Festival Vegan et produits italiens

Cefalu est une ville qui n’a pas fini de nous surprendre. Entre Noël et le nouvel an, elle a accueilli pendant trois jours un Festival du Végétalisme.

Le VeganMed Fest offre un petit salon, des ateliers (fabrication de savons, yoga), des conférences et des échanges sur le thème du végétalisme dit aussi vegan. L’occasion pour moi de découvrir qu’il ne s’agit pas seulement de retirer de son alimentation tous les produits animaux, mais également ce que les animaux produisent. Ainsi Alessandro qui vend des produits cosmétiques 100% fabriqués en Italie à partir de produits italiens, a du retirer de son présentoir ceux incluant de la cire d’abeille.

vegan-logo-2
Je ne suis pas végétarienne et donc encore moins végétalienne. Je n’ai même aucun scrupule à manger du foie gras en sachant que l’on fait du mal aux oies pour l’obtenir. Mais ce genre de salon est l’occasion pour tous de découvrir de nouveaux produits, de réfléchir sur des pratiques en place et d’acheter du chocolat parfumé au thé à la bergamote (même pas pour moi).

Voici mes deux découvertes coups de cœur de ce salon qui sont la preuve que même les carnivores peuvent se faire plaisir en pensant au bien-être animal (et sans forcer voyager en Sicile) :
Saponi&Saponi est la petite entreprise d’Alessandro. Il vend des produits cosmétiques dont l’ingrédient principal est l’olive. Un homme qui n’a pas peur de travailler puisqu’il a sa plantation d’olives (et que j’ai vu le travail que c’est de les récolter). Puis il s’occupe lui-même de la confection des huiles pour le corps, des savons, des soins à effet gommant, etc, et enfin il participe à différents salons et au suivi des ventes sur internet.
Au résultat, une huile pour le corps à l’huile d’olive et au citron que j’aurai adoré avoir pendant ma grossesse pour ne pas sentir l’huile d’amande douce pendant si longtemps. Et si malheureusement son site internet n’est qu’en italien, anglais, allemand, polonais, il est quand même possible de recevoir une commande en France.

crédit photo : saponi&saponi
crédit photo : saponi&saponi

La manna di Zabbra est à la fois un restaurant, une maison d’hôtes, un vendeur de produits agricoles et avant tout une exploitation agricole. Là encore, je suppose qu’ils n’ont pas le temps de s’ennuyer. C’est en fait le genre de lieu qui a pour principal défaut de nécessiter une voiture personnelle pour s’y rendre et qui me laisse frustrée.
Par contre ils vendent un produit dont je n’avais jamais entendu parler, « la manna ». Aucune idée du nom en français de ce produit typiquement de la région de Cefalu (il y a même un label) qui provient d’un arbre. J’ai l’impression qu’il s’agit de la sève, mais mon italien hésitant ne me permet pas d’être sûre. « La manna » est utilisée pour régler les problèmes digestifs, mais aussi pour permettre à des diabétiques de manger sucrer sans risque (vérifier bien avant d’en consommer si vous êtes diabétiques, je ne suis ni médecin, ni interprète en italien).

la manna di zabbra
Je me demande quelles autres surprises la ville de Cefalu nous réserve. Je veux dire, il n’y a que 13000 habitants, soit seulement mille de moins que la ville où j’ai grandi dans le Loiret (et où j’ai toujours eu la sensation de m’ennuyer). Un jeune homme du coin, me disait même que j’avais choisi la pire saison pour visiter sa ville, où il ne se passe jamais rien en hiver. Mais nous n’avons même pas profité de la moitié des activités mises en place à la fois pour Noël et en guise de programmation régulière. Je serais curieuse de connaître le programme au printemps, alors même que nous ne serons déjà plus là.

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pas végétarienne non plus, mais très intéressée par ce type de produits, qui constituent une certaine alternative et permettent d’élargir son cercle de produits à cuisiner^^ Par exemple, j’ai goûté récemment au tofu et j’adore…^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *