Avoir internet au Japon : mission impossible ?

Aujourd’hui c’est un billet entre ras-le-bol et lutte contre les idées reçues : avoir internet au Japon c’est l’horreur !

Je n’ai pas eu de soucis à Tokyo car je logeais chez un couple qui nous avait remis le code d’accès de son wifi. Mais maintenant que je suis à Hakodate (pays des vaches et des calamars), c’est une toute autre histoire. Tous les restaurants, les cafés et un grand nombre de magasins ont sur leur porte d’entrée un autocollant annonçant un (ou plusieurs) réseaux wifi disponible.
En réalité il s’agit seulement d’une borne d’accès pour les clients de tel ou tel fournisseur d’accès. Même au MacDo et au Starbucks, pourtant tous les deux réputés pour sauver les accros du net en voyage, je n’ai pas pu me connecter depuis mon ordinateur portable. Partout on me répond qu’il me faut un abonnement téléphonique pour obtenir une connexion dans un lien public.
Finalement après quelques signes, beaucoup de « sumimasen » et encore plus de marches, j’ai trouvé ce qui, d’après ma faible compréhension du japonais, est le seul vrai freespot wifi de la ville ! Je me serais également plu dans un cybercafé mais avec 10 mots de japonais, je fais de mon mieux.
Il s’agit du centre communautaire de la ville, et heureusement c’est un lieu plutôt sympa avec caféine à portée de main, sans obligation d’achat. Je peux même m’installer face à la fenêtre et voir passer des tram qui semble tout droit sorti d’un vieux film américain…

Mes aventures nipponnes se poursuivent tranquillement et maintenant que je suis connectée, vous allez pouvoir en profiter avec moi.

Hakodate

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. C’est marrant, personnellement quand j’y ait été j’ai pu me connecter au Starbucks 😮
    Enfin c’était un peu toute une histoire, et c’était pas gratuit si on dépassait un certain temps, mais c’était possible … !
    Contente de voir que tu ait trouvé un spot alors xD (Même si c’est plus trop de date)

    1. D’après ce que j’ai appris par la suite, Tokyo est vraiment un espace à part, totalement fait pour les étrangers. Alors qu’à Hakodate, les étrangers ne restent jamais plus de 24h et ont au mieux internet à leur hôtel.

      1. Aaah oui c’est vrai je suis pas trop sortie de Kawasaki/Tokyo .. :/
        C’est sur que c’est plus touristique que dans les autres villes ou c’est plus du une/deux nuits o:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *