Dans ma biblio #spécial nature

Vous aimez ? Alors partagez !

sélection livre natureCe mois-ci j’aurai pu vous parler d’Alexandra David-Néel, de New-York et même de pédagogie de la mouche. À la place, il fait beau et l’envie de se promener est forte, surtout au lever du jour. Alors je vous propose deux livres qui sont à emmener dehors (et deux autres pour faire entrer le monde dans la maison) !

Le petit guide entomo, observer et identifier les insectes, de Vincent Albouy

Côté nature, je dois dire que j’aime beaucoup les différents titres proposes par les éditions Delachaux et niestlé. Je vous ai ainsi déjà parlé à plusieurs reprises de La famille buissonnière que Nine adore. À sa demande, nous avons testé de nombreuses idées piochées au fil des pages.
Dans ce titre, point de cabanes, mais des insectes sous toutes les coutures. L’intro est riche de généralités assez pointues, de conseils sur les meilleurs moyens pour observer les insectes ainsi que des remarques sur la raréfaction des petites bêtes. Puis 160 fiches présentent les espèces les plus communes ou les plus remarquables que l’on peut observer en France.
En feuilletant le livre la première fois, nous étions ravie de découvrir des insectes déjà connus (le gendarme, plusieurs espèces de coccinelles, etc). Nous étions stupéfaites de découvrir que les papillons de nuit et de jour ne positionnent pas leurs ailes de la même façon.
Ce n’est pas le livre le plus pratique à utiliser, non pas à cause des livres, mais bien en raison du sujet. Disons qu’il faut penser à acheter une loupe en même temps que l’ouvrage !
En tout cas j’apprécie le petit format (un peu plus large qu’un livre de poche) qui permet de le glisser facilement dans un sac. Car l’intérêt des insectes est qu’ils sont partout, y compris en plein centre ville !

Commandez ce titre (ou notez les références exactes pour vous rendre chez votre libraire).

Traces et empreintes, carnets de nature Milan

Avec l’argent reçu à Pâques (pour s’acheter des chocolats), Nine s’est acheté ce petit livre. Et je comprends pourquoi. Une semaine avant, nous avions fait une balade en forêt. Il avait plu durant la nuit et le sol à peine sec était riche en empreintes diverses… que nous étions incapables d’identifier.
Petit, avec peu de pages, ce livre offre tout de même matières à découvrir pendant de nombreuses balades en forêt. On peut ainsi identifier les animaux à partir de leurs empreintes au sol, mais également en observant les dégâts sur les arbres, la façon dont une pomme de pin ou une noisette a été mangée. On pourra même comparer les plumes et les crottes.
Bref, on a tout ce qu’il faut pour garder les yeux au sol à chaque sortie en forêt !
Petit plus pour les enfants qui ne savent pas lire ou ne sont pas encore assez confiant en eux : à côté du nom de l’animal, il y a toujours son ombre. Ainsi si l’enfant trouve des crottes, il peut ouvrir le livre à la bonne page, identifier ce qu’il a sous les yeux et connaître l’animal qui est passé. Pour les détails, il devra par contre demander à un adulte.

Commandez ce titre (ou notez les références exactes pour vous rendre chez votre libraire).

La nature en famille au printemps, de Patrick Luneau, éditions Salamandre

Je viens juste d’emprunter ce livre à la bibliothèque, donc je l’ai simplement feuilleté, je n’ai rien testé (et oui il existe le même pour l’été mais il n’étais pas disponible).
J’aime le mélange d’activités à faire à la maison ou lors de balade en pleine nature. Il y en a pour tous les âges et pour tous les lieux, soit au total 101 activités pour le printemps. Il en existe 4 tomes, soit un par saison. Et même si l’été approche, nous allons avoir pas mal de choses à tester et de découvertes à faire avec ce tome-là. Et puisque les coquelicots sont en fleur tout autour de nous, j’envisage sérieusement de commencer avec une demoiselle coquelicot !

Commandez ce titre (ou notez les références exactes pour vous rendre chez votre libraire).

L’œuf et la poule, de Iela et Enzo Mari

Une poule prépare un nid, pour y déposer un œuf.
Cet album (choisi par Nine à la bibliothèque) se passe de mots et se contente de quatre couleurs pour nous raconter la naissance d’un poussin. C’est sobre et délicat. La simplicité est très efficace et en fait un merveilleux album !

Commandez ce titre (ou notez les références exactes pour vous rendre chez votre libraire).

L’incroyable histoire de l’univers, de Catherine Barr & Steve Williams

Dans la même collection, nous avions beaucoup apprécié L’incroyable histoire de la vie sur terre. Au final, je n’ai pas été totalement séduite par ce nouveau livre. Je l’ai trouvé trop simple. Et surtout, je n’ai pas accroché avec le graphisme.
Nine a pourtant bien aimé. Elle l’a feuilleté tous les jours, toute seule, pendant des semaines. Son niveau de lecture étant encore qu’aux balbutiements, je doute qu’elle ait lu quoique ce soit (mais nous lui avons lu à plusieurs reprises). Il semblerait donc que le graphisme lui ait parlé contrairement à moi.
Donc on va dire que c’est un bilan mitigé. Mais c’est tout de même l’occasion de parler avec des 5-6 ans du Big Bang, des étoiles et des constellations, des planètes de notre systèmes solaires, de l’atmosphère, de Laïka et Amstrong… Bref, c’est le moment de le lire avant de s’allonger dans l’herbe et d’observer les étoiles !

Commandez ce titre (ou notez les références exactes pour vous rendre chez votre libraire).

Certains titres ont été reçu en service de presse. L’avis présenté n’en reste pas moins le mien.

2 commentaires Ajoutez les votres
    1. Petit et même grande je n’ai jamais été une grande fan des insectes mais je suis obligée de prendre sur moi pour accompagner Nine dans ses découvertes enthousiastes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge