici.
Pour autant, je suis ravie de l’avoir chez moi et encore plus d’y croiser Ella Maillart.

Salaam Palestine ! Carnet de voyage en Terre d’Humanitéen savoir plus sur le livre, en savoir plus en vidéo
A l’origine du livre, un voyage, entrepris par trois artistes : Véronique Massenot (auteur principalement en littérature jeunesse), Bruno Pilorget (illustrateur) et Marc Abel (photographe). Derrière le voyage un projet d’exposition au Rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand, dans le but de présenter des portraits de palestiniens.
Dans les récits et carnets de voyage, je suis toujours avide de portraits, de quotidiens, de vraies vies. J’ai donc été comblée par Salaam Palestine, j’y ai découvert des vies très loin de ce que je pouvais imaginer, des actions à échelle humaine (via des associations et des centres culturels), le tout sans nostalgie.
Le texte ne faisant pas tout, le véritable tour de force de ce livre est de réunir trois voix différentes, trois types de supports, avec une véritable unité. J’ai déjà lu des carnets de voyages écrits à 4 ou 6 mains, et j’avais jusqu’ici eu la sensation d’éléments posés les uns à côté des autres, sans autre lien que la chronologie du voyage. Cela ne veut pas dire que les trois auteurs ont vu et ressenti le voyage de la même façon, mais qu’ils ont su travailler conjointement dans une direction commune.
Je vous le recommande chaudement. Curieuse, j’aime aller voir par moi-même si la vie est telle qu’on la raconte, et si j’avais plus d’audace, j’aimerai me porter volontaire pour certaines associations que je viens de découvrir.

Carnets d’aventures, hors-série : voyager à véloen savoir plus
Il s’agit ici du hors-série d’un magazine, toujours en vente en ligne ou sur bon de commande.
Après hésitation, je me le suis achetée pour les nombreuses pages dédiées au voyage à vélo en famille. Il y a un comparatif sur les remorques mais aussi sur les vélos suiveurs, tandems et weehoo, bref sur les solutions disponibles pour voyager avec un enfant qui ne peut pédaler seul sur son propre vélo. Il y a également 2 témoignages de famille.
Pour le reste, je suis novice (je n’ai même plus de vélo…) mais j’ai eu la sensation d’un magazine très complet. Beaucoup d’aspects du voyage à vélo sont pris en compte (la trousse à outils, les sacoches, le choix du vélo, etc) et les témoignages sont, comme toujours avec ce magazine, intéressants et variés.
Si vous êtes déjà équipés, passez votre chemin, sinon ça vaut le coup d’y jeter un œil !

N’hésitez pas à me conseiller des titres, sur le thème du voyage, ma bibliothèque ne peut m’aider (bien qu’il y ait quelques trésors dans leur rayon). De votre côté, si les carnets de voyage vous font rêver, découvrez ma sélection de carnets à lire en ligne.

merci

Ce contenu a été publié dans Culture nomade, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge