Une journée à Utrecht

Vous aimez ? Alors partagez !

utrecht en familleEn mars dernier Nine et moi avons découvert la ville d’Utrecht. Nous étions accompagnées par nos hôtes.

Pourquoi aller à Utrecht en famille ? Et pourquoi pas !
Bon j’avoue, nos hôtes habitaient à proximité et j’avais repéré le tout nouveau musée Miffy, 100 % dédié aux enfants.

Pour nous mettre en jambe, nous avons débuté la balade par la visite guidée conduisant jusqu’au sommet de la tour d’Utrecht. À l’origine la tour était le clocher d’une ancienne cathédrale. Cette dernière était tellement immense que les fonds ont manqué pour finir la construction correctement. Du coup, au XVIIe siècle, une terrible tornade a détruit la nef qui s’est totalement effondrée.
Les sous étant toujours manquant, il a été décidé de ne pas reconstruire la nef. À la place, on a installé une place arborée et un grand mur a fermé le chœur.
Ce qui au XIIIe était rêvé comme une grande cathédrale gothique catholique à la française n’était plus, au XVIIe siècle, qu’une église protestante à l’architecture assez incomplète.

Utrecht tableau cathédrale

En fait l’église est aujourd’hui complètement éclipsée par sa tour. Celle-ci est immense (112mètres de haut, soit 1/3 de la Tour Eiffel) et il est possible de rejoindre le sommet après l’ascension de 465 marches. La visite ne se fait que sur réservation à des horaires précis, mais elle vaut vraiment le coup, surtout quand la vue est dégagée. Notre guide parlait néerlandais et anglais, expliquant tout dans les deux langues. Un document était disponible gratuitement lors de l’achat des billets pour lire les explications en français.
Les haltes sont nombreuses jusqu’au sommet et sont très didactiques. Nous avons ainsi appris comment étaient construites les tours, ou plutôt comment le matériel était acheminé jusqu’au sommet. Et nous sommes devenues des championnes sur les cloches et les carillons (du moins l’étions-nous il y a un mois).
Et surtout Nine est arrivée toute seule jusqu’au sommet. Elle était très fière d’elle (et moi aussi), car les dernières marches ont été dures à gravir. Tout en haut, des bancs attendent les sportifs, de même qu’une vue magnifique.

La balade vaut le coup !

Vue depuis la tour sur la partie restante de l'église.

Vue depuis la tour sur la partie restante de l’église.

Par contre autant dire que de retour en bas, la motivation pour visiter la crypte n’était plus vraiment au rendez-vous. La réalité a rattrapé mon planning. Nous avions vaincu la tour et nous avions envie de passer à autre chose.

Miffy dans les rues d'Utrecht

Miffy dans les rues d’Utrecht

Il était donc grand temps de nous rendre au musée Miffy, le musée pour les enfants.
Miffy est un adorable lapin créé en 1955 par un dessinateur d’Utrecht, Dick Bruna. Le style est minimaliste et l’univers plaît dans le monde entier. Les livres sont édités et vendus dans de nombreuses langues depuis leurs premières publications. Par ailleurs Miffy est considéré comme étant l’une des trois origines possibles à la très célèbre Hello Kitty.
Le musée cible donc les fans de Miffy, c’est à dire les enfants de moins de 3 ans et les japonais (petite plaisanterie car Miffy et Dick Bruna sont présentés à travers le musée en néerlandais, anglais et japonais).

À l’entrée du musée, je dois dire que je suis surprise par le niveau sonore (élevé), la quantité de poussette (impressionnante) et le nombre d’enfants (beaucoup). Nine est ravie. Elle fonce jouer dans la cuisine, puis dans le faux jardin.
Plus qu’un musée, nous sommes dans une immense salle de jeux. Mais chaque salle s’articule autour du travail de l’illustrateur. Et les adultes peuvent s’occuper en lisant les panneaux d’informations ou en découvrant des originaux de ses travaux. On passe de ses contrats de campagne en faveur de la santé publique, à la sécurité routière ou à l’Art. Tout est très bien conçu et pensé pour les enfants. À l’étage Nine nous offre un spectacle de marionnettes. Rares sont les enfants plus âgés qu’elle, mais elle s’amuse pleinement. Il est même difficile de la faire partir, et je ne suis pas la seule maman à affronter un enfant récalcitrant à l’idée de quitter un tel espace de jeux.

