Initier les petits à la sécurité avant d’avoir un enfant perdu

Vous aimez ? Alors partagez !

Il y a les histoires horribles sur des enfants qui disparaissent. Et il y a les histoires bien plus réelles, plus quotidiennes et pas moins alarmantes. Une petite fille qui pour jouer part en courant dans un aéroport. Un enfant qui reste en admiration devant une vitrine pendant que les parents continuent de marcher. Un enfant perdu… un vrai cauchemar.

Crédit photo : Jon Jordan
Crédit photo : Jon Jordan

J’ai commencé à m’intéresser à la sécurité de ma fille avant de partir en voyage. Mais c’est au quotidien que cela nous est utile. Cela passe par de longues discussions et des petites astuces.

Le plus tôt possible pouvoir s’identifier
Ce n’est pas facile, surtout pour les touts petits, mais j’ai vite insisté auprès de Nine pour qu’elle sache dire son nom, son prénom. Selon les périodes elle pouvait ajouter son âge, sa nationalité et les noms de ses parents. Rarement tout d’un coup. Elle a à présent 3 ans et j’aimerai bien qu’elle apprenne son adresse (même approximative).

Savoir quoi faire quand on se retrouve seul
Le plus dur à cette étape et de faire comprendre à un enfant que c’est possible, sans le traumatiser. Difficile équilibre.
Deux consignes chez nous : ne pas bouger, rester à l’endroit où elle est jusqu’à ce qu’on revienne.
Mais comme ma fille est plus dans l’action que dans l’attente obéissante, si elle est perdue, elle doit trouver un parent et lui dire qu’elle est perdue. Comment reconnaît-on un parent ? Il a un enfant avec lui.

Et quand on est parent-solo
Je ne le suis pas, mais je suis régulièrement seule et ce qui m’inquiète, c’est qu’il m’arrive quelque chose. Pour l’instant je garde le téléphone à proximité.
Je connais plusieurs parents qui ont enregistré un numéro de secours dans leur téléphone et appris à leur enfant à l’utiliser. En cas de problème, ils doivent appuyer sur une seule touche longuement et ils auront la personne qu’il faut au bout du fil.

S’équiper ?
Il existe des accessoires pour nous rassurer et retrouver plus facilement un enfant perdu. Il s’agit le plus souvent de bracelets que l’enfant ne peut défaire. Je n’ai jamais testé, mais je suis très curieuse. Donc je vais essayer de m’en procurer pour les tester justement et vous dire ce que j’en pense. N’hésitez pas à m’en recommander.

Et vous, comment vous préparez-vous ?

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Moi aussi je suis souvent seule avec mes 2 garçons, et mon petit (Thibaut) n’obéit pas du tout… Je dois le veiller en permanence.
    L’été dernier, au festival pour enfants Au bonheur des mômes, la cousine s’est perdue, et elle est plus grande que les miens… On l’a retrouvé à l’accueil, et elle est a été munie d’un bracelet d’identification avec le numéro de téléphone de sa maman. C’est vrai que plus grand, on les laisse plus autonome et c’est plus risqué du coup, alors que petit je ne lui lâché pas la main.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.