Utrecht miffy et ses amis Utrecht musée miffy cuisineTant de découvertes, ça creuse. Malheureusement le musée Miffy est un peu excentré et Nine a du mal à marcher jusqu’au centre ville.

Notre hôte nous conduit dans un salon de thé qu’il aime beaucoup, le Graaf Floris. L’établissement propose sa spécialité qui a beaucoup de succès et cela depuis 40 ans : les appelbollen. Il s’agit d’une pomme enrobée dans une pâte à gâteau avec de la cannelle et des raisins. Le tout est servi chaud et je me régale.
La pomme coûte 3,70€, le chocolat chaud est à 2,40€. Le lieu est central (le long du canal) et confortable. Je pourrais voyager juste pour manger ce genre de spécialité !

Chocolat chaud et Appelbol au Graaf Floris

Chocolat chaud et Appelbol au Graaf Floris

Impossible de faire plus, le temps et l’énergie manquent. Nous faisons tout de même un détour avant de rejoindre la gare, pour saluer une Miffy qui fait traverser les piétons sur un passage arc-en-ciel et découvrir le château (très vieux et reconverti en hôtel ? restaurant ?).

Utrecht aurait mérité une journée de plus. J’aurai aimé visiter le musée d’art aborigène (en souvenir de mon voyage en Australie et pour faire découvrir cet art si particulier à Nine). J’avais aussi noté le musée du train.

Utrecht dans les rues 2 Utrecht chateau Utrecht vélo

Au final nous sommes parties avec l’envie d’y retourner. C’est même l’impression générale de notre séjour aux Pays-Bas, mais en grande partie grâce à nos hôtes. Nous avons été admirablement bien accueilli, à discuter jusqu’à très tard, à regretter de partir si vite. Et en trois jours, j’ai découvert trois salons de thé différents.

À noter :
Utrecht possède une grande gare (dans un quartier plutôt moche). Celle-ci est suffisamment proche du centre ville pour ensuite se balader à pied. Retrouvez toutes les infos du musée Miffy ici et sur la tour d’Utrecht là.
Les Pays-Bas est une destination fantastique dans l’accueil des familles. Les enfants sont bien reçus partout et il y a des équipement spécifiques pour les bébés presque partout. Plus d’infos pour profiter des Pays-Bas en famille ici.

Utrecht dans les rues

L’office de tourisme d’Utrecht m’a offert l’entrée de la visite de la tour et du musée Miffy. Je les remercie ainsi que pour leurs conseils. Ma journée a néanmoins été organisée selon les centres d’intérêt de ma fille et moi-même et mon article reste personnel.

Ce contenu a été publié dans Europe, Pays-Bas, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Une journée à Utrecht

  1. Nous avons visité Utrecht l’année dernière et avons particulièrement apprécié l’atmosphère cool qu’on y respire.

    • Tiphanya dit :

      Mais je me demande si tous les pays-bas n’auraient pas une atmosphère plus détendu.
      PS : j’ai édité votre commentaire, car la rubrique NOM demande le nom de la personne et non du blog

  2. Ping : Une journée en famille à Bourges -Avenue Reine Mathilde

  3. Ping : Livret d'activités sur les Pays-Bas et Amsterdam -Avenue Reine Mathilde

  4. Ping : 3 jours de camping dans la Forêt Noire -Avenue Reine Mathilde

  5. Ping : Mon avis sur le musée Miffy – Nine 4 ans -Avenue Reine Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